JO: La Belgique privée d'or et d'argent



La ruée vers l'or s'est achevée cet après-midi pour nos diablotins qui n'ont pu interrompre l'envol des Super Eagles. Le score 4-1 est sévère mais le Nigeria était plus frais et supérieur physiquement.

La suspension de Vermaelen a chamboulé la tactique de Jean-François De Sart. Vertonghen abandonna sa position en milieu de terrain afin de renforcer la défense et Martens laissa son flanc à Anthony Vanden Borre pour s'occuper du milieu de terrain.

Dès le début de la rencontre, les nigérians ont mis la pression sur la défense belge avec un Odemwingie déroutant sur le flanc gauche. Bailly dut se coucher deux fois coup sur coup et Vertonghen profitait de son bon placement pour retarder l'inévitable.

A la 17ème minute, Vanden Borre qui manquait de concentration depuis le coup d'envoi, rata un dégagement que le nigerian Adefemi renvoya dans le but de Bailly.

Les nigerians se sont ensuite contenter de faire circuler le ballon pour laisser venir les belges. La première période se termina avec seulement une ou deux occasions à mettre au compteur des belges.

A leur retour des vestiaires, les diablotins retrouvèrent de la consistence en milieu de terrain mais un second but nigerian entaché d'un hors jeu fit fléchir leur détermination. D'autant qu'Ogbuke aggrava le score avec un superde tir des 30 mètres. Alors que les diablotins venaient d'avoir deux très belles occasions successives dont un envoi d'Haroun dévié sur la barre transversale.

Malheureusement, De Sart ne disposait que de trois joueurs de champs sur le banc et aucun à vocation offensive. Il fit monter Vadis pour que Vertonghen retrouve sa place en milieu de terrain mais il était trop tard et Okonkwo fusilla Bailly pour la quatrième fois.

La messe étant dite, l'entraineur belge fit sortir Mirallas et De Mul pour les économiser en vue de la finale de consolation et les remplaca par Ciman et Mulemo. Les deux derniers joueurs de champs qui lui restaient.

Finalement, Ciman sauvera l'honneur à la 88ème minute mais la Belgique aura payé son effectif trop restreint.

En finale de consolation, les belges auront l'occasion vendredi à 13h d'obtenir leur revanche contre le Brésil dominé 3-0 par l'Argentine qui bénéficiait d'un Aguero en grande forme.

(Crédit photo: photonews)

 

Rédigé par Dadema à 19:24:00 dans

0 commentaires:

Rechercher