Qui pour détrôner le roi Lyon?



Le championnat de France débute ce samedi avec une équipe Lyonnaise bien décidée à conserver sa suprématie en reconduisant son titre pour la huitième fois d'affilée. Mais cette année, ils devront se méfier des prédateurs bordelais et marseillais.

Malheureux second la saison passée à seulement 4 points du champion, les girondins dirigés par Laurent Blanc ont déjà montré leurs ambitions en remportant dernièrement le Trophée des Champions face à Lyon. Ils pourront également compter sur les renforts de Diego Placente, ancien champion du monde des moins de 20 ans en 97 avec l'Argentine et finaliste de la Ligue des Champions sous les couleurs du Bayer Leverkusen en 2002, Yoann Gourcuff prêté une saison à Bordeaux par l'AC Milan et Yoan Gouffran venu de Caen. Des caennais qui se déplaceront d'ailleurs en Gironde ce soir pour l'ouverture du championnat.

Du côté de la Canebière, le départ de Samir Nasri à Arsenal est compensé par l'arrivée de Ben Arfa qui a fait les beaux jours de Lyon jusqu'ici. Bakari Koné renforcera aussi une attaque qui sera sans doute le point fort de l'OM cette saison s'ils parviennent à conserver Djibril Cisse auteur de 6 buts en 6 matchs lors des préparations.

Outre ces trois candidats au titre, des équipes comme Saint-Etienne ou le PSG, très actif sur le marché des transferts en enrôlant notamment Giuly et Makelele, pourraient venir se mêler à la bataille. Tout comme l'AS Nancy qui a créé la surprise l'année dernière et aura à cœur de confirmer cette saison malgré un calendrier plus chargé avec la coupe UEFA.

Ce huitième titre risque donc d'être difficile à obtenir pour l'Olympique Lyonnais qui dispose d'un effectif très rempli depuis les arrivées d'Ederson, Makoun, Piquione ainsi que Lloris successeur de Coupet et Miralem Pjanic qui devra faire oublier Hatem Ben Arfa.

Programme de la première journée:

AJ Auxerre - Nantes
Bordeaux - Caen
Le Havre - OGC Nice
Le Mans - Lorient
AS Monaco - PSG
AS Nancy - Lille OSC
Rennes - OM
Sochaux - Grenoble
Valenciennes - AS Saint-Etienne
Lyon - Toulouse FC

(Source: Sport.fr; crédit photo: Lepoint.fr)

 

Rédigé par Dadema à 14:26:00 dans

Marquez le premier but !

Benjelloun vers l'autre Sporting



L'international marocain Abdessalam Benjelloun débarque finalement au Sporting... de Charleroi. Plusieurs fois cité à Anderlecht qui envisageait le renfort d'un attaquant en prévision d'éventuelles blessures du fragile buteur argentin Frutos, le jeune joueur de 23 ans est arrivé hier soir à Charleroi. Anderlecht ayant abandonné cette piste suite à son élimination prématurée de la coupe d'Europe.

Révélé en 2005 au cours du mondial junior des -21 ans organisé aux Pays-Bas, en atteignant les demi finales avec son pays, il signa l'année suivante en Ecosse pour le club d'Hibernian FC. C'est également lui qui avait inscrit le 4ème but des "Lions de l'atlas" contre les Diables rouges en mars dernier au stade Roi Baudouin.

Débarqué chez les Zèbres sur base d'un prêt d'une année avec option d'achat, Benjelloun animera cette saison l'attaque du Sporting aux côtés de Chris Makiese, autre nouvelle recrue de choix provenant du LOSC.

(Source: DHNet.be, sporting-charleroi.be)

 

Rédigé par Dadema à 16:03:00 dans

Marquez le premier but !

Brésil-Belgique 1-0



Une défaite d'entrée de jeu. La Belgique aurait pu faire mieux face à une Seleçao sauvée par l'arbitre.

Les diablotins faisaient ce matin leurs débuts dans le tournoi olympique à Shenyang. Nos espoirs attendaient impatiemment cet événement depuis plus d'un an et leur premier adversaire n'était autre que l'un des favoris à la médaille d'or.

Cependant, les belges sont très bien entrés dans le match. Ils étaient bien organisés défensivement et profitaient des quelques opportunités pour partir en contre. La première phase véritablement dangereuse est d'ailleurs à mettre à leur crédit. A la 26ème minute, grâce à une passe de Tom De Mul, Mirallas sollicita le portier brésilien qui ne pu faire mieux que de repousser la balle dans les pieds de Fellaini venu en embuscade. Il croisa malheureusement trop son tir.

Avant cela, les auriverde n'héritèrent que d'un tir de Marcelo placé trop loin du cadre à la 16ème minute et d'un coup franc de Ronaldinho dévié de la tête par Kompany à la 25ème.

Les 22 joueurs rentrèrent au vestiaire à la fin des 45 premières minutes sur un score vierge et mais encourageant pour les diablotins.

Le Brésil revint sur le terrain avec des intentions plus offensives et s'offrit deux occasions d'ouvrir la marque grâce à Pato qui dans un premier temps vit sa frappe mourir à côté du but de Bailly et qui ne put ensuite profiter du centre de Ronaldinho à la 57ème.

L'arbitre venu d'Arabie Saoudite inondait le match de jaune (11 avertissements sur toute la rencontre) et c'est Kompany qui en fut le premier à en payer le prix en récoltant son deuxième carton jaune du match à un peu moins de 20 minutes du coup de sifflet final.

Son équipe réduite à dix, Jean François De Sart sacrifia son attaquant Kevin Mirallas, visiblement frustré par ce remplacement, pour faire monter Simaeys. Le pauvre défenseur n'eut pas le temps d'entrer dans le match car à peine 4 minutes après sa montée Hernanes se joua de lui pour remuer les filets belges.

La messe était dite pour les diablotins qui allaient voir Fellaini renvoyé lui aussi aux vestiaires à la 87ème minute pour une faute imaginaire. Le Standardmen devait de toute façon rejoindre son club à la fin de ce match pour affronter Liverpool.

Malgré cette petite défaite, la Belgique n'a pas à rougir de sa prestation et pourra se racheter dimanche contre la Chine.

(Crédit photo: sport-trops.com)

 

Rédigé par Dadema à 20:00:00 dans

Marquez le premier but !

Anderlecht avait encore la tête en vacance



La campagne européenne des mauves aura été courte pour l'année de son centenaire. Les joueurs d'Ariel Jacobs n'ont pas réussi à renverser la tendance du match aller (perdu 1-2) et n'ont pu faire mieux que 2-2.

L'entraineur et les joueurs étaient tous d'accord sur un point, il fallait attaquer et mettre la pression d'entrée de jeu sur les biélorusses pour inscrire rapidement un but. Ils auraient ainsi déjà accompli la moitié du chemin et auraient pu profiter de l'euphorie pour doubler la marque.

Mais il est parfois difficile de joindre le geste à la parole. Anderlecht n'aura mis la pression que pendant les 5 premières minutes. Les bruxellois ont ensuite fait circuler le ballon dans l'espoir de trouver un espace dans lequel s'infiltrer ou ont abusé de passes longues à cause du manque de solutions offertes.

La défense manquait de concentration et il ne fallut attendre que 18 minutes avant de voir les biélorusses profiter des errements de Juhasz et Deschacht et asséner le premier coup de massue provenu du pied de Bliznyuk. Heureusement, Biglia transforma quelques minutes plus tard un penalty provoqué par Juhasz rétablissant ainsi l'égalité. Au marquoir uniquement, car les mauves devaient encore marquer deux buts pour se qualifier.

La deuxième période ne fut guère plus agitée, le match avait plus les reflets d'une rencontre amicale que d'un match décisif pour la saison d'Anderlecht. Rappelons qu'une élimination à ce niveau privait le Sporting d'un bénéfice de 10 millions d'euros.

Ariel Jacobs le savait et c'est dans l'intention de changer la donne qu'il fit monter Mathias Suarez et Thomas Chatelle à la place de Kanu et Vlcek. Des changements postes pour postes alors que son équipe aurait pu mettre plus de poids devant s'il avait plutôt fait sortir le défenseur Rnic, décevant jusque là. De toute façon, que ce soit 1-3 ou 2-3, la qualification leur serait revenue. Sa prudence n'était donc pas utile.

Rnic condamnera d'ailleurs les siens à 20 minutes du terme en commettant une faute idiote en milieu de terrain qui le verra sanctionné d'un second carton jaune synonyme d'exclusion.

Dix minutes plus tard, Rodionov, l'auteur de l'assist du 0-1, trompa Zitka pour la deuxième fois de la soirée. Le sursaut d'orgueil des mauves qui en résulta arriva beaucoup trop tard et l'égalisation de Polak sur un centre de Gillet n'aura fait que prolonger l'espoir de quelques minutes.

Les dirigeants n'ont désormais plus qu'à revoir l'effectif à la baisse pour combler la perte financière et tenter de récupérer son titre de champion de Belgique cette année pour éviter d'avoir à disputer de nouveau le deuxième tour préliminaire de la Champion's League la saison prochaine.

Les supporters pourront au moins se consoler en se disant que les les Glasgow Rangers, finalistes de la précédente édition de la coupe de l'UEFA, n'ont pas fait mieux et seront aussi privés de coupe d'Europe cette année.

(Crédit photo: Rsca.be)

 

Christiano Ronaldo clôture la saga de l'été



Le quotidien portugais Publico annonçait ce matin dans une interview de Christiano Ronaldo, la fin des discussions concernant son transfert au Real Madrid.

Le meilleur buteur de Premier League la saison passée déclare qu'il jouera encore cette saison sous les couleurs de Manchester et que son engagement pour l'équipe ne sera pas altéré par son départ manqué. Les Red Devils devront tout de même attendre que sa blessure à la cheville droite soit guérie avant de pouvoir l'aligner. Son retour devrait se faire début octobre.

Mais que les madrilènes s'arment de patience car la star portugaise rejoindra le Real en juillet 2009. En attendant, l'autre recrue de l'équipe, Rafael Van Der Vaart s'efforcera de satisfaire les supporters.

Cette saga met fin au marché des transferts pour le Real qui envisage surtout de se dégraisser plutôt que de se renforcer avec les probables départs de Baptista, De La Red, Robinho et d'autres.

(Source: DHNet.be, footmercato.net; crédit photo: www.rinomedia.com)

 

Mirallas veut se mettre au vert.



Dans un premier temps sourd face au souhait de Kevin Mirallas qui veut se vêtir de vert la saison prochaine, le LOSC pourrait trouver un terrain d'entente avec Saint-Etienne en procédant à un échange entre Ilan et l'attaquant belge. Le joueur ayant refusé de prolonger son contrat qui se termine en 2009, il est dans l'intérêt du club lillois de conclure ce transfert s'il ne veut pas voir son joueur partir gratuitement.

La veille de son départ pour les J.O. de Pékin, Kevin Mirallas avait menacé son club de ne plus participer aux entrainement si ce transfert lui était refusé.

(Source: www.footmercato.net; Crédit photo: http://www.sport24.com)

 

Dindane attire Nice



L'ancien prodige du Sporting d'Anderlecht, Aruna Dindane, intéresserait l'OGC Nice. Connaissant les exigences sportives de l'ivoiriens, il est évident qu'un départ du RC Lens, relégué en ligue 2 est plus qu'imminent. Ce transfert arrangerait aussi les Sangs et ors qui pourraient ainsi se libérer d'un gros salaire.

(Sources: www.footmercato.net;
Crédit photo: http://davidwallart.chez-alice.fr/)

 

Arshavin chez les Spurs.



La star russe de l'Euro 2008, Andrei Arshavin, a fait son choix. Il posera probablement ses crampons dans le championnat anglais où il fera les beaux jours des Tottenham Hotspur affirme le Daily Mirror. A condition toutefois que les deux équipes se mettent d'accord sur le montant du transfert.

Absent lors des deux premières rencontres du championnat d'Europe des nations, Arshavin entama la compétition contre la Suède pour le dernier match de poule de son pays. Il alla ensuite se réveler aux yeux du grand public en devenant avec son compatriote, Roman Pavlyuchenko, l'un des principaux artisans de la qualification des siens. La rencontre suivante face aux Pays-Bas lui permettra de convaincre de l'étendue de son talent et d'éveiller l'intérêt des plus grands clubs européens. Son équipe sera éliminée en demi finale par le futur vainqueur du tournoi.

Au lendemain de l'Euro, Arshavin manifesta le souhait de quitter son club actuel le Zenith Saint Petersbourg qu'il avait aidé à remporter la coupe UEFA en mai dernier. Il déclara même ouvertement vouloir jouer pour le Barça. Mais après une première offre de 15 millions d'euros jugée insuffisante par le club russe, les catalans ne se manifesteront plus. Le Zenith avait notamment osé faire la demande utopique d'échanger sa perle contre Lionel Messi. C'est l'ancien gunner Hleb qui remplit désormais les rangs espagnols.

Vint ensuite l'intervention d'Abramovich, le président russe de Chelsea qui annonçait l'arrivée imminente de son compatriote chez les Blues. Il se serait même déplacé jusqu'en Suisse à l'hotel de l'équipe nationale russe pendant l'Euro pour rencontrer personnellement son joueur convoité. Mais Scolari n'était parait-il pas intéressé par son arrivée.

Aujourd'hui, la piste la plus sérieuse le conduirait à Tottenham. Le joueur devrait bientôt rejoindre les Spurs où il retrouvera une autre révélation de l'Euro, Luka Modric. Une délégation des Spurs envoyée en Russie il y a quelques temps pour négocier les termes du contrat parvint rapidement à un accord sauf que depuis la somme demandée a été revue à la hausse. Dick Advocaat, l'entraineur hollandais du Zenith, déclara à ce sujet qu'il était persuadé que le club anglais reviendra avec une offre revue à la hausse.

Il est vrai qu'avec le départ de Robbie Keane à Liverpool et le probable transfert de Berbatov qui s'apprête à rejoindre Manchester Utd, les Spurs ont suffisament de ressource pour négocier l'arrivée du joueur russe.

Mais le marché des transferts pour Tottenham est loin de se limiter à ce seul renfort pour cette saison. Le club convoiterait aussi l'autre star russe, Roman Pavlyuchenko et est également à la recherche d'un nouveau gardien.

(Sources: www.footmercato.net ; Crédit photo: http://www.sportreport.ru)

 

Rechercher