Premier League: Cissé réussit ses débuts

Plusieurs rencontres se déroulaient aujourd'hui pour la seconde journée de Premier League.

Liverpool recevait Middlesbrough, le tombeur de Tottenham lors de la journée d'ouverture et cette fois encore, les reds se sont fait peur. Les visiteurs ouvrirent la marque à la 70 ème minute grâce à Mido puis il fallut attendre les cinq dernières minutes pour voir Carragher rétablir l'égalité. Gerrard donnera finalement l'avantage à son équipe à la 90ème minute.

L'autre favori qui jouait aujourd'hui, Arsenal a été moins chanceux et s'est incliné 1-0 à Fulham. Le but fut inscrit par le Norvégien Hangeland à la 21 ème minute. Les Gunners tenteront de pousser en seconde période mais manqueront de chance pour faire sauter le verrou adverse.

Enfin, Cissé a réussi ses débuts à Sunderland en inscrivant le but de la victoire pour son équipe qui se déplaçait à Tottenham. Il avait été précédé par Richardson à la 55ème minute avant que les Spurs ne reviennent au score 15 minutes plus tard via Jenas. Monté au jeu à la 65ème minute, il ne fallut que 18 minutes à Cissé pour inscrire son premier but sous ses nouvelles couleurs.

Les autres résultats:
Blackburn - Hull City: 1-1
Newcastle - Bolton: 1-0
Stoke City - Aston Villa: 3-2
West Bromwich - Everton: 1-2

 

Rédigé par Dadema à 23:39:00 dans

Marquez le premier but !

Les diablotins trébuchent au pied du podium



Le Brésil sauve les meubles et s'offre le bronze grâce à son réalisme. Victorieux 0-3 sans forcé contre des diablotins à bout de souffle.

Quatre buts contre le Nigeria, puis trois buts contre le Brésil, l'organisation des Belges a failli et les filets de Bailly ont trop vibré en 180 minutes. Mais qu'importe, le peuple belge a vibré pendant près de deux semaines grâce à ces jeunes qui ont remis un peu de lumière sur notre football inondé d'ombre.

Dès le coup d'envoi, le Brésil s'installa tranquillement dans le camps belge sans vraiment se montrer dangereux tandis que la Belgique attendait de pouvoir sortir en contre.

Le Brésil imposait un faux rythme calme pour rendre leurs quelques accélérations encore plus meurtrières. L'une d'elles amena Ronaldinho dans le rectangle belge à la 27ème minute. De Roover l'interrompit par un tacle en retard sanctionné par l'arbitre d'un carton jaune... pour la star brésilienne soupçonnée à tort de simulation.

Le sourire de Ronaldinho qui résulta de cette sanction cachait sa frustration, à moins qu'il n'annonçât la prochaine accélération qui leur rendrait justice.

A peine l'arbitre avait rangé son carton dans sa poche que Rafinha déboula sur son flanc pour centrer en retrait à Diego qui trompa Bailly.

Menés 0-1, les diablotins puisèrent dans leurs réserves pour revenir à égalité et le dernier quart d'heure de cette mi-temps fut décoré d'occasions belges. D'abord, Mirallas qui s'infiltra dans la défense brésilienne mais qui ne put redresser le ballon. Puis, Martens libéré de tout marquage dans le rectangle, prit le temps de cadrer sa frappe mais la cuisse de Breno dévia le ballon. Vermaelen plaça ensuite une tête à côté du cadre de Renan.

Les diablotins faisaient durer le rêve mais avant la mi-temps, Jo, en position hors-jeu, reprit de la tête une frappe détournée par Bailly et doubla l'avance des siens.

Au retour des vestiaires, les Auriverde se contentèrent de gérer leur avantage et le match perdit toute intensité. Mirallas épuisé fut remplacé en même temps que Martens à la 58ème minute par Mulemo et Vanden Borre.

En dehors d'un tir de Vertonghen filant au ras du poteau et d'un envoi de De Roover repoussé par le gardien de la Seleçao, plus rien ne se passa jusqu'à la fin du match. Dans les arrêts de jeu, Jo fila vers le but belge et glissa la balle entre les jambes de Bailly pour clôturer le score.

Comme contre le Nigeria, la Belgique aura souffert d'un effectif trop restreint et l'énergie dépensée contre l'Italie en quart de finale leur fut fatale.

Dans la finale de ce matin, l'Argentine a renouvelé sa médaille en l'emportant 1-0 face au Nigeria.

(Crédit photo: rtbf sport (EPA) ; source: DHNet.be)

 

Rédigé par Dadema à 15:11:00 dans

Marquez le premier but !

Kompany à Manchester City: parcours d'un jeune talent belge



Il avait affronté les dirigeants de son club pour continuer à défendre son pays aux JO, Hambourg a fait valoir ses droits, l'Union belge s'est rétractée et Vincent fut contraint de retourner en Allemagne. Désormais les deux parties se séparent et le joueur s'envole à Manchester City.

Son attitude aux JO n'a pas plu à ses dirigeants, c'est un fait. Mais celle d'Hambourg a-t-elle plu au joueur? Insister pour que son joueur revienne l'empêchant ainsi de poursuivre un rêve avec les diablotins et finalement ne le faire jouer qu'une trentaine de minutes en championnat a certainement réjouit le jeune belge.

Un transfert était dès lors fort probable et on pourra constater qu'il n'aura pas tarder à venir et encore moins à se conclure. « Manchester City a su convaincre Kompany de quitter notre club. Ils nous ont demandé s’il pouvait partir en Angleterre dans les plus brefs délais pour passer les tests médicaux. Nous avons immédiatement dit oui », déclare le président du club allemand, Bernd Hoffmann.

Vincent Kompany, considéré comme un des plus grands espoirs du football belge, a signé son premier contrat pro qui le lia à Anderlecht en juillet 2003 alors qu'il n'avait que 17 ans. Il disputera son premier match un mois plus tard en recevant l'Antwerp. Il y joua toute la rencontre et s'installa ensuite de façon permanente dans le onze mauve. Son premier but vint quelques mois plus tard, en février 2004, lors de la victoire d'Anderlecht 1-3 contre Saint-Trond.

A la fin de cette saison, il accumula les récompenses en recevant, en plus du titre de champion de Belgique avec Anderlecht, le trophée du 12ème homme (meilleur joueur désigné par le public), le soulier d'ébène (meilleur joueur d'origine africaine évoluant en Belgique) et le prix du jeune pro de l'année. Il réitéra l'exploit la saison suivante et remporta même, le 26 janvier 2005 le soulier d'or, qui récompense le meilleur joueur du championnat, avec une avance record de 403 points sur son dauphin, Luigi Pironi.

Un an plus tard, il sera invité par le FC Barcelone a disputé un match de gala au profit des victimes du tsunami ce qui alimentera les rumeurs de transferts vers le club catalan. Finalement, à la fin de la saison 2006, il s'engagea à Hambourg pour la somme de 10millions d'euros afin de remplacer son compatriote Daniel Van Buyten parti au Bayern. Ce qui constitua le transfert le plus cher de l'histoire du club allemand.

Malheureusement, sa première saison en Allemagne fut entachée d'une longue blessure de plusieurs mois. Et le décès de sa mère affecta ses prestations l'an passé. Evénement assez marquant pour un jeune joueur dont on sait qu'il était très attaché à sa mère. Mais son président n'a probablement pas jugé bon d'en tenir compte en déclarant à l'annonce du départ de son joueur: "« Durant les deux saisons qu’il a passées à Hambourg, il n’a jamais pu atteindre les espérances que l’on plaçait en lui".

A présent, Vincent Kompany est à un tournant de sa carrière et parviendra sûrement à se relancer à Manchester City dans un championnat plus attractif. Le montant du transfert s'élèverait à 8,5 millions d'euros.

(Source: DHNet.be, footgoal.net, wikipédia; crédit photo: wikipédia)

 

Match amicaux: L'Espagne confirme, la France rassure et la Belgique s'enfonce



Les équipes nationales d'Europe jouaient hier leur dernier match de préparation avant le début en septembre de la phase qualificative pour la coupe du monde 2010. C'était l'occasion de voir si les tendances annoncées lors de l'Euro se confirmaient ou au contraire s'effaçaient pour en laisser d'autres prendre forme.

La France qui devait absolument se racheter depuis leur mauvais Euro exhibait une défense complètement remaniée pour affronter la Suède. Thuram et Makelele ayant pris leur retraite et Willy Sagnol souffrant d'une blessure au tendon d'Achille, seuls Gallas et Evra avaient conservé leur place. Tous deux épaulés par Mexes qui n'a jamais vraiment percé en sélection et Sagna pour constituer le mur défensif devant Mandanda.

Ce secteur qui faisait jadis la force des bleus s'est montré peu rassurant hier et n'aura résisté que 5 petites minutes avant de laisser le vétéran Larsson tromper le portier français.

Heureusement, la France pouvait compter sur ses attaquants pour compenser sa défense fragile. Benzema rétablit l'égalité puis Govou mit son équipe en sécurité en réalisant un doublé. La Suède réduira le score à 6 minutes de la fin sur penalty pour donner ses allures définitive au résultat qui aurait pu être tout autre sans les superbes interventions de Mandanda.

L'Italie, une autre équipe qui avait inquiété à l'Euro, a pour sa part confirmé les doutes qui pesaient sur elle. La Scuadra s'est fait peur face à l'Autriche, désormais dirigée par Karel Brückner.

Menée 2-0 après 40 minutes, suite aux buts de Pogatetz à la 15ème et de Janko à la 39ème, Marcello Lippi a failli rater son retour en tant que sélectionneur national.

Les italiens reviendront finalement au score avec un premier but de Gilardino juste avant la mi-temps et un second à la 66ème via un centre de Zambrotta dévié par le gardien autrichien dans ses propres filets.

Parmi les entraineurs qui effectuaient leurs débuts en tant que sélectionneur, Vicente Del Bosque est probablement celui qui avait la tâche la plus facile avant d'affronter le Danemark. En reprenant une roja pleine de confiance cédée par Luis Aragones, l'ancien entraineur du Real Madrid a toutefois du attendre la deuxième mi-temps pour voir son équipe faire la différence.

Les danois avaient pris l'ascendant en première période et eurent même deux occasions franches d'ouvrir la marque. Au retour des vestiaires, Xavi Alonso ouvrit la marque avec l'aide de Fernando Torres. L'autre Xavi l'imita à la 73ème minute avant que le milieu de terrain de Liverpool n'ajoute une deuxième unité à son compteur personnel dans les arrêts de jeu.

L'autre finaliste de l'Euro, l'Allemagne s'est imposée sans forcer contre la Belgique qui était presqu'incapable de sortir de sa moitié de terrain. La Mannschaft s'installa dès le départ dans le camps belge et fit circuler le ballon jusqu'à ce qu'une occasion se profile. Le gardien Belge Stijnen échappa à l'exclusion lorsqu'il chargea crampons et poings en avant sur Podolski qui fonçait vers le but.

Les diables héritèrent d'une ou deux occasions mais ne purent les concrétiser. Un tir à distance de Mudingayi partit du mauvais côté du but allemand et De Sutter dévia un centre de Witsel dans le filet latéral.

Au retour des vestiaires, René montra ses intentions offensives en remplaçant son seul attaquant de pointe par le défenseur anderlechtois Jelle Vandamme. Wesley Sonck, plus habile avec sa langue qu'avec ses pieds cette semaine, se retrouva dès lors seul en attaque. Le joueur du FC Bruges avait, quelques jours plus tôt, critiqué les prestations des diablotins aux JO en comparant le tournoi à une récréation.

A l'heure de jeu, Gomez se fit accrocher le maillot par Van Buyten dans le rectangle et offrit un penalty à son capitaine Schweinsteiger qu'il convertit. Les allemands doubleront la marque à la 77ème minute grâce à une succession d'une-deux entre Lahm et Marin qui envoya la balle hors de portée de Stijnen. Le jeune attaquant du Mönchengladbach qu'on compare déjà à Thomas Hässler, n'avait pas été repris pour l'Euro et avait à cœur de convaincre dans ce match.

A la fin du match, Van Der Eycken ressortira son analyse habituelle en se disant très satisfait de la prestation de son équipe. C'est à se demander s'il sait que l'important dans le foot, c'est de marquer plus que l'adversaire.

Après cette défaite, l'entraineur belge devient le plus mauvais sélectionneur de l'histoire des Diables rouges en affichant un bilan de 7 victoires, 5 matchs nuls et 10 défaites en 22 rencontres soit 26 points sur 66.

D'autres résultats des principales rencontres:

Russie 1-1 Pays-Bas
Angleterre 2-2 République Tchèque
Roumanie 1-1 Lettonie
Suisse 4-1 Chypre
Argentine 0-0 Belarus

(Source: Fifa.com, Uefa.com, DHNet.be; crédit photo: Fifa.com)

 

Transferts chez les diablotins



Avec leurs prestations aux JO, les diablotins pourraient attirer l'attention de grands clubs européens. C'est le cas notamment de Sebastien Pocognoli que tentent d'attirer des équipes françaises, anglaises et italiennes.

Dès son arrivée à Lyon, l'entraineur Claude Puel avait émis le souhait de doubler tous les postes et chercherait en ce moment un concurrent pour Fabio Grosso l'unique latéral gauche de l'équipe. Une des deux pistes, le mènerait au jeune défenseur belge. Et la somme de 5 millions d'euros demandée par les dirigeants de l'AZ, ne semble pas constituer un obstacle pour les rhodaniens.

Cependant, ils devront rivaliser avec d'autres clubs comme Saint-Etienne, Monaco mais également la Fiorentina, le Betis Seville et Newcastle tous intéressés par Pocognoli.

Du côté de l'intéressé, l'agent de Sebastien aurait déclaré à L'Equipe: "Pour le moment, ce ne sont que des rumeurs. Il n’y a eu aucun contact avec le club, ni avec moi d’ailleurs. Sébastien est aux JO et on verra ça après. Si un club est intéressé par ses services qu’il aille voir l’AZ Alkmaar". Par ailleurs, le joueur, encore sous contrat pour 4 ans avec l'AZ, lui aurait confié qu'il était disposé à franchir un pas supplémentaire sur le plan sportif et financier et que la Ligue 1 l'intéressait énormément.

"Mon avenir est lié à l'AZ, mais une opportunité de jouer en Angleterre ou en Espagne serait sensationnel pour moi." avoue-t-il par contre à la presse espagnole d'après Sportweek et SkySports.

Sebastien Pocognoli a été formé au Standard jusqu'à l'âge de 15 ans où il décide de rejoindre Genk. Il fera sa première apparition en D1 le 9 avril 2004 en montant au jeu contre La Gantoise à la place de Marco Ingrao. Mais ce n'est qu'au cours de la saison 2005-2006 que son talent éclate. L'AZ Alkmaar le transférera en 2007 pour la somme de 2,7 millions d'euros et le joueur connut sa première sélection en équipe nationale le 24 mai 2008 lors du match amical contre l'Italie.

Sa bonne frappe du gauche, ses bons coups francs, ses tackles précis et ses qualités techniques pourraient donc bientôt animer le championnat de France, d'Espagne ou la Premier League.

Parmi les autres diablotins convoités, Moussa Dembele susciterait l'intérêt de 4 clubs italiens: la Fiorentina, l'Inter, la Juventus et l'AS Roma. Pour l'instant, l'équipe de la capitale serait la plus concrète.

Tom De Mul, désireux de retrouver une place de titulaire après une saison passée sur le banc du FC Séville, pourrait rejoindre Malaga ou Valladolid. Mais d'autres équipes comme son ancien club, l'Ajax Amsterdam, le Bayer Leverkusen et l'Hertha Berlin semblent s'intéresser au joueur depuis ses prestations à Pékin.

Enfin, Mirallas est de plus en plus proche d'un départ vers Saint-Etienne depuis qu'il a refusé l'offre de prolongation du LOSC.

Ajoutons aussi que Jean-François De Sart, vient d'annoncer qu'il quittera prochainement son poste d'entraineur des diablotins. Ce qui laisse peut-être supposer qu'il succèdera à Van Der Eycken chez les A si celui-ci venait à être remercié.

(Source: footgoal.net, footmercato, wikipédia, sportweek, skysport, DHNet; Crédit photo: daylife.com)

 

Rédigé par Dadema à 15:00:00 dans

Marquez le premier but !

JO: La Belgique privée d'or et d'argent



La ruée vers l'or s'est achevée cet après-midi pour nos diablotins qui n'ont pu interrompre l'envol des Super Eagles. Le score 4-1 est sévère mais le Nigeria était plus frais et supérieur physiquement.

La suspension de Vermaelen a chamboulé la tactique de Jean-François De Sart. Vertonghen abandonna sa position en milieu de terrain afin de renforcer la défense et Martens laissa son flanc à Anthony Vanden Borre pour s'occuper du milieu de terrain.

Dès le début de la rencontre, les nigérians ont mis la pression sur la défense belge avec un Odemwingie déroutant sur le flanc gauche. Bailly dut se coucher deux fois coup sur coup et Vertonghen profitait de son bon placement pour retarder l'inévitable.

A la 17ème minute, Vanden Borre qui manquait de concentration depuis le coup d'envoi, rata un dégagement que le nigerian Adefemi renvoya dans le but de Bailly.

Les nigerians se sont ensuite contenter de faire circuler le ballon pour laisser venir les belges. La première période se termina avec seulement une ou deux occasions à mettre au compteur des belges.

A leur retour des vestiaires, les diablotins retrouvèrent de la consistence en milieu de terrain mais un second but nigerian entaché d'un hors jeu fit fléchir leur détermination. D'autant qu'Ogbuke aggrava le score avec un superde tir des 30 mètres. Alors que les diablotins venaient d'avoir deux très belles occasions successives dont un envoi d'Haroun dévié sur la barre transversale.

Malheureusement, De Sart ne disposait que de trois joueurs de champs sur le banc et aucun à vocation offensive. Il fit monter Vadis pour que Vertonghen retrouve sa place en milieu de terrain mais il était trop tard et Okonkwo fusilla Bailly pour la quatrième fois.

La messe étant dite, l'entraineur belge fit sortir Mirallas et De Mul pour les économiser en vue de la finale de consolation et les remplaca par Ciman et Mulemo. Les deux derniers joueurs de champs qui lui restaient.

Finalement, Ciman sauvera l'honneur à la 88ème minute mais la Belgique aura payé son effectif trop restreint.

En finale de consolation, les belges auront l'occasion vendredi à 13h d'obtenir leur revanche contre le Brésil dominé 3-0 par l'Argentine qui bénéficiait d'un Aguero en grande forme.

(Crédit photo: photonews)

 

Rédigé par Dadema à 19:24:00 dans

Marquez le premier but !

Bundesliga: Le Bayern et le Werder déçoivent



Comme en Angleterre avec Manchester, le tenant du titre déforcé par plusieurs blessures n'a pu faire mieux qu'un partage. Et comme en France, un promu prend provisoirement la tête du championnat.

Le Bayern Munich n'a pas été capable de conserver l'avantage de deux buts que Schweinsteiger et Podolski lui avaient offert après un quart d'heure de jeu. Les joueurs d'Hambourg diminuèrent l'écart à la 25ème minute par Paolo Guerrero et Trochowski égalisa sur penalty avant l'heure de jeu. Vincent Kompany pour qui l'entraineur d'Hambourg avait fait le forcing afin de le récupérer avant ce match, n'a joué qu'une trentaine de minutes en remplaçant un joueur blessé. Van Buyten a par contre joué tout le match avec le Bayern.

Le dauphin des munichois, le Werder Breme a lui aussi fait un décevant partage 2-2 contre Bielefeld qui avait frôlé la relégation la saison dernière.

Schalke 04 a quant à lui débuté son championnat par une victoire facile 3-0 contre Hanovre avec deux buts dans les 7 premières minutes et un dernier à la 64ème.

L'autre outsider, Wolfsburg a également emporté la totalité de l'enjeu contre le promu Cologne. A l'instar de Stuttgart qui a dominé Mönchengladbach 1-3, un autre promu. Le Hertha Berlin est de son côté sorti vainqueur 0-2 d'une confrontation entre deux candidats à l'Europe à Francfort.

Le dernier des trois promus Hoffenheim a créé la surprise comme Grenoble en France en allant s'imposer 0-3 à Cottbus. L'équipe du riche Dietmar Hopp, un des fondateurs du groupe SAP, occupe donc la tête du classement aux côtés de Schalke.

Tous les résultats de la première journée:

15/08:
Bayern Munich - Hambourg : 2-2

16/08:
Schalke 04 - Hannover 96 : 3-0
Wolsfburg - FC Cologne : 2-1
Bayer Leverkusen - Borussia Dortmund : 2-3
Karlsruhe - Bochum : 1-0
Cottbus - Hoffenheim : 0-3
Arminia Bielefeld - Werder Breme : 2-2

17/08:
Francfort - Hertha Berlin : 0-2
Mönchengladbach - Stuttgart : 1-3

Programme de la prochaine journée:

22/08:
Hannover - Cottbus

23/08:
Werder Breme - Schalke 04
Hoffenheim - Mönchengladbach
Hambourg - Karlsruhe
Stuttgart - Bayer Leverkusen
Hertha Berlin - Bielefeld
Dortmund - Bayern Munich

24/08:
Bochum - Wolfsburg
Cologne - Francfort

(Source: FIFA.com, Bundesliga.de; crédit photo: FIFA.com)

 

Rédigé par Dadema à 18:54:00 dans

Marquez le premier but !

Premier League: Chelsea impressionne



Avec 32 buts en dix rencontres, la Premier League est clairement l'un des championnats les plus attractifs d'Europe. Lors de cette journée d'ouverture, Chelsea annonce la couleur tandis que Manchester trébuche et Liverpool et Arsenal ont eu peur.

Privé de Drogba, les blues ont dominé Portsmouth, le gagnant de la précédente coupe d'Angleterre en l'emportant sur le score fleuve de 4-0. Nicolas Anelka a ainsi confirmé son état de forme actuel en se montrant dangereux dans ses appels de balle et en inscrivant le second but de son équipe à la 26ème minute. Les autres buts sont les oeuvres de Joe Cole à la 12ème minute, Lampard sur penalty avant la pause et Deco, lui aussi excellent, pour clôturer le festival juste avant la fin du match.

De son côté, le tenant du titre et champion d'Europe, Manchester United, n'a pas réussi à s'imposer contre Newcastle. Les joueurs de Ferguson étaient orphelins de Cristiano Ronaldo, Anderson, Nani et Tevez et c'est le jeune Campbell qui fut titularisé aux côtés de Rooney. Newcastle avait ouvert la marque à la 22ème minute via Martins avant d'être rejoint au score 2 minutes plus tard grâce à Fletcher. Malgré un envoi sur la barre transversale de Vidic à un quart d'heure du terme, les mancunians n'ont pas réussi à prendre l'avantage et sont forcés d'abandonner déjà deux unités à leurs rivaux pour le titre.

Car, même s'ils ont été décevants, les joueurs de Liverpool ont décroché les 3 points contre Sunderland grâce à leur sauveur Torres. Les Reds étaient incapables de faire circuler la balle et les meilleures occasions étaient à mettre du côté de leur adversaire. Il fallut attendre la 83ème minute pour voir Torres inscrire l'unique but du match sur une superbe frappe des 20 mètres au ras du poteau. Suite à ce match, le Standard devrait encore plus croire en ses chances de qualification pour la Champion's League.

Le quatrième candidat au titre, Arsenal s'est rapidement mis aux commandes du match contre West Bromwich avec un but de l'ex-marseillais Nasri après 4 minutes de jeu. Les gunners, privés de Fabregas, n'ont cependant pas vraiment convaincu et se sont fait peur à plusieurs reprises à cause d'un manque de concentration en défense.

Au niveau des outsiders, Aston Villa s'est imposé sur le score de 4-2 contre Manchester City et Tottenham s'est quant à lui incliné 2-1 à Middlesbrough. Berbatov avait débuté le match sur le banc et est monté au jeu à la 65ème minute.

La surprise de cette journée vient du promu Hull City qui l'a emporté contre Fulham par 2 buts à 1.

Tous les résultats de cette première journée:

Arsenal - WBA : 1-0
Bolton - Stoke city : 3-1
Everton - Blackburn : 2-3
Hull City - Fulham : 2-1
Middlesbrough - Tottenham : 2-1
West Ham - Wigan : 2-1
Sunderland - Liverpool : 0-1
Chelsea - Portsmouth : 4-0
Aston Villa - Manchester City : 4-2
Manchester Utd - Newcastle : 1-1

Programme de la prochaine journée:

23/08:
Blackburn - Hull City
Liverpool - Middlesbrough
Newcastle - Bolton
Stoke City - Aston Villa
Tottenham - Sunderland
WBA - Everton
Fulham - Arsenal

24/08:
Wigan - Chelsea
Manchester City - West Ham

25/08:
Portsmouth - Manchester Utd

(Source: FIFA.com; Premierleague.com; Crédit photo: Fifa.com)

 

Rédigé par Dadema à 17:59:00 dans

Marquez le premier but !

Jupiler Pro League: Les deux favoris gagnent, La Gantoise prend la tête



Le championnat de Belgique, désormais nommé Jupiler Pro League, a repris ce week-end. Avec pour l'instant 22 buts inscrits en 8 matchs, le dernier ayant été reporté à la demande du FC Bruges, cette journée d'ouverture nous a offert du beau spectacle.

Zulte Waregem - Lokeren 0-0

Le roi du match nul de la saison dernière conserve sa couronne pour cette journée. Les lokerenois n'ont pas pu profiter des espaces laissés par Zulte. Après une bonne première demie-heure, les joueurs de Georges Leekens ont perdu le fil du match.

Au retour des vestiaires, Zulte-Waregem tenta de mettre plus de pression sur les défenseurs de Lokeren mais ne parvinrent pas à faire fléchir leur organisation. Du côté de Lokeren, tout le monde semblait satisfait de ce résultat.

Au prochain match, ils recevront le petit poucet Tubize pour tenter d'arracher leur première victoire de cette campagne tandis que Zulte-Waregem devait se déplacer au FC Bruges mais ce dernier a aussi demandé le report de ce match.

Cercle Bruges - RSC Anderlecht 0-3

Après trois rencontres décevantes qui leur avaient couté une participation en Ligue des Champions et la Supercoupe, les joueurs d'Anderlecht se devaient d'ouvrir ce championnat par une victoire. Un malheur n'arrivant jamais seul, les mauves déjà en manque d'attaquant de pointe devront également se passer de Matias Suarez, un des rares à avoir joué à un niveau satisfaisant face au BATE et au Standard, qui devra se faire opérer ce lundi et dont l'absence est estimée à deux mois. Avec Kanu lui aussi blessé, les anderlechtois ne disposaient que de Vlcek comme seul véritable attaquant pour débuter la rencontre au Cercle.

Toutefois, Ariel Jacobs pouvait compter sur le retour de Jelle Van Damme pour redonner de la rigueur à sa défense... et à son attaque car son défenseur ouvrira la marque à la 16ème minute en sautant plus haut que les autres afin de placer la balle de la tête entre les jambes du gardien Verbist.

La nouvelle recrue du Cercle, Thomas Buffel, manqua d'inscrire son tout premier but en championnat belge en écrasant un tir sur le toit du cadre de Zitka.

Anderlecht gérait le match et doublera son avantage à la 59ème minute grâce à Legear qui récupéra une passe en profondeur de Boussoufa. A 4 minutes de la fin, Buffel commit une faute dans le rectangle et permit à Chatelle d'inscrire le dernier but des mauves pour la soirée sur le penalty qui en résulta.

Au prochain match, Anderlecht recevra La Gantoise pour un autre match difficile et le Cercle se déplacera chez le promu Courtrai.

Dender - Standard 1-3

Le Standard devait veiller à ne pas tomber dans l'excès de confiance après son excellente prestation contre Liverpool mercredi dernier. Mais Mbokani allait rapidement mettre son équipe aux commandes du match en lobant Martinovic à la 5ème minute.

Les liégeois baissèrent le rythme et au retour des vestiaires, Jacobs remit les deux équipes à égalité. Dender eut même l'opportunité de prendre l'avantage à travers une occasion de Destorme.

Heureusement, Mbokani était dans un grand jour et redonna l'avance à son équipe à l'heure de jeu avec un but peut-être entaché d'un hors-jeu. Mais ça importait peu car 3 minutes plus tard Toama mit définitivement les Rouches en sécurité.

Lors de la prochaine journée, le Standard recevra Westerloo et Dender se rendra au GBA.


Roulers - Courtrai 2-2

Le nouveau promu, Courtrai entama le match avec des intentions tournées vers l'attaque et le portier de Roulers fut plusieurs fois sollicité. Après seulement 10 minutes, un but contre son camp de Janne Hietanen donna l'avantage aux courtraisiens.

Thompson rétablira l'égalité juste avant la mi-temps et Roulers inscrira un second but dès le retour des vestiaires par l'intermédiaire de Mama Dissa.

Courtrai revint finalement à égalité à la 70ème minute par Bram De Ly et termina la rencontre à dix après deux cartons jaunes successifs pour Karim Belhocine.

La semaine prochaine, Roulers ira à Charleroi et Courtrai accueillera le Cercle.

Tubize - Mouscron 1-2

Tubize faisait ses premiers pas en D1 mais seulement cinq joueurs sur le terrain avaient vécu la montée.

La rencontre débuta par une période d'observation avant que l'Excel n'ouvre la marque à la 14ème minute par l'intermédiaire de sa nouvelle recrue Jaycee Okwunanne qui confirme les bonnes éloges dont il fit l'objet à son arrivée.

Les Sangs et or tentèrent de réagir et se procuraient les meilleures occasions notamment sur coup de coin. Finalement, comme c'est souvent le cas dans le football, Mouscron doubla son capital à la 72ème minute suite à une longue passe de Baseggio que Vandooren prolongea dans les filets. Santiago sauvera l'honneur en fin de match pour Tubize.

Au prochain match, Tubize se rendra à Lokeren et Mouscron recevra Malines dispensé de match ce week-end.

Westerloo - Charleroi 1-0

Les Zèbres qui depuis quelques saisons répètent qu'ils visent le titre sans réellement convaincre, ont entamé leur campagne par une défaite.

Westerloo prit l'avantage à la 18ème minute grâce à Dieter Dekelver et il fallut attendre la seconde période pour voir les carolos mettre la pression sur leur adversaire. Ces tentatives resteront vaines face à une défense bien organisée et le score ne changera plus.

Le week-end prochain, Westerloo effectuera un déplacement difficile chez le champion en titre au Standard et Charleroi recevra Roulers.

La Gantoise - Mons 5-0

Les Buffalos ont donné une véritable correction aux montois ce dimanche après midi. Avec 3 buts en une demie heure de jeu, les joueurs de Michel Preud'homme n'ont jamais été inquiétés. Suler à la 13ème, Azofeifa à la 21ème et Olufadé à la 29ème furent les auteurs de ces trois réalisations.

Au retour des vestiaires, Azofeifa excellents hier inscrira son second but à la 52ème minute et sera imité 7 minutes plus tard par Ljubijankic.

La semaine prochaine, La Gantoise se rendra à Anderlecht pour un match qui vaudra le détour et Mons aura la lourde tâche d'accueillir le Racing Genk qui voudra rectifier son faux pas.


Racing Genk - GBA 1-1

Les joueurs de Genk débutèrent le match par un pressing soutenu et en furent récompensé à la 19ème minute grâce à Barda. La première mi-temps se poursuivait de la sorte mais Genk manquait de réalisme.

Au retour des vestiaires, le GBA tenta de sortir un peu la tête hors de l'eau et parvint à revenir au score à un quart d'heure du terme suite à un but de Monteyne.

Genk a dominé le match et aurait du l'emporter mais les limbourgeois n'ont jamais été capable d'alourdir la marque.

Au prochain match, Genk ira à Mons et le GBA recevra Dender.

Le match devant opposer Malines au Club Bruges a été reporté au 24 septembre à la demande des brugeois qui estimaient ne pas pouvoir se passer de leurs deux joueurs actuellement aux JO.

(Source: Sport.be; Crédit photo: rsca.be)

 

Rédigé par Dadema à 14:41:00 dans

Marquez le premier but !

Ligue 1: le promu Grenoble en tête



Le championnat de France de Ligue 1 a conservé sa moyenne de plus de deux buts par match pour cette deuxième journée. Comme lors de la journée d'ouverture, 21 buts ont été inscrits en 9 rencontres et elle comporte aussi son lot de surprises.

Le promu Grenoble se retrouve provisoirement seul en tête avec 6 points sur 6. Ils devancent les lyonnais et Lorient qui ont tous deux partagé l'enjeu cet après-midi et Monaco. En cas de victoire ce soir contre l'OM, Auxerre rejoindrait les grenoblois au classement.

De son côté, Paris s'est offert une victoire encourageante face à un des trois candidats au titre, Bordeaux. Les Girondins qui avaient déjà eu du mal contre Caen la semaine dernière, ont manqué de réalisme devant les buts parisiens.

Nancy qui avait fini aux portes du podium la saison passée connait un début de championnat plutôt difficile avec un partage et une défaite et se retrouve pour le moment 17ème. Les lorrains affichent, après ces deux journées, le même bilan que Nantes, le LOSC et Rennes qui connait une semaine sombre après avoir aussi perdu en préliminaire de la coupe UEFA. Seul Sochaux a fait moins bien avec deux défaites.

Résultats de la seconde journée:

SM Caen - Valenciennes 3-1
Lilles OSC - Le Mans 1-3
FC Nantes - AS Monaco 1-1
OGC Nice - AS Nancy 2-1
AS Saint-Etienne - Sochaux 2-1
Toulouse FC - Le Havre 2-1
PSG - Bordeaux 1-0
Grenoble - Rennes 1-0
Lorient - O. Lyon 0-0
O.Marseille - AJ Auxerre 4-0

Programme de la prochaine journée:

Le Havre - O.Marseille
Le Mans - Saint-Etienne
Monaco - Caen
Nancy - Toulouse
Sochaux - Paris SG
Valenciennes - Lorient
O.Lyon - Grenoble

24/08:
AJ Auxerre - Nice
Rennes - Lilles OSC
Bordeaux - FC Nantes

(Crédit photo: Fifa.com)

 

Rédigé par Dadema à 20:48:00 dans

Marquez le premier but !

La Belgique dans le dernier carré



La Belgique a créé la surprise en s'imposant 3-2 contre l'Italie et se qualifie au terme d'un match fou pour les demi-finales du tournoi olympique.

Les diablotins sont en train d'écrire une belle page de l'histoire du football belge. En éliminant hier les médaillés de bronze d'Athenes, les belges ne sont plus qu'à une victoire de la première médaille pour leur pays dans ces jeux.

Le début de la rencontre n'avait pourtant pas favorisé la Belgique. Après un quart d'heure de jeu, l'arbitre siffla un penalty suite à une faute dans le rectangle de Vermaelen sur Rossi et sanctionna le belge d'un carton rouge. Rossi se fera ensuite justice lui-même en convertissant le penalty.

Désormais menée au score et en infériorité numérique, la Belgique fut plongée dans une situation délicate et difficile à surmonter face à une équipe italienne qui n'avait pas encore encaissé le moindre but dans ce tournoi.

Mais les diablotins firent preuve d'une étonnante force de caractère et Dembele remit à la 24ème minute les deux équipes à égalité. Le joueur dévia de la tête un corner de De Mul mais un défenseur placé derrière la ligne dégagea le ballon avant qu'il ne franchisse le trait blanc. L'arbitre considéra le but comme valable et relança les belges.

Quelques minutes plus tard, l'arbitre contra une balle de Vertonghen que récupéra la future star de la Juventus, Giovinco. Ce dernier s'en alla défier Bailly mais envoya son tir à côté du cadre belge.

Juste avant la mi-temps, les joueurs de Jean-François De Sart succédèrent plusieurs passes d'affilée pour finalement donner la balle à Mirallas qui, grâce à un contrôle, trompa le défenseur Bocchetti et frappa la balle dans le but.

Ayant l'avantage au score, les belges durent endurer un pressing italien en début de seconde période. Celui-ci paya finalement à la 74ème minute grâce à un second penalty offert par une faute de Sepp De Roover. Rossi trompa Yves Ma-Kalambay qui venait de remplacer Loghan Bailly pour blessure et ramena l'Italie à 2-2.

Mais la détermination des belges était infaillible et seulement cinq minutes plus tard, Dembele inscrivit son second but de la soirée et donna définitivement l'avantage à son équipe lui assurant ainsi une place dans le dernier carré.

Les diablotins affronteront en demi-finales le Nigeria, champion olympique en 1996, qui a défait la Côte d'Ivoire sur le score de 2-0.

(Source: DHNet; Crédit photo: Belga)

 

Rédigé par Dadema à 17:19:00 dans

2 comments

Rechercher