La Belgique dans le dernier carré



La Belgique a créé la surprise en s'imposant 3-2 contre l'Italie et se qualifie au terme d'un match fou pour les demi-finales du tournoi olympique.

Les diablotins sont en train d'écrire une belle page de l'histoire du football belge. En éliminant hier les médaillés de bronze d'Athenes, les belges ne sont plus qu'à une victoire de la première médaille pour leur pays dans ces jeux.

Le début de la rencontre n'avait pourtant pas favorisé la Belgique. Après un quart d'heure de jeu, l'arbitre siffla un penalty suite à une faute dans le rectangle de Vermaelen sur Rossi et sanctionna le belge d'un carton rouge. Rossi se fera ensuite justice lui-même en convertissant le penalty.

Désormais menée au score et en infériorité numérique, la Belgique fut plongée dans une situation délicate et difficile à surmonter face à une équipe italienne qui n'avait pas encore encaissé le moindre but dans ce tournoi.

Mais les diablotins firent preuve d'une étonnante force de caractère et Dembele remit à la 24ème minute les deux équipes à égalité. Le joueur dévia de la tête un corner de De Mul mais un défenseur placé derrière la ligne dégagea le ballon avant qu'il ne franchisse le trait blanc. L'arbitre considéra le but comme valable et relança les belges.

Quelques minutes plus tard, l'arbitre contra une balle de Vertonghen que récupéra la future star de la Juventus, Giovinco. Ce dernier s'en alla défier Bailly mais envoya son tir à côté du cadre belge.

Juste avant la mi-temps, les joueurs de Jean-François De Sart succédèrent plusieurs passes d'affilée pour finalement donner la balle à Mirallas qui, grâce à un contrôle, trompa le défenseur Bocchetti et frappa la balle dans le but.

Ayant l'avantage au score, les belges durent endurer un pressing italien en début de seconde période. Celui-ci paya finalement à la 74ème minute grâce à un second penalty offert par une faute de Sepp De Roover. Rossi trompa Yves Ma-Kalambay qui venait de remplacer Loghan Bailly pour blessure et ramena l'Italie à 2-2.

Mais la détermination des belges était infaillible et seulement cinq minutes plus tard, Dembele inscrivit son second but de la soirée et donna définitivement l'avantage à son équipe lui assurant ainsi une place dans le dernier carré.

Les diablotins affronteront en demi-finales le Nigeria, champion olympique en 1996, qui a défait la Côte d'Ivoire sur le score de 2-0.

(Source: DHNet; Crédit photo: Belga)

 

Rédigé par Dadema à 17:19:00 dans

2 commentaires:

Anonyme a dit…

On peut etre fier des jeunes!
Il est vraimentr temps que VDE fait ses valises.
J'ai cette foutu impression que si les jeunes remplacent les A("veterans" dixit Benoit Thans) , ils feraient mieux!

Dadema a dit…

Merci pour le commentaire.
Je suis d'accord avec toi concernant VDE et il est clair que les diablotins sont prêts pour succéder aux anciens. D'autant que certains ainés comme Sonck ont montré de la jalousie à leur égard.

Ce qui me fait peur, c'est que, si les diables font une bonne prestation demain contre l'Allemagne, VDE soit tenté de conserver cette équipe et ainsi délaisser un peu les jeunes.

Rechercher