FC Bruges-Westerlo: Bruges gagne sans briller

Après son partage mercredi contre Malines, le FC Bruges s'est difficilement imposé contre Westerlo. Un penalty généreux a lancé les Brugeois qui l'ont finalement emporté 2-0.

FC Bruges 2-0 Westerlo

Composition des équipes:

FC Bruges: Stijnen, Alcaraz, Clement (84ème Leko), Evens, Simaeys, De Mets, Dirar (79ème Blondel), Geraerts, Vargas, Akpala, Sonck (79ème Sonck).

Westerlo: De Winter, Farssi, Van Kerckhoven, Vanaudenaerde, Adams, Delen, Modubi (73ème Zelenka), Sarki (65ème Sotil), Wils, Ruiz, Tomou.

Résumé:

Westerlo dominait le début de la rencontre mais l'arbitre allait très vite les freiner dans leur élan. Au quart d'heure, la balle rebondissait malencontreusement sur la main de Tomou qui se trouvait dans le rectangle. Monsieur Nzolo sifflait aussitôt penalty et Sonck le convertissait malgré que De Winter soit parti du bon côté.

Les joueurs de Jan Ceulemans tentaient de réagir et se créaient quelques bonnes occasions. La finition leur faisait cependant défaut. Stijnen livrait en plus une très bonne prestation. Les deux équipes retournaient aux vestiaires avec un avantage pour Bruges qui menait contre le cours du jeu.


Crédit photo: Belga

Après la pause, les Brugeois affichaient un meilleur visage. Notamment grâce à Vargas et Dirar, souvent déroutants. De son côté, Westerlo était contraint de courir après le score parfois au détriment de son organisation en défense.

Peu après l'heure de jeu, Dirar trouvait Akpala en profondeur qui prolongeait vers Sonck. L'attaquant belge terminait l'action de l'extérieur du pied pour loger la balle dans la lucarne de De Winter. Le score restait inchangé jusqu'au coup de sifflet final.

Le Club s'impose finalement sans briller et remonte à la cinquième place avec 5 points de retard sur le Standard mais compte un match de moins. Cette victoire leur permet d'envisager leur match retour de coupe UEFA qui aura lieu jeudi avec plus de sérénité.

Lors de la prochaine journée, les Brugeois se rendront à Roulers et Westerlo recevra Zulte-Waregem.

Réactions d'après-match:

Jacky Mathijssen, entraineur de Bruges (sur le site du Club): "Dans un premier temps on a laissé trop facilement les visiteurs faire circuler le ballon. Dans l'orientation du jeu nous avons agi de manière beaucoup trop précipitée. Et en plus nous avons concédé trop d'occasions.Nous pouvons être heureux d'être rentrés aux vestiaires avec ce 1-0. C'était immérité! Pendant le repos nous avons corrigé certaines choses. Ça me tombe dessus alors que l'équipe compte neuf internationaux sur le terrain et que personne ne trouve de solution. Après le repos nous avons été plus dangereux, mais le manque d'efficacité était encore présent. Heureusement que nous avons pu compter aujourd'hui sur la classe de Stijnen."

"
Grâce à notre victoire aujourd'hui nous pouvons pourtant préparer jeudi avec le sentiment du devoir accompli. On arrive à la fin d'une dure semaine de labeur avec le boulot accompli. Nous allons, de toute façon, tout faire, jeudi soir, pour satisfaire nos supporters, le club et le football belge."

Joseph Akpala, joueur de Bruges: "C'est une victoire importante dans un match difficile. Nous prenons les trois points et c'est ce qui compte. La première mi-temps n'était pas bonne. Nous sommes mieux revenus des vestiaires, nous étions bien concentrés et on a bien commencé la seconde période, ce qu'avait demandé le coach. Nous avons essayé de jouer sans être trop nerveux et nous avons recherché les possibilités pour bien jouer. Je n'ai pas marqué moi-même, mais j'ai participé à la prise des trois points, c'est bien plus important. Je suis content de ma prestation. Cette victoire est bonne pour la confiance pour jeudi."

Wesley Sonck, attaquant de Bruges: "Durant le premier quart d'heure, Westerlo était la meilleure équipe et Stijn (Stijnen) nous a sauvés quelque fois. Après ce penalty réussi le jeu s'est amélioré. J'ai de nouveau le sentiment que nous avons jouer trop en retrait, pendant que dans le milieu de l'entrejeu nous laissions trop d'espaces. Après la pause nous sommes bien revenus."

Jan Ceulemans, entraineur de Westerlo: "Avant le repos nous avons eu les occasions pour conclure le match. Finalement c'est 1-0 quand nous rentrons aux vestiaires! J'ai le sentiment aujourd'hui que le Club aurait vraiment eu des difficultés à marquer contre nous. Une décision arbitrale en a décidé autrement. Après la pause nous avons dû prendre plus de risques, c'était un tout autre match: les visiteurs devaient attaquer, Club pouvait repartir en contre. Après le 2-0 nous avons accusé le coup naturellement."

"
Nous avons reçu assez d'occasions pour marquer. Cette phase sur le penalty n'est pas claire . Tu sais que contre le Standard, le Club ou Anderlecht ce genre de balle est interprétée comme un hands. Finalement, il semble que ce soit une décision fatale pour nous à un moment clé de la rencontre. Sans cette décision arbitrale les blauw-zwart seraient devenus nerveux, le public aurait commencé à siffler et nous nous serions créé encore plus d'occasions."

Bertin Tomou, joueur de Westerlo (à Het Nieuwsblad): "Cette décision fut stupide. Le ballon est passé à travers tout le monde et il a touché mon coude. Il n'y a aucune intention de toucher le ballon de la main. Mais l'arbitre a décidé de donner un penalty pour le Club de Bruges et je ne peux pas accepter cela. Il a réduit nos chances de nous imposer dans la Venise du Nord. En plus de cela, j'ai écopé d'une carte jaune stupide plusieurs minutes après cela et elle n'est pas non plus correcte. L'arbitre m'a adressé la carte jaune sans aucune explication. Les images vont me donner raison. C'est pour cela que j'étais très en colère sur le terrain. Avec des décisions douteuses, il est difficile de rester concentré."

 

Rédigé par Dadema à 16:54:00 dans

0 commentaires:

Rechercher