Kompany à Manchester City: parcours d'un jeune talent belge



Il avait affronté les dirigeants de son club pour continuer à défendre son pays aux JO, Hambourg a fait valoir ses droits, l'Union belge s'est rétractée et Vincent fut contraint de retourner en Allemagne. Désormais les deux parties se séparent et le joueur s'envole à Manchester City.

Son attitude aux JO n'a pas plu à ses dirigeants, c'est un fait. Mais celle d'Hambourg a-t-elle plu au joueur? Insister pour que son joueur revienne l'empêchant ainsi de poursuivre un rêve avec les diablotins et finalement ne le faire jouer qu'une trentaine de minutes en championnat a certainement réjouit le jeune belge.

Un transfert était dès lors fort probable et on pourra constater qu'il n'aura pas tarder à venir et encore moins à se conclure. « Manchester City a su convaincre Kompany de quitter notre club. Ils nous ont demandé s’il pouvait partir en Angleterre dans les plus brefs délais pour passer les tests médicaux. Nous avons immédiatement dit oui », déclare le président du club allemand, Bernd Hoffmann.

Vincent Kompany, considéré comme un des plus grands espoirs du football belge, a signé son premier contrat pro qui le lia à Anderlecht en juillet 2003 alors qu'il n'avait que 17 ans. Il disputera son premier match un mois plus tard en recevant l'Antwerp. Il y joua toute la rencontre et s'installa ensuite de façon permanente dans le onze mauve. Son premier but vint quelques mois plus tard, en février 2004, lors de la victoire d'Anderlecht 1-3 contre Saint-Trond.

A la fin de cette saison, il accumula les récompenses en recevant, en plus du titre de champion de Belgique avec Anderlecht, le trophée du 12ème homme (meilleur joueur désigné par le public), le soulier d'ébène (meilleur joueur d'origine africaine évoluant en Belgique) et le prix du jeune pro de l'année. Il réitéra l'exploit la saison suivante et remporta même, le 26 janvier 2005 le soulier d'or, qui récompense le meilleur joueur du championnat, avec une avance record de 403 points sur son dauphin, Luigi Pironi.

Un an plus tard, il sera invité par le FC Barcelone a disputé un match de gala au profit des victimes du tsunami ce qui alimentera les rumeurs de transferts vers le club catalan. Finalement, à la fin de la saison 2006, il s'engagea à Hambourg pour la somme de 10millions d'euros afin de remplacer son compatriote Daniel Van Buyten parti au Bayern. Ce qui constitua le transfert le plus cher de l'histoire du club allemand.

Malheureusement, sa première saison en Allemagne fut entachée d'une longue blessure de plusieurs mois. Et le décès de sa mère affecta ses prestations l'an passé. Evénement assez marquant pour un jeune joueur dont on sait qu'il était très attaché à sa mère. Mais son président n'a probablement pas jugé bon d'en tenir compte en déclarant à l'annonce du départ de son joueur: "« Durant les deux saisons qu’il a passées à Hambourg, il n’a jamais pu atteindre les espérances que l’on plaçait en lui".

A présent, Vincent Kompany est à un tournant de sa carrière et parviendra sûrement à se relancer à Manchester City dans un championnat plus attractif. Le montant du transfert s'élèverait à 8,5 millions d'euros.

(Source: DHNet.be, footgoal.net, wikipédia; crédit photo: wikipédia)

 

Rédigé par Dadema à 15:29:00 dans

0 commentaires:

Rechercher