Le Standard a tenu tête à Liverpool



Le Standard est passé à côté de l'exploit hier contre Liverpool. La victoire leur tendait les bras pour les attirer vers le paradis mais ils n'ont pu en profiter. Désormais c'est l'enfer d'Anfield Road qui les attend.

Personne n'aurait été surpris de voir les Reds s'assurer leur qualification pour la phase des poules dès le match aller à Sclessin. Mais la beauté du football réside dans l'incertitude qui l'anime.

Depuis l'élimination d'Anderlecht au second tour, les liégeois ont le sort de tout un pays entre les pieds. Une absence de club belge en Ligue des Champions cette saison ferait chuter le coefficient UEFA du pays et rendrait l'accession à l'épreuve encore plus difficile pour les prochaines années.

Les "Rouches" en sont conscients et savaient qu'ils devaient jouer à leur meilleur niveau pour faire plier les quintuples champions d'Europe.

La confirmation est venue sur le terrain, sous les yeux de leur nouveau coéquipier Digào, le frère de Kàka prêté par l'AC Milan. Les liégeois entamèrent le match en fanfare et jouaient sans complexe. A la 6ème minute, Fellaini, revenu de Pékin pour aider ses coéquipiers, fut à deux doigts d'ouvrir la marque. En déviant un coup franc de Defour de la tête, il envoya la balle rebondir sur le poteau intérieur du but de Reina qui fut contraint de plonger pour la repousser avant qu'elle ne franchisse la ligne. Le ballon avait flirté le long de celle-ci, la franchissant légèrement mais pas entièrement selon l'arbitre.

Cette opportunité donna de la confiance aux Rouches qui bénéficieront quelques minutes plus tard d'un penalty pour une faute de main de Dossena qui semblait pourtant avoir eu lieu hors du rectangle. Malheureusement, Dante manqua sa frappe et projeta le ballon sur Reina.

Le capitaine des Reds, Carragher sentait le danger croître et s'empressa de sermonner ses coéquipiers afin qu'ils reprennent le dessus.

La première mi-temps se termina sur un rythme plus modéré avec un coup de Xabi Alonso envoyé au-dessus du cadre pour seule véritable opportunité du côté de Liverpool.

Au retour des vestiaires, le Standard eut un peu de difficulté à conserver le ballon mais restaient bien positionnés en défense tout en se créant de nouvelles occasions d'ouvrir la marque. Grâce notamment à De Camargo qui frôla à deux reprises le but du portier de Liverpool.

A la fin du match, les joueurs du Standard étaient à la fois satisfaits et déçus. Si le 0-0 à domicile constituait un bon résultat face à un grand d'Europe, il aurait certainement pu passer à l'avantage du Standard. Néanmoins, comme l'a déclaré Fellaini, les Rouches ont prouvé qu'ils avaient leur place en Ligue des Champions.

Mais la vérité d'un jour n'est pas celle du lendemain et le match retour à Anfield Road dans deux semaines sera très difficile.

Les autres résultats des matchs allers du troisième tour préliminaire:

Fiorentina - Slavia Prague : 2-0
Sparta Prague - Panathinaïkos : 1-2
Juventus - Artmedia : 4-0
Spartak Moscou - Dynamo Kiev : 1-4
Levski Sofia - BATE Borisov : 0-1
Shaktar - Dinamo Zagreb : 2-0
Anorthosis - Olympiakos : 3-0
Aalborg - Kaunas : 2-0
Galatasaray - Steaua Bucarest : 2-2
Brann Bergen - Marseille : 0-1
Schalke04 - Atletico Madrid : 1-0
FC Twente - Arsenal : 0-2
Partizan - Fenerbahçe : 2-2
Guimaraes - Bâle : 0-0
FC Barcelona - Wisla Cracovie : 4-0

(Crédit photo: Daily mirror)

 

Rédigé par Dadema à 19:32:00 dans

0 commentaires:

Rechercher