Premier League: United s'incline



Liverpool a réalisé une belle performance aujourd'hui en s'imposant sur le score de 2-1 face au tenant du titre, Manchester United. Les Reds s'installent donc provisoirement en tête du classement en attendant le match de Chelsea qui se déplace à City.

En alignant d'entrée de jeu, Berbatov, Tevez et Rooney, Ferguson affichait clairement ses intentions offensives. Son audace s'avérait rapidement fructueuse car après trois minutes de jeu, une contre-attaque permettait à Anderson de glisser le ballon à Berbatov sur la droite. Ce dernier centrait en retrait pour Tevez qui trompait Reina du plat du pied.

La rencontre s'équilibrait ensuite lorsque Liverpool tentait de réagir. A la 25ème minute, les Reds bénéficiaient d'un cadeau de United. Van Der Sar repoussait un tir d'Alonso sur le tibia de Brown qui déviait la balle dans son propre but.

Juste après Tevez héritait d'une nouvelle occasion de but mais son tir passait à côté du cadre. Liverpool reprenait ensuite le contrôle du match mais ne parvenait pas à inscrire ce second but.

Au retour des vestiaires, les joueurs de Benitez poursuivaient sur leur lancée et avaient le dessus sur leur adversaire. Manchester perdait en plus Carrick sur blessure à la 64ème minute. Le joueur risque d'être indisponible pour plusieurs semaines.

Monté au jeu à la 70ème minute, il n'aura fallu que sept minutes à Ryan Babel pour donner la victoire à Liverpool. Le joueur récupérait un centre de Kuyt qu'il déviait du plat du pied dans le but de son compatriote Van Der Sar.

En fin de match, le médian argentin des Reds, Masscherano sortait à son tour à cause d'une blessure. Trois minutes plus tard, les joueurs d'Alex Ferguson étaient réduits à dix suite à une grosse faute de Vidic sur Alonso. Manchester United repart donc avec un inquiétant 4 sur 9.

De son côté, Arsenal s'est facilement imposé 0-4 à Blackburn. Avec un but de Van Persie à la 8ème minute et trois d'Adebayor aux 45ème, 81ème sur penalty et 90ème minutes.

Résultat des autres rencontres:
Fulham - Bolton: 2-1
Newcastle - Hull City: 1-2
Portsmouth - Middlesbrough: 2-1
West Bromwich - West Ham: 3-2
Wigan - Sunderland: 1-1

Crédit photo: Eurosport.fr

 

Rédigé par Dadema à 19:03:00 dans

Marquez le premier but !

Messi répond aux critiques de Maradona



Il y a quelques jours, au lendemain du partage de l'Argentine contre le Pérou, l'ancienne star du ballon rond, Diego Maradona se laissait aller à quelques critiques à l'encontre de Lionel Messi. A présent, c'est au tour de l'attaquant du Barça de réagir.

«Parfois, Messi joue pour Messi. Il se sent tellement supérieur qu'il oublie ses compagnons de jeu», avait déclaré Maradona sur la chaîne de télévision Fox Sports. L'ancien génie du foot reprochait à Messi d'être trop individualiste et arrogant.

«C'est le Deportivo Messi (une équipe à lui seul). S'il jouait avec Agüero ou Riquelme, il ferait davantage douter», ajoutait-il. «J'ai déjà dit qu'il peut être meilleur que moi et cela serait très bien pour l'Argentine mais pour le moment, le patron de l'équipe c'est Javier Mascherano»

Il est vrai que l'Argentine, qui reste sur quatre nuls et une défaite en qualification pour la Coupe du Monde, n'est pour l'instant pas au mieux de sa forme. Ce qui ne inquiète d'ailleurs Maradona. «Je suis préoccupé par le fait que nous ne sachions pas tuer les matches. Cela nous met la pression... surtout à domicile. Un match ne se gagne pas avec un festival offensif mais en étant réaliste. C'est ce que nous devons travailler.»

De son côté, Lionel Messi ne semble pas perturbé par ces critiques. Interrogé par la presse espagnole, il déclare: «Ça m'importe peu, ce n'est pas un problème, Diego a toujours quelque chose à dire sur moi. Ça ne m'intéresse pas, je continuerai à jouer de la même façon».

Ce soir, le jeune prodige argentin reçoit avec ses équipiers du Barça le Racing Santander dans le cadre de la seconde journée du championnat espagnol. Ce pourrait être l'occasion pour lui de contredire Maradona.

 

David Silva doit se faire opérer



David Silva, le jeune international espagnol, devra se faire opérer ce mardi à Barcelone. Agé de 22 ans, le milieu de terrain qui s'était révélé lors de l'Euro 2008 pourrait être éloigné des terrains pendant 3 mois.

"Après les derniers examens réalisés ce matin et la réunion avec l'entraîneur et les joueurs. Nous avons décider d'opérer le joueur. L'intervention aura lieu mardi à Barcelone", révèle un communiqué sur le site de Valence.

Courtisé par de nombreux clubs lors de la période des transferts, Silva avait décidé, tout comme David Villa, de rester dans son club. Le sélectionneur espagnol, Vicente Del Bosque l'avait repris pour disputer les deux matchs qualificatifs pour la Coupe du Monde 2010 contre la Bosnie et l'Arménie mais le médian a finalement dû déclarer forfait.

Le joueur ressent une douleur à la cheville gauche depuis quelques rencontres et son état risquerait d'empirer s'il continue de jouer avec cette blessure. Les dirigeants de Valence ont donc décidé de l'opérer et de se passer des services de son milieu gauche pour le reste de l'année 2008.

Crédit photo: images.teamtalk.com

 

Rédigé par Dadema à 14:30:00 dans

Marquez le premier but !

L'Inter à la chasse aux Argentins



Fraichement décoré d'une médaille d'or avec l'Argentine, le jeune Angel Di Maria, actuellement au Benfica, susciterait l'intérêt de l'Inter Milan. Selon Corriere dello sport, le club lombard aurait l'intention de s'octroyer les services de l'attaquant de 20 ans dès cet hiver.

Mais les Italiens devront faire face à la concurrence pour l'acquérir car d'autres clubs comme Chelsea ou le Real Madrid ont également le joueur dans le collimateur. Cependant, un accord de principe existerait déjà avec Rui Costa, le directeur sportif du Benfica. Si le transfert abouti, l'attaquant Suazo prêté par l'Inter, se lierait de façon définitive au club portugais et Di Maria rejoindrait Milan pour seulement quelques millions.

De son côté, l'intéressé déclare: “Je sais qu’il y a beaucoup de clubs qui s’intéressent à moi. Mais jusqu‘à décembre au moins, je pense uniquement à Benfica et à l’Argentine. Ensuite, nous verrons. Je n’ai pas de préférences, je veux juste jouer dans un grand club et un grand championnat”.

Les Nerazzuris risquent d'être actifs en janvier car l'autre attaquant argentin, Sergio Aguero figure aussi sur la shopping list du club italien. Tout comme le joueur de l'AS Rome Aquilani.

Crédit photo: dailymail.co.uk

 

Premier League: Une belle affiche pour commencer



Après une trêve de deux semaines, le championnat anglais reprend ce samedi avec d'entrée de jeu une très belle affiche.

Co-leader avec Chelsea, Liverpool recevra le tenant du titre, Manchester United. Les Red Devils qui comptent un match de retard, pourraient, en cas de victoire, revenir à hauteur de leur opposant du jour au classement général.

L'autre leader se déplacera quant à lui chez l'autre pensionnaire de Manchester. Actuellement troisièmes, les nouveaux riches de la Premier League voudront déjà récolter les fruits de leurs dépenses ce week-end. Il sera par ailleurs intéressant de voir comment Robinho abordera cette rencontre face à l'équipe qu'il était sur le point de rejoindre il n'y a encore que quelques jours.

Quatrième au classement avec deux victoires, Arsenal se rendra à Blackburn qui reste sur une sévère défaite 4-1 à West Ham. Ces derniers, actuellement cinquièmes, tenteront de confirmer ce bon résultat face à West Bromwich.

Portsmouth a remporté sa première victoire lors de la précédente journée. Il accueillera à Fratton Park Middlesbrough qui occupe la sixième place à seulement un point des leaders.

Djibril Cissé et ses équipiers de Sunderland devront revenir de Wigan avec les trois points s'ils veulent quitter leur 18ème place. Cependant, les locaux sont en confiance depuis leur victoire 0-5 à Hull City.

Dimanche, Everton, la nouvelle équipe de Marouane Fellaini se rendra à Stoke City et Tottenham recevra Aston Villa lundi à White Hart Lane.

Calendrier complet:

13/09:
Liverpool - Manchester United
Blackburn - Arsenal
Fulham - Bolton
Newcastle - Hull City
Portsmouth - Middlesbrough
West Bromwich - West Ham
Wigan - Sunderland
Manchester City - Chelsea
14/09:
Stoke City - Everton
15/09:
Tottenham - Aston Villa

 

Rédigé par Dadema à 17:01:00 dans

Marquez le premier but !

Coupe du monde 2010: le Luxembourg étonne



Mercredi soir les équipes nationales faisaient un pas de plus sur le chemin de la Coupe du monde 2010. Parmi ces pays, certains ont foulé la pelouse sans encombre tandis que d'autres ont déjà du retard à rattraper.

Dans le groupe 1, le Portugal s'est laissé surprendre par le Danemark en encaissant 3 buts au cours des huit dernières minutes. Les deux pays affichaient des intentions offensives dès l'entame du match. Les joueurs de Queiroz ouvraient la marque à la 42ème minute lorsqu' Hugo Almeida lançait Nani qui trompait le portier danois.

La deuxième période se poursuivait sur le même ton mais il fallait attendre les dix dernières minutes pour voir des buts. Tout d'abord Bendtner, l'attaquant d'Arsenal filait,à six minutes de la fin, sur la gauche puis s'infiltrait pour envoyer le ballon dans la lucarne. Deux minutes plus tard, les Portugais héritaient d'un penalty que Deco transformait. Mais le Danemark ne voulait pas repartir avec une défaite et à la 90ème minute, Poulsen déviait un corner de la tête qui rétablissait l'égalité. Une égalité éphémère car dans les arrêts de jeu, Jensen voyait son puissant tir de loin dévié par Pepe dans les buts de Quim. 2-3, le match se terminait sur un incroyable retournement de situation.

Dans les deux autres rencontres, la Suède s'est imposé 2-1 contre la Hongrie et l'Albanie profite de sa victoire 3-0 contre Malte pour devancer les nordiques au classement grâce à sa différence de but.

Dans le groupe 2, le Luxembourg a créé la surprise en s'imposant 1-2 en Suisse grâce à un but sur coup franc de Leweck en fin de match. Le Luxembourg n'avait plus gagné de match en qualification d'une coupe du monde depuis 1972.

Avec sa victoire 0-2 contre la Lettonie, la Grêce demeure la seule équipe du groupe à avoir remporté ses deux matchs et s'installe seule en tête. Elle devance deux points l'Israël qui s'est imposé 1-2 contre la Moldavie.

La République tchèque a fait ses débuts dans le groupe 3 avec un partage 0-0 en Irlande du Nord. La Pologne qui s'est imposée 0-2 à Saint-Marin prend la tête aux côtés de la Slovénie vainqueur 2-1 contre la Slovaquie à domicile. Les deux pays comptent 4 points.

Dans le groupe 4, l'Allemagne qui avait facilement remporté son premier match au Liechtenstein, a failli repartir bredouille de Finlande.

Comme au cours de l'Euro, la défense allemande a montré ses lacunes. Les Finlandais prenaient l'avantage à la 32ème minute grâce à Jonatan Johansson avant que Klose n'égalise six minutes plus tard en surmontant Sami Hyypiä. Väyrinen redonnait l'avantage à son pays à deux minutes de la pause mais une fois encore, Klose rétablissait l'égalité peu de temps après.

En seconde période, la Finlande reprenait l'avantage lorsque Sjölund, déjà à la base du second but, profitait des faiblesses défensives de l'Allemagne. Heureusement, la Mannschaft pouvait compter sur Klose qui remettait une dernière fois les équipes à égalité en inscrivant son troisième but de la soirée.

Au classement, l'Allemagne totalise 4 unités et devance la Russie qui s'est imposée 2-1 contre le Pays de Galles. Dans le dernier match, l'Azerbaïdjan et le Liechtenstein se sont quittés sur le score de 0-0.

La Belgique a failli créer l'exploit dans le groupe 5 lors de son déplacement chez les demi-finalistes du défunt euro. Les Diables Rouges ouvraient la marque à la 31ème minute via Sonck qui reprenait de la tête un coup franc de Vertonghen, l'un des meilleurs hommes du match.

La Turquie tentait de revenir en seconde période mais la défense belge, tant critiquée après le match contre l'Estonie, était bien organisée et résistait. Il aura fallu un penalty résultant d'une involontaire faute de main de Witsel à la limite du rectangle pour permettre à Emre d'offrir au moins un point aux Turques.

Favoris du groupe, les Espagnols se sont quant à eux facilement imposés sur le score de 4-0 face à l'Arménie. Capdevilla ouvrait la marque dès la 6ème minute. Villa enchainait en inscrivant un doublé avec un but au quart d'heure et un autre à la 79ème. Senna clôturait le score deux minutes plus tard.

Mais la leçon est venue de Bosnie-Herzégovine qui a placé 7 buts à l'Estonie. Misimovic inscrivait les trois premiers suivi par Muslimovic et Dzeko ponctuait par un doublé.

L'Angleterre a obtenu sa vengeance, dans le groupe 6, face aux Croates qui l'avaient privé d'Euro il y a un an. Grâce à un triplé de Walcott aux 26ème, 59ème et 82ème minutes interrompu par un but de Rooney à la 63ème minute. L'unique but des Croates était l'œuvre de Mandzukic à douze minutes du terme.

Avec ses deux victoires, l'Angleterre occupe la tête du groupe aux côtés de l'Ukraine revenue du Kazakhstan avec une victoire 1-3. Dans le dernier match, le Belarus s'est imposé lui aussi sur le score de 1-3 à Andorre.

Surprenant leader du groupe 7, la Lituanie s'est imposé 2-0 contre l'Autriche, tombeur de l'équipe de France. De leur côté, les Bleus se sont rachetés en l'emportant 2-1 contre la Serbie avec un but d'Henry et d'Anelka. La Roumanie a aussi rectifié le tir mais n'a pu faire mieux qu'une petite victoire 0-1 contre les Iles Féroé.

Dans le groupe 8, l'Italie, qui avait dû batailler contre Chypre, s'installe seule en tête après avoir vaincu la Géorgie sur le score de 2-0. Elle distance de deux points l'Irlande revenue du Montenegro avec un 0-0.

Les Pays-Bas ont entamé leur course vers la Coupe du Monde par une victoire 1-2 en Macédoine. Les buts sont signés Heitinga à la 46ème et Van Der Vaart à la 60ème. Dans l'autre rencontre de ce groupe 9, l'Ecosse s'est imposé sur le même score en Islande.

Crédit photo: rtbf sports

 

Une star pour remplacer Podolski au Bayern



Alors que son attaquant Podolski est annoncé dans plusieurs clubs dont le Real Madrid, le Bayern Munich lui aurait déjà trouvé un remplaçant de luxe. Selon le quotidien espagnol, Marca, le club allemand profiterait de ce transfert pour tenter d'arracher Andriy Arshavin au Zenit Sint-Petersbourg.

L'attaquant d'origine polonaise est bloqué par le duo Toni-Klose et ne joue pas assez. Pourtant essentiel en équipe nationale allemande, il semblerait que son destin ne sera plus lié au Bayern dès le mois de janvier.

De son côté les Munichois, pourraient en profiter pour tenter de s'octroyer les services de la révélation du précédent Euro. A la fin de la dernière période des transferts, le joueur avait été contraint de rester dans son club alors qu'il rêvait du FC Barcelone. Mais ni les Catalans, ni Chelsea avec Abramovich et ni Tottenham, qui était pourtant un des plus proches, ne sont parvenus à faire plier les dirigeants du Zenit bien décidés à conserver leur perle.

Cependant, la situation pourrait changer en janvier lorsque le championnat russe sera terminé. Reste à savoir si ce sera suffisant pour faire céder le club russe. Surtout si ceux-ci atteignent le second tour de la Ligue des Champions.

Crédit photo: marca.com

 

Le "mauvais garçon" italien à la Juve?



Surnommé Peter Pan, Antonio Cassano pourrait s'envoler dès cet hiver chez la Vieille Dame. Également suivi par l'Inter Milan, l'attaquant italien aurait déjà trouvé un accord avec la Juventus.

Repéré par Bari en 1999, pour qui il jouera pendant deux ans avant de partir en 2001 vers l'AS Roma contre la somme de 28 millions d'euros. A l'époque, la Juventus de Turin était déjà sur le chemin. En cinq saisons sous les couleurs romaines, il inscrira 39 buts en 118 matchs mais il se construira aussi une réputation de mauvais garçon. Notamment à travers quelques tensions avec son entraineur, Fabio Capello.

Cette réputation le suivra au Real Madrid où il signe en janvier 2006 pour seulement 5 millions d'euros. Toujours sous les ordres de Fabio Capello, avec qui les rapports déclineront, il sera suspendu quelques mois plus tard pour avoir manqué de respect à l'entraineur. Finalement, Raul et Beckham interviendront pour qu'il réintègre le groupe. Il y jouera encore quelques rencontres avant d'être relégué sur le banc. En 2007, le Real Madrid le prête à la Sampdoria de Gênes qui l'achète un an plus tard.

Maintenant qu'il a retrouvé son meilleur niveau, les grands clubs italiens reviennent vers lui. Si un transfert vers la Juventus abouti, le jeune Giovinco pourrait servir de monnaie d'échange. Le Real Madrid y gagnerait aussi car les Merengues empocheraient environ 7 millions d'euros grâce à une clause sur la revente décidée lors du transfert de Cassano à la Sampdoria.

Crédit photo: calciopro.com

 

Euro Espoirs: Les barragistes sont connus.



Les 14 barragistes pour le Championnat d'Europe des -21 ans sont connus. Hier les dernières rencontres ont donné leur verdict. Il reste cependant un dernier match dans le groupe 1 qui opposera l'Albanie à l'Azerbaïdjan mais il n'aura pas d'impact sur le classement final.

Il disputait probablement son dernier match à la tête des Espoirs belges. Jean-François De Sart termine son brillant parcours à ce poste par une victoire 3-2 contre Chypre. Souvent critiqué pour sa trop grande gentillesse apparente, il a toutefois amené la Belgique en demi-finales du précédent Euro et du tournoi olympique cet été.

Malheureusement, les Diablotins ne pourront pas renouveler cet exploit en Suède. En finissant deuxième du groupe 7 avec 11 points, elle termine à six points du dernier des quatre meilleurs deuxièmes.

Nos voisins Bleuets ont, quant à eux, profité de leur petite victoire 0-1 en Bosnie-Herzégovine pour dépasser la Roumanie défaite 0-3 contre le Pays de Galles, vainqueur du groupe.

Les Pays-Bas, tenants du titre, n'avaient besoin que d'un partage contre la Suisse pour s'assurer la première place du groupe 5. Finalement, un coup franc de Ziegler à la 86ème minute offrait la victoire et la première place du classement aux Suisses. Les Helvètes finissent à égalité de points avec les Pays-Bas mais elle l'emporte grâce aux confrontations directes. La Suisse ayant remporté ses deux rencontres face aux Pays-Bas.

Avec seize points, les vainqueurs du précédent tournoi, ne finissent même pas parmi les quatre meilleurs deuxièmes.

Résultats des matchs et classements: (En gras les équipes qualifiées pour les barrages)

Groupe 1:
Croatie - Italie: 1-1
Grèce - Iles Féroé: 1-0

Italie: ............................. 24 pts
Croatie: .......................... 22 pts
Grèce: ............................ 18 pts
...

Malgré ses 22 unités, la Croatie ne se qualifie pas car elle a disputé deux matchs de plus que les autres deuxièmes.

Groupe 2:
République Tchèque - Ukraine: 0-1
Turquie - Arménie: 4-0

Turquie: ............................ 19 pts
Ukraine: ............................ 15 pts
République Tchèque: .......... 14 pts
...

Groupe 3:
Portugal - Rép. Irlande: 2-2

Angleterre: ....................... 22 pts
Portugal: .......................... 14 pts
Monténégro: ...................... 8 pts
...

Groupe 4:
Espagne - Russie: 2-0

Espagne: .......................... 24 pts
Russie: ............................. 15 pts
Pologne: ............................ 9 pts
...

Groupe 5:
Suisse - Pays-Bas: 1-0
Norvège - Macédoine: 0-0

Suisse: ............................... 16 pts
Pays-Bas: ........................... 16 pts
Norvège: .............................. 12 pts
...

Groupe 6:
Danemark - Ecosse: 1-0
Slovénie - Finlande: 0-0

Finlande: .............................. 19 pts
Danemark: ............................ 16 pts
Ecosse: ................................ 16 pts
...

Groupe 7:
Islande - Slovaquie: 1-1
Belgique - Chypre: 3-2

Autriche: ............................... 20 pts
Belgique: .............................. 11 pts
Slovaquie: ............................. 10 pts
...

Groupe 8:
Lettonie - Belarus: 0-0

Serbie: .................................. 17 pts
Bélarus: ................................. 17 pts
Hongrie: ................................. 12 pts
...

Groupe 9:
Allemagne - Israël: 0-0

Allemagne: ............................ 17 pts
Israël: .................................... 17 pts
Irlande du Nord: ...................... 12 pts
...

Groupe 10:
Roumanie - Pays de Galles: 0-3
Bosnie-Herzégovine - France: 0-1

Pays de Galles: ...................... 18 pts
France: .................................. 17 pts
Roumanie: .............................. 15 pts
...

Crédit photo: Eurosport. fr

 

Emmanuel Petit: "C'est lamentable d'afficher un tel visage"



L'ancien champion du monde, Emmanuel Petit, s'est exprimé sur L'équipe TV à propos de la défaite des Bleus samedi dernier en Autriche. L'ex-Gunner ne mâche pas ses mots lorsqu'il analyse la situation actuelle de l'équipe de France.

"Les qualités des joueurs existent, je changerais surtout l'état d'esprit car je trouve que c'est lamentable d'afficher un tel visage sur le terrain. Demander la tête du sélectionneur, je ne pense pas que ça résoudra aujourd'hui les problèmes de l'équipe de France. On n'a pas le sentiment qu'il y ait une grande symbiose entre les joueurs, le sélectionneur est en partie responsable, au même titre que les joueurs, il doit être le catalyseur des synergies d'une équipe, aujourd’hui je trouve qu'il ne remplit pas cette tâche."

Demain, la France n'aura pas droit à l'erreur contre la Serbie.

Crédit photo: rmc.fr

 

Kakà n'ira pas à Manchester City



L'argent ne fait pas le bonheur. Le nouveau propriétaire de Manchester City, devra probablement se faire à cette idée. Après le Gunner Fabregas il y a quelques jours, c'est au tour du Brésilien Kakà de refuser de rejoindre City.

Alors que le Real Madrid et Chelsea avaient déjà échoué à enrôler le milanais de 26 ans, le Dr Sulaiman Al-Fahim s'imaginait que sa richesse suffirait pour faire venir l'international brésilien dans son club.

Dimanche, Diogo Kotscho, l'agent du joueur, déclarait d'ailleurs aux journalistes de The Observer: "Kakà préfèrerait jouer pour un club comme Chelsea, le Real Madrid ou Milan, mais on ne sait jamais. Cette saison, Manchester City n'a pas une équipe pour gagner la Champion's League. Ils y participeront peut-être l'année prochaine."

"Il ne s'agit pas que de Kakà, ils veulent tous les meilleurs joueurs du monde. Comme ce fut le cas pour Chelsea il y a quelques années", ajoutait-il. "Je pense que Manchester City est sur la bonne voie mais ils ont encore beaucoup de travail. Ce n'est pas facile de s'élever au niveau des plus grands clubs au monde et ça ne dépend pas que de l'argent. Dans deux ou trois ans, ils pourront être présents s'ils font les bonnes choses."

Mais Kakà, se sent bien à Milan et n'a pas l'intention de partir. Ce matin il déclarait à son tour au même quotidien: "Avant c'était le Real Madrid, maintenant c'est l'Angleterre qui est à la mode. Le marché est comme ça, Milan fait des offres et les autres clubs en font à Milan. Mais je ne demanderai jamais à partir."

Il poursuit: "J'ai toujours très bien été traité ici et mon entente est excellente. Peut-être qu'un jour ils arrêteront de me respecter mais je ne pense pas que ça arrivera. Je ne quitterai Milan que s'ils décident de me vendre ou si nos objectifs respectifs divergent mais ce jour n'est pas encore là."

(Crédit photo: lepoint.fr)

 

La future star italienne à Arsenal?



Pressenti comme étant l'héritier d'Alessandro Del Piero, Sebastian Giovinco pourrait rejoindre Arsenal, à la recherche d'autres milieux de terrain, dès le mercato de janvier.

Prêté la saison dernière à Empoli, où il a inscrit 6 buts en 35 matchs, le joueur, surnommé "La Formica Atomica" (la fourmi atomique) à cause de son petit mètre soixante-trois et de son explosivité, n'a pas encore accepté la prolongation de contrat de cinq ans que lui a proposé la Juventus. L'agent de Giovinco lui avait conseillé d'exiger un salaire plus élevé.

Entretemps, Arsene Wenger, toujours à l'affût de jeunes talents, se serait manifesté afin de l'enrôler chez les Gunners. Selon le Times, l'entraineur français aurait été charmé par le joueur de 21 ans lors de son parcours avec les -23 italiens aux JO de Pékin.

Le médian de Rennes de 22 ans, Stephane Mbia pourrait également s'envoler outre-Manche cet hiver. Le Camerounais a demandé à son club de lui accorder ce transfert en janvier alors que les Rennais avait rejeté une offre de 13 millions d'euros cet été.

Crédit photo: corrieredellosport.it

 

Vieira de retour contre Catane?




L'international français, Patrick Vieira pourrait effectuer son retour ce samedi en championnat contre Catane. Il a joué en match amical le week-end dernier avec son club aux côtés de Quaresma qui disputait son premier match pour l'Inter.

Le milieu récupérateur de 32 ans avait été éloigné des terrains à l'aube de l'Euro 2008 en raison d'une blessure à la cuisse gauche. Cette dernière l'avait déjà rendu indisponible quelques mois auparavant. N'ayant joué que seize matchs la saison passée avec l'Inter, l'ancien gunner espère qu'il pourra disputer l'entièreté de celle-ci.

“Je voudrais donner une contribution importante au succès de l’Inter”, révèle-t-il à la presse italienne.

Il a déjà joué ce week-end lors de la rencontre amicale entre son club et Locarno mais sa condition physique pourrait être insuffisante pour le championnat.

“J’ai encore fait un pas en avant en ce qui concerne ma condition. Je ne peux pas encore dire si je suis officiellement de retour, mais j’espère l‘être au plus vite. Je veux arrêter avec cette malchance.”

De son côté, Quaresma a fait ses débuts sous les couleurs de l'Inter dans cette même rencontre amicale. Il y a disputé les 90 minutes et se dit psychologiquement prêt.

"Je dois encore travailler, évidemment, mais j’ai disputé 90 minutes dans un bon rythme. Psychologiquement en tout cas, je suis prêt", disait-il au terme de la rencontre.

Crédit photo: le figaro.fr

 

Essien out pour six mois?



Michael Essien pourrait être éloigné des terrains pendant six mois en raison d'une sévère blessure du ligament croisé.

Selon SunSport, le milieu de terrain de Chelsea, qui s'est blessé en jouant pour le Ghana contre la Lybie vendredi dernier, risque de devoir se faire opérer.

"Après avoir fait un examen, la blessure de Michael semble être plus grave que prévu. Il pourrait avoir à subir une opération", révèle-t-on du côté de Chelsea.

De son côté, l'agent du joueur, Fabien Piveteau déclare: "Malheureusement, ce n'est pas une bonne nouvelle. Je crains qu'il s'agisse d'un gros problème."

Il poursuit: "Il a pris un mauvais coup au genou. Je ne connais pas tous les détails mais je pense que ce n'est pas bon."

"Je ne sais pas ce qu'il va se passer. Ça fait déjà deux ou trois fois qu'il se prend un coup sur le genou."

Agé de 25 ans, Essien avait déjà manqué l'ouverture du championnat avec Chelsea à cause d'une blessure mais il était revenu lors de la deuxième journée qui voyait son équipe affronter Wigan. Il y a quelques jours, il semblait optimiste à propos de cette nouvelle blessure en disant qu'il ne serait out que pour une poignée de semaines. Mais apparemment c'est beaucoup plus sérieux, ce qui constitue un coup dur pour Scolari.

Crédit photo: http://totalclubfootball.com

 

Arsenal, prochain club à succomber à l'argent?



Arsenal pourrait être le prochain club de Premier League à se laisser charmer par la richesse du Moyen-Orient. Le président Peter Hill-Wood a en tout cas déclaré que le club considèrerait une possible OPA si une offre se présentait à eux.

Il a été rapporté ce week-end qu'Arsenal figurait sur la liste d'Abu Dhabi United Group avant que le Dr Sulaiman Al-Fahim ne décide de jeter son dévolu sur Manchester City pour le prix de 270 millions d'euros.

Bien qu'Hill-Wood ait annoncé que l'actuel conseil d'administration de "The Emirates" ne souhaite pas vendre ses parts, en particulier au profit de l'autre actionnaire Alisher Usmanov, il reconnait qu'une offre sérieuse sera inévitablement étudiée.

"Si quelqu'un arrive et fait une offre très importante, vous ne pouvez pas demander aux autres actionnaires de le refuser sous prétexte qu'on n'aime pas ça", déclare Hill-Wood au Telegraph. "Les directeurs ne veulent pas vendre, mais nous sommes une compagnie publique. Ça dépend du prix."

La valeur d'Arsenal est estimée à 300millions £ (390 millions d'euros) mais le conseil d'administration du club a un accord avec le billionnaire Ouzbek Alisher Usmanov qui possède à ce jour, 24.9% des parts du club.

Ce dernier dirige un groupe d'investisseurs appelé Red & White Holdings détenteur aussi de l'investisseur basé à Londres Farhard Moshiri. Le départ de l'ancien vice-président du club, David Dein, il y a 18 mois avait permis au groupe d'augmenter ses parts.

Source et crédit photo: Telegraph.

 

Fabregas refuse d'aller à City



Le champion d'Europe espagnol, Cesc Fabregas a rejeté la possibilité d'un transfert, selon lui, suicidaire à Manchester City.

Au lendemain de l'ultime journée de la période des transferts, le nouveau propriétaire de Manchester City avait déclaré vouloir acheter le médian d'Arsenal qu'il estimait être un des meilleurs joueurs du monde.

Cependant, le jeune milieu de terrain de 21 ans a juré de rester au nord de Londres, pour le moment en tout cas, et il refusera toute offre que pourrait faire Manchester City.

"Ce serait suicidaire pour ma carrière de rejoindre City alors que je n'ai que 21 ans", déclare-t-il aux journalistes du Telegraph. "Ca n'aurait aucun sens."

Fabregas était convoité par le FC Barcelone et le Real Madrid durant ce mercato estival, son contrat le liant aux Gunners court encore jusqu'à mi-2014.

Crédit photo: dailymail

 

Manchester United réfléchirait à l'offre pour Ronaldo



Manchester United admet qu'ils pourraient réfléchir à l'offre de 170 millions d'euros émise par leurs riches voisins de City pour Cristiano Ronaldo.

Le nouveau propriétaire de Manchester City, Dr Sulaiman Al-Fahim avait révélé cette semaine qu'il aimerait enrôler le joueur portugais.

Le chef exécutif d'United, David Gill insiste sur le fait qu'ils traitent ça avec 'une pincée de sel' et doute que l'offre soit sérieuse. Mais si c'est le cas, il dit que ce serait à la famille Glazer et au manager Alex Ferguson de prendre la décision.

"Je ne peux croire qu'ils soient sérieux, de toute façon, nous ne cherchons pas à vendre nos meilleurs joueurs", déclare Gill aux journalistes du Sun. "Mais nous discuterons chaque offre avec Alex Ferguson et les dirigeants car c'est une somme énorme pour un seul joueur."

"Il faudrait une importante somme d'argent pour recruter un joueur comme Ronaldo. Mais ce genre de décision appartient aux dirigeants."

"Il a également parlé de Torres et Fabregas dans le même article. Je pense que nous pouvons rester calme, attendons et nous verrons ce qu'il se passera dans les prochains mois et années, nous ne nous en inquiétons pas."

Gill a laissé entendre que le club n'était pas impressionné par la façon dont Al-Fahim a déclaré le noms des joueurs qu'il voulait. Il ajoute: "Je n'ai jamais rencontré cet homme, je ne peux donc pas dire s'il est sérieux ou pas. Mais c'est une fantastique somme d'argent et ça pourrait renverser l'industrie."

"Pourtant, c'est intéressant de voir les plaintes qui ont été faites à la Premier League lorsqu'Alex Ferguson avait annoncé à l'avance le transfert de Berbatov depuis les Spurs.",dit-il. "Alors que lui dresse publiquement une liste de joueurs qu'il veut acheter."

Il n'est pas prévu qu'United sera actif sur le marché des transferts en janvier, à part pour conclure le transfert de Carlos Tevez.

Le géant italien, la Juventus de Turin, avait rigolé à l'annonce d'un éventuel achat du gardien Gianluigi Buffon par City. Le gardien numéro 1 de l'équipe nationale, âgé de 30 ans, et le plus cher au monde à ce poste à 42 millions d'euros, est une des stars que City convoite.

Mais le président de la Juve, Giovanni Cobolli Gigli insiste qu'aucune somme d'argent pourrait faire partir Buffon. Il dit: "C'est du football fantaisie. Cet été il y en avait eu un autre exemple avec l'histoire de Trézeguet à Barcelone. C'était du football fantaisie et ici c'est pareil."

Crédit photo: football.fr

 

Coupe du monde 2010: La France replonge



La Belgique s'est imposée contre l'Estonie mais a eu peur. Tout comme l'Espagne et l'Italie. Tandis que la France a confirmé ses lacunes défensives mais pas son réalisme du match contre la Suède. L'Allemagne, le Portugal et la Croatie s'imposent, quant à eux facilement.

Groupe 1:
Les Portugais n'ont pas souffert lors de leur déplacement à Malte et s'installent déjà seuls en tête. Les joueurs de Carlos Queiroz prenaient l'avantage à la 25ème minute lorsque le défenseur Maltais Brian Said déviait dans ses buts un centre à ras de terre de Bosingwa.

Le Portugal doublait son avance à l'heure de jeu avec un puissant tir d'Hugo Almeida. Dix minutes plus tard, Simao reprenait un envoi de Nani repoussé par le portier Haber pour alourdir la marque. Le médian de Chelsea, Deco, clôturait le score à la 78 ème minute.

Dans les deux autres rencontres du groupe, la Suède et le Danemark ont du quitter leurs hôtes albanais et hongrois sur un partage 0-0.

Malte - Portugal: 0-4
Albanie - Suède: 0-0
Hongrie - Danemark: 0-0

Groupe 2:
Probablement le groupe le plus faible mais aussi le plus ouvert, dans lequel la Grêce a pris la tête en allant gagner 0-3 au Luxembourg. Les buts étaient signés Torosidis à la 38ème minute, Gekas à la 45ème juste après, et Charisteas sur penalty en fin de match.

Les anciens champions d'Europe profitent de leur moyenne de but pour devancer la Lettonie vainqueur 1-2 en Moldavie.

Le duel entre deux candidats à la qualification, l'Israel et la Suisse s'est soldé par un match nul alors que les Suisses menaient 0-2 à vingt minutes de la fin.

Moldavie - Lettonie: 1-2
Israël - Suisse: 2-2
Luxembourg - Grêce: 0-3

Groupe 3:
Principal favori du groupe, la République Tchèque ne jouait pas hier soir au même titre que Saint-Marin. Ça a permis à la Slovaquie de prendre provisoirement seule la tête du groupe suite à sa victoire 2-1 contre l'Irlande du Nord.

Dans l'autre match, la Pologne recevait la Slovénie et n'a pu faire mieux qu'un match nul 1-1.

Pologne - Slovénie: 1-1
Slovaquie - Irlande du Nord: 2-1

Groupe 4:
L'Allemagne, qui se disputera la tête du groupe avec la Russie, s'est facilement imposé 0-6 au Liechtenstein. Avec un doublé de Podolski qui ouvrait la marque à la 21ème minute avant de réitérer trois minutes après le retour des vestiaires, la Mannschaft prenait sans difficulté le contrôle du match.

A la 65ème minute, Rolfes assurait la domination des joueurs de Löw en inscrivant le troisième but sur corner. Schweinsteiger lui succédait une minute plus tard en lobant le gardien Jehle avant qu'Hitzlsperger ne clôture le score à la 76ème minute.

Dans l'autre match, le Pays de Galles s'est imposé 1-0 contre l'Azerbaïdjan. La Russie et la Finland ne jouaient pas.

Liechtenstein - Allemagne: 0-6
Pays de Galles - Azerbaïdjan: 1-0

Groupe 5:
Dans ce groupe relevé avec l'Espagne et la Turquie, la Belgique tentera d'arracher au moins une des huit deuxièmes places qualificatives pour les matchs de barrage. En remportant les trois points hier contre l'Estonie, les Diables Rouges renouent avec la victoire qu'ils n'avaient plus connu depuis près d'un an.

En profitant d'une bonne circulation de balle, les Belges ouvraient la marque à la 39ème minute grâce à Sonck qui n'avait plus qu'à dévier un centre à ras de terre de Witsel dans le but vide.

Après la pause, les errements défensifs de Van Buyten et Kompany, qui n'avait pas l'habitude d'évoluer en tant qu'arrière droit, permettait à Zenjov libre au milieu de trois défenseurs de rétablir l'égalité juste avant l'heure de jeu. Peu après, Stijnen évitait de justesse un deuxième but estonien.

Les Belges réagissaient rapidement en reprenant l'avantage grâce à Defour idéalement lancé par Fellaini à la 75ème minute. Witsel héritait juste après d'une occasion similaire mais sa frappe buttait contre le gardien. Finalement, Sonck, à nouveau seul face au but, déviait un centre de De Sutter pour mettre la Belgique en sécurité. Fellaini aurait pu encore alourdir la marque mais le juge de ligne annulait son but pour hors-jeu. En fin de match, Oper profitait d'un manque de concentration pour réduire la marque.

De son côté, l'Espagne, a eu du mal à se défaire de la Bosnie-Herzégovine. Sans Fernando Torres, blessé, c'est David Villa qui rassurait les champions d'Europe à la 58ème minute. L'attaquant de Valence aurait pu inscrire un doublé mais il a manqué un penalty.

Enfin, le prochain adversaire de la Belgique, la Turquie est revenue d'Arménie avec une victoire 0-2. Les buts étaient signés Sanli à la 61ème et Sentürk à la 78ème.

Espagne - Bosnie-Herzegovine: 1-0
Arménie - Turquie: 0-2
Belgique - Estonie: 3-2

Groupe 6:
L'Angleterre n'a inscrit que deux buts grâce à Joe Cole (49ème et 55ème) face aux amateurs d'Andorre et n'a pas vraiment rassuré avant son difficile déplacement à Zagreb mercredi. La Croatie a justement facilement remporté les trois points contre le Kazakhstan. Le premier but était l'œuvre de Kovac dès la 12ème minute puis Modric doublait le score à la 35ème minute. Petric inscrivait le dernier but des siens à dix minutes de la fin.

Dans le dernier match du groupe, Shevchenko a offert la victoire à l'Ukraine, qui recevait le Belarus, en convertissant un penalty à la 90ème minute.

Andorre - Angleterre: 0-2
Croatie - Kazakhstan: 3-0
Ukraine - Belarue: 1-0

Groupe 7:
Malade lors de l'Euro, la France a fait une rechute hier en Autriche. Alors qu'ils avaient plus ou moins pansé leurs blessures en match amical contre la Suède, les Bleus n'ont toujours pas garroté leur hémorragie défensive. Menés 2-0 à la pause avec deux buts de Janko à la 8ème et 42e minute, les joueurs de Domenech n'ont pu que réduire la marque à la 62ème minute via Govou. Mais à la 73ème Mexes offrait un penalty à Ivanschitz qu'il convertissait pour sceller le score.

La Roumanie n'a pas fait mieux et s'est inclinée 0-3 contre la Lituanie. De son côté, la Serbie s'est imposé 2-0 contre les Iles Feroé.

Autriche - France: 3-1
Roumanie - Lituanie: 0-3
Serbie - Iles Feroe: 2-0

Groupe 8:
Di Natale a évité aux Italiens de suivre le même chemin que la France lors de leurs déplacement en Chypre. En inscrivant un doublé avec un premier but à la 8ème et un second en fin de match entrecoupés d'un but d'Anoleftis à la demi-heure de jeu, les joueurs de Marcello Lippi repartent avec les trois points.

L'Irelande s'est également imposée sur un score identique face à la Géorgie. Le Montenegro et la Bulgarie se sont quittés sur un partage 2-2.

Chypre - Italie: 1-2
Géorgie - Irelande: 1-2
Montenegro - Bulgarie: 2-2

Groupe 9:
Dans cet unique groupe à cinq où les Pays-Bas ne jouaient pas, seul la première place offrira le voyage en Afrique du Sud.

Pour l'instant, elle est occupée par la Macédoine qui a créé la surprise en s'imposant 1-0 contre l'Ecosse. Dans l'autre match, la Norvège et l'Islande ont partagé l'enjeu sur le score de 2-2.

Macédoine - Ecosse: 1-0
Norvège - Islande: 2-2

Crédit photo: FIFA.com

 

Rechercher