Gourcuff au Bayern ?




Selon Football365, le Bayern Munich serait intéressé par Yoann Gourcuff. Prêté pour une saison par l'AC Milan aux Girondins de Bordeaux, le meneur de jeu s'était illustré en équipe de France contre la Serbie il y a quelques semaines.


Gourcuff avait été formé à Lorient jusqu'à ses 14 ans. Il signait ensuite au Stade Rennais et disputait son premier match professionnel contre Auxerre en 2004. Au terme d'une saison 2005-2006 qui l'avait révélé au grand public, le joueur s'envolait vers l'AC Milan.

Très vite, les médias italiens le considéraient comme le nouveau Zidane mais la présence de médians comme Kakà, Seedorf, Pirlo ou encore Gattuso et Ambrosini, l'empêchait de se faire une place dans l'équipe. Au début de cette saison, le club lombard décidait alors de le prêter à Bordeaux pour lui offrir plus de temps de jeu.

Cependant, les 15 millions d'euros que devrait débourser Bordeaux pour lever l'option d'achât seraient au dessus des moyens du club français. Gourcuff, dont le contrat avec Milan court encore jusqu'en 2012, pourrait alors rejoindre son compatriote Franck Ribéry en Bavière. Certains émissaires du club allemand l'auraient d'ailleurs observé lors du match de Champion's League qui opposait Bordeaux à l'AS Rome mercredi dernier. Gourcuff y avait inscrit l'unique but des Bordelais défaits 1-3.

Le Bayern Munich serait également à la recherche d'un remplaçant pour Lukas Podolski. Le joueur de 23 ans est bloqué en attaque par le duo Luca Toni-Miroslav Klose et a déjà manifesté son envie de quitter le club. L'international russe du Zenit Sint-Petersbourg, Pavel Pogrebnyak et Goran Pandev de la Lazio Rome seraient les deux pistes les plus sérieuses.

Crédit photo: lefigaro.fr

 

Anderlecht-Mouscron: 2-1

Anderlecht s'est imposé contre Mouscron sur le score de 2-1. Les Mauves infligent ainsi une seconde défaite d'affilée aux Mouscronnois et rejoignent provisoirement le Standard qui jouera dimanche au Cercle Bruges.

RSC Anderlecht 2-1 Excel. Mouscron

Composition des équipes:

RSC Anderlecht: Zitka, Deschacht, Juhasz, Van Damme, Wasilewski, Chatelle (78ème Losada), Gillet, Sare, Boussoufa, Bulykin, Vlcek (64ème Iakovenko).

Mouscron: Slovenciak, El Araichi, Sapina, Van Gijseghem, Vandooren, Assou-Ekotto (57ème Jaycee), Baseggio, Lepoint, Ouali, Oussalah (83ème Sishuba), Walasiak (64ème Sakanoko).

Résumé:

Privé de Biglia et Polak, c'est Sare qui était titularisé. Les Anderlechtois débutaient la rencontre en s'appropriant la possession de balle. La première occasion arrivait au quart d'heure lorsque Vlcek offrait un centre à Boussoufa mais l'action se clôturait par un coup de coin. Peu après, c'était Gillet qui se retrouvait face à Slovenciak sans succès.

A la 30ème minute, Boussoufa ouvrait méritoirement la marque et inscrivait en même temps son premier but de la saison. Sur une longue passe en profondeur de Van Damme, le marocain fustigeait le portier de Mouscron d'un envoi du gauche. Quelques minutes avant la pause, la tête de Bulykin envoyait la balle au dessus du cadre mouscronnois.



Au retour des vestiaires, les Mauves continuaient sur leur lancée et allaient être aidés par Sapina pour doubler la marque. Le défenseur de Mouscron poussait fautivement Bulykin dans le rectangle et l'arbitre sifflait penalty. Thomas Chatelle qui jouait son 200ème match en D1, se présentait devant le gardien et faisait vibrer les filets de Slovenciak pour la seconde fois.

Enzo Scifo décidait alors de remplacer Assou-Ekotto par Jaycee afin d'apporter plus de présence en attaque. Anderlecht passait, cinq minutes plus tard, tout près de concéder à son tour un penalty lorsque Deschacht accrochait Lepoint dans le rectangle. De Bleeckere décidait de laisser jouer.

A vingt minutes de la fin du temps règlementaire, Walter Baseggio trahissait ses anciennes couleurs et réduisait la marque sur un coup franc dévié par le mur mauve. Six minutes plus tard, Iakovenko tentait une lourde frappe mais celle-ci passait à côté du cadre.

A la 82ème minute, Vandooren fauchait Gillet dans le rectangle mouscronnois mais De Bleeckere ne sifflait pas. Anderlecht continuait d'attaquer et une minute plus tard, Wasilewski plaçait la balle au fond des filets. Malheureusement pour le Polonais, son but était annulé pour hors-jeu et le score ne bougeait plus.

Réactions (à 11TV):

Enzo Scifo, entraineur de Mouscron: «A nouveau des situations ne nous étaient pas favorables. Une petite poussée mais il y a deux semaines on ne nous siffle pas penalty pour un attentat. Voilà c’est ce qui fait la différence.»

«Je pense qu’il y avait moyen, il y avait certainement des possibilités mais c’est décevant de dire après le match qu’on avait trop de respect pour l’adversaire. Pour gagner ici à Anderlecht, il faut être présent, il faut gagner les duels et s’appliquer de la première à la nonantième minute. Il y a certainement de la bonne volonté mais pas assez pour battre Anderlecht.»

Ariel Jacobs, entraineur d'Anderlecht:«Malgré tout on s’est créé des occasions. On a eu plusieurs possibilités de contre et à chaque fois on a choisi la mauvaise solution, la dernière passe était mauvaise. Je sentais une équipe très crispée dès l’entame du match.»

«En ouvrant le score, je croyais que ça allait un peu se décanter mais ça n’a pas été le cas. Même pas après le deuxième but.»

Guillaume Gillet, joueur d'Anderlecht: «On a fait le plus difficile face à une équipe bien organisée en marquant le premier goal. Mais c’est vrai que la qualité n’était pas là. Une fois de plus, ce qu’on doit retenir c’est les trois points. Et ça nous laisse quand même un bon bilan au niveau des points. Je crois que c’est le plus important mais bon, il faut essayer de remettre la manière.»

 

Rédigé par Dadema à 22:36:00 dans

Marquez le premier but !

UEFA Cup: Le Standard et Bruges passent



Le Standard et Bruges se sont qualifiés hier pour le second tour de la Coupe UEFA. Après avoir tous les deux réalisé un 2-2 en déplacement au match aller, les Rouches ont vaincu Everton sur le score de 2-1 tandis que les Blauwenzwart se sont imposés 2-0. Ce mardi, ils connaitront leur futurs adversaires.

Privé de De Camargo, le Standard le remplaçait par Nicaise et débutait la rencontre en 4-5-1. Everton s'installait alors d'entrée de jeu dans le camps liégeois mais sans vraiment se montrer dangereux. De même, le Standard ne profitait pas vraiment des quelques contres qu'il s'octroyait. La première occasion venait de Dalmat qui se rappelait aux souvenirs de Lescott, qu'il avait essoufflé au match aller, en le dribblant pour s'infiltrer dans la défense mais l'action se terminait par un corner.

A la 22ème minute, Defour décochait une belle frappe à distance qu'Howard repoussait des poings. La balle arrivait dans les pieds de Jovanovic qui contrôlait pour se retourner et centrait ensuite vers l'autre poteau. Witsel s'élançait à la réception du ballon et poussait la balle dans le but d'Howard.

En seconde période, les Rouches essayaient de gérer leur avance et jouaient en contre mais à une vingtaine de minutes du terme, Espinoza ratait son intervention sur un corner et lâchait le ballon devant Nicaise. A l'affût, Jagielka plaçait son pied entre les jambes du médian français et renvoyait le cuir en direction du but liégeois. La tête de Dante ne pouvait plus éviter le but et les deux équipes se retrouvaient à égalité.

Heureusement, onze minutes plus tard, un une-deux entre Jovanovic et Mbokani permettait au Serbe de pénétrer dans le rectangle où il subissait une intervention musclée de Baines. L'arbitre désignait alors logiquement le point de penalty et Jovanovic se faisait justice tout en offrant la victoire aux siens.

Le parcours européen se prolonge donc d'au moins quatre matchs pour le Standard qui occupera le cinquième chapeau lors du tirage au sort de mardi.

Le FC Bruges débutait la rencontre de la même manière que les Rouches, en laissant les Young Boys faire le jeu. Ceux-ci s'appropriaient la possession de balle mais ne se créaient pas d'occasions. Vargas s'illustrait en offrant de bons services aux attaquants brugeois mais c'était Dirar qui était à la base du but d'ouverture. L'ailier Belgo-marocain débordait sur son flanc et délivrait un centre à destination d'Akpala. Le Nigérian prenait le temps de se retourner et frappait à ras de terre pour ouvrir la marque. Sept minutes plus tard, Sonck profitait des approximations de la défense suisse pour doubler l'avance brugeoise d'un tir puissant.

Après la pause, les Young Boys devenaient plus offensifs et alignaient même quatre attaquants à partir de l'heure de jeu. Le danger restait cependant au profit des locaux mais le score restait inchangé jusqu'au terme.

Contrairement aux Liégeois, le Club occupera le second chapeau lors du prochain tirage au sort.

Les autres résultats:

Hertha Berlin - Saint Patrick Athletic: 0-0 (2-0)
APOEL FC - Schalke 04: 1-1 (1-4)
Nordsjaelland - Olympiacos: 0-5 (0-2)
Slaven Koprivnica - CSKA Moscou: 0-1 (1-2)
FC Moscou - Copenhague: 1-1 (1-2)
Litex Lovech - Aston Villa: 1-1 (1-3)
Varna - Stuttgart: 2-2 (1-2)
H. Tel-Aviv - AS Saint-Etienne: 1-2 (1-2)
FC Banik - Spartak Moscou: 1-1 (0-1)
Wolfsburg - Rapid Bucarest: 1-1 (1-0)
Hambourg - AFC Unirea: 2-0 (0-0)
Feyenoord - Kalmar: 2-1 (0-1)
Omonia - Manchester City: 1-2 (1-2)
Nancy - Motherwell: 2-0 (1-0)
Brann - Deportivo: 2-0 (0-2): 2-3 t.a.b.
Portsmouth - Vitoria SC: 2-2 (2-0)
Slavia - Vaslui: 1-1 (0-0)
Austria Wien - Lech Poznan: 2-4 (2-1)
Zilina - Levski Sofia: 1-0 (1-1)
Besiktas - Metalist: 1-4 (1-0)
Timisoara - Partizan: 0-1 (1-2)
Nec Nijmegen - Dinamo Bucarest: 0-0 (1-0)
Bellinzona - Galatasaray: 1-2 (3-4)
Young Boys - Club Bruges: 0-2 (2-2)
Kayserispor - PSG: 0-0 (1-2)
Racing Santander - Honka: 1-0 (1-0)
Sampdoria - Kaunas: 2-1 (5-0)
Brondby - Rosenborg: 2-3 (1-2)
AC Milan - Zurich: 1-0 (3-1)
Dinamo Zagreb - Sparta: 3-3 (0-0)
FC Sevilla - Salzburg: 2-0 (2-0)
Borussia Dortmund - Udinese: 2-0 (0-2): 2-3 t.a.b.
Rennes - Twente: 0-1 (2-1)
Korac - Ajax: 0-2 (1-4)
Napoli - Benfica: 0-2 (3-2)
Everton - Standard: 1-2 (2-2)
Tottenham - Wisla Krakow: 1-1 (2-1)
Braga - Artmedia: 2-0 (4-0)
Vitoria FC - Heerenveen: 2-5 (1-1)
Maritimo - Valencia: 1-2 (0-1)

L'équipe ayant joué le match aller à domicile se situe à gauche.

 

Jupiler Pro League: résultats et classements

Le Standard a profité de sa victoire sur Anderlecht et de la défaite de Mouscron pour prendre le large en tête du classement. Malines se réveille et grimpe progressivement ainsi que Courtrai qui étonne. Charleroi, en revanche, s'enfonce de plus en plus.

Résultats:

Standard 2-1 Anderlecht
FC Bruges 2-0 Westerlo
RAEC Mons 2-0 Roulers
Zulte-Waregem 1-0 Tubize
Charleroi 1-2 Courtrai
Lokeren 1-1 Cercle Bruges
Mouscron 1-2 Racing Genk
Germinal Beerschot 2-2 La Gantoise
FC Malines 4-1 Dender


 

Rédigé par Dadema à 14:35:00 dans

Marquez le premier but !

Champion's League: Les Anglais productifs (+vidéos)



Soirée productive pour les deux représentants anglais qui jouaient ce mardi. Arsenal s'est facilement défait de Porto sur le score de 4-0 et un doublé de Berbatov permet à Manchester United de gagner 0-3 à Aalborg. Les deux clubs italiens ont dû se contenter du partage tout comme le Bayern qui recevait Lyon.


Après avoir été muets lors de leur première rencontre européenne contre le Villareal, les Reds Devils pouvaient compter cette fois sur les retour de Cristiano Ronaldo et Berbatov, blessé pour le précédent match du groupe E.

Malgré de bonnes intentions offensives, les Danois d'Aalborg ne parvenaient pas à trouver la faille. Ce qui n'était pas le cas de Manchester qui prenait l'avantage à la 22ème minute.

Dix minutes après la pause, Berbatov récupérait une balle mal contrôlée par un défenseur danois et fustigeait le portier Zaza depuis l'entrée du rectangle. L'attaquant bulgare récidivait à onze minute du terme en reprenant de manière acrobatique un centre de Cristiano Ronaldo.

Dans l'autre rencontre du groupe, le Villareal s'est imposé contre le Celtic grâce à un but de Marcos Senna à la 67ème minute.

Auteur d'un partage contre Lyon il y a deux semaines malgré son avantage de deux buts, la Fiorentina n'est pas parvenue a faire trembler les filets du Steaua Bucarest. La Viola dominait pourtant la rencontre mais la dernière passe leur faisait défaut. En seconde période Mutu frappait un coup franc que le poteau de ses anciennes couleurs repoussait.

De son côté, le Bayern Munich, déjà en difficulté dans son championnat, a lui aussi partagé l'enjeu avec Lyon au terme d'une rencontre agréable et engagée. Les Lyonnais ouvraient la marque après 25 minutes de jeu grâce à un long coup franc de Juninho depuis le rond central prolongé par Demichelis dans ses propres buts. Le Bayern revenait à égalité à la 55ème minute lorsque Ze Roberto déviait un centre de Klose dans les buts de Lloris.

Les Allemands demeurent ainsi en tête de ce groupe F avec 4 points devant Lyon et la Fiorentina qui comptent deux unités de moins.

Porto a apaisé la soif de but d'Arsenal hier en leur concédant une large victoire 4-0. Van Persie ouvrait la marque à la demi-heure de jeu grâce à un centre en retrait d'Adebayor. Après s'être infiltré dans la défense de Porto, le Hollandais glissait, pied en avant, pour dévié le ballon au premier poteau. Neuf minutes plus tard, le passeur devenait buteur. Le Togolais repoussait un corner de la tête qui rebondissait sur la transversale avant de finir dans le but.

Dès le retour des vestiaires, Van Persie s'offrait un second but après s'être défait de deux défenseurs. Adebayor l'imitait à vingt minutes du terme en transformant un penalty.

L'autre rencontre du groupe G entre le Fenerbahce et le Dynamo Kiev s'est clôturé sur un partage vierge.

Enfin, dans le groupe H, le Real Madrid s'est une nouvelle fois imposé sans convaincre face à un Zenit Sint Petersbourg qui peut nourrir des regrets. Après seulement quatre minutes de jeu, les Merengues profitaient d'un own goal d'Hubocàn pour prendre l'avantage. Le Zenit réagissait et se créait quelques bonnes occasions. Danny rétablissait logiquement l'égalité en reprenant victorieusement de la tête un centre d'Arshavin. Cependant, quelques minutes plus tard, Puygrenier ratait un dégagement et permettait à Van Nistelrooy de redonner l'avantage aux visiteurs. Le score était ainsi scellé malgré un gros pressing russe en seconde période et un tir d'Arshavin repoussé par le poteau de Casillas.

Dans l'autre rencontre, la Juventus s'est fait peur en concédant un avantage de deux buts au BATE Borisov. Kryvets à la 17ème et Stasevich cinq minutes plus tard étaient à la conclusion des deux réalisations biélorusses. Heureusement pour les Italiens, Iaquinta réduisait l'écart à la 29ème minute en déviant de la tête une passe de Giovinco et rétablissait l'égalité dans les arrêts de jeu de la première période sur un nouveau service du jeune talent Giovinco.

Le programme de ce mercredi:

Groupe A:
Cluj - Chelsea
Bordeaux - AS Roma

Groupe B:
Anorthosis - Panathinaïkos
Inter Milan - Werder Breme

Groupe C:
Sporting - Bâles
Shaktar - FC Barcelone

Groupe D:
Liverpool - PSV Eindhoven
Atletico Madrid - O. Marseille

vidéos:

Arsenal 4 - 0 Porto : La vidéo des buts (doublé de Van Persie et d’Adebayor)

Aalborg 0 - 3 Manchester United : La vidéo des buts (Rooney et doublé de Berbatov)

Bayern Munich 1 - 1 Lyon : La vidéo des buts (Demichelis et Ze Roberto)

Crédit photo: UEFA.com

 

FC Malines-Dender: 4 buts en onze minutes

Le FC Malines n'a eu besoin que d'une mi-temps pour s'offrir une victoire facile contre Dender. Avec ce second succès consécutif, Malines, qui était avant-dernier il y a deux semaines, remonte à la neuvième position.

FC Malines 4-1 Dender

Composition de équipes:

FC Malines: Biebauw, Ivens, Mellemans, Van Hoevelen, Asare, Dunkovic (70ème Mununga), Iddi, Persoons, Vrancken, Lezi (70ème Van Goethem), Vleminckx (77ème Rossini).

Dender: Martinovic, Blondelle, De Petter, Filipovic (46ème Fred), Neva, Wiggers, Destorme (77ème Degroote), Kharroubi, Smajic, Sylla (70ème Jacobs), Wittesaele.

Résumé:

Privé de leur gardien Renard, c'est Biebauw qui occupait la cage des Malinois. Ceux-ci s'appropriaient la possession de balle d'entrée de jeu tandis que Dender laissait faire. Après 23 minutes de jeu, Vleminckx reprenait de la tête une balle de Lezi au premier poteau et ouvrait la marque. Dender ne réagissait toujours pas, et cinq minutes plus tard, Lezi se défaisait de Filipovic avant de se présenter seul devant le portier de Dender. Le passeur du premier but plantait à son tour une rose dans les filets de Martinovic.

Le temps de laisser s'écouler 120 secondes et Vleminckx inscrivait déjà son second but de la soirée. Neva repoussait un tir de Dunkovic dans les pieds de l'attaquant malinois, à la limite du hors-jeu, qui trompait le portier de Dender pour la troisième fois.

Le naufrage des visiteurs continuait quatre minutes plus tard lorsque Lezi réalisait à son tour le doublé grâce à un coup de coin.


Crédit photo: Belga

En seconde période, Dender investissait la moitié de terrain de Malines qui attendait un contre pour alourdir le score. Les visiteurs sauvaient tout de même l'honneur à huit minutes du terme via Xavier Fred.

Au prochain match, Malines ira au Racing Genk et Dender se rendra à Tubize où la défaite sera interdite.

 

Rédigé par Dadema à 18:45:00 dans

Marquez le premier but !

GBA-La Gantoise: Proto buteur d'un soir (+vidéo)

Le GBA a arraché le point du partage grâce à un surprenant but de son gardien Silvio Proto en toute fin de match.

Germinal Beerschot 2-2 La Gantoise

Composition des équipes:

Germinal Beerschot: Proto, P.Monteyne, M. Monteyne, Svetlicic, Van Dooren, Haroun, King (66ème Fadiga), Né, Wamfor, Dosunmu (76ème Kpaka), Malki.

La Gantoise: Jorgacevic, De Roeck, Mutavdzic, Rosales (71ème Sorokin), Thompson, Azofeifa, Grondin, Maric, Ruiz, Thijs, Olufade (72ème Foley).

Résumé:

D'entrée de jeu, les Anversois annonçaient la couleur. Après deux minutes de jeu, le défenseur gantois Mutavdzic, sur la ligne, dégageait un envoi de Faris Haroun. Quatre minutes plus tard, Malki s'offrait un face à face avec Jorgacevic mais le joueur était signalé hors-jeu.

Le GBA dominait le début de la rencontre et la première occasion des Gantois n'arrivait qu'à la 20ème minute. Sur un coup de coin, une tête de De Roeck était à son tour dégagée sur la ligne par le portier du Germinal. Cette action permettait aux Buffalos d'enfin entrer dans le match.

A six minutes de la pause, Dosunmu profitait d'un service de Malki pour donner méritoirement l'avantage au GBA. Quelques minutes plus tôt, les supporters gantois commençaient à provoquer Silvio Proto.

La seconde période reprenait sur une domination anversoise mais seulement quatre minutes après la reprise, Maric rétablissait l'égalité. Les échanges s'équilibraient ensuite.

A neuf minutes de la fin du temps règlementaire, Maric réalisait le doublé et donnait l'avantage à La Gantoise en transformant un coup franc des 20 mètres en but. Michel Preud'homme et ses joueurs s'apprêtaient à empocher les trois points.


Crédit photo: Photonews

Silvio Proto ne l'entendait cependant pas de cette oreille et dans les arrêts de jeu, le gardien prêté par Anderlecht profitait d'un corner de Fadiga pour monter et placer le ballon de la tête dans le but de Jorgacevic.

Au prochain match, La Gantoise, huitième recevra Lokeren et le Germinal se déplacera à Courtrai.

Réactions:

Silvio Proto (à la Dernière Heure): "Inutile de vous dire que c'est mon premier goal chez les pros. C'est même la première fois que je me suis présenté dans le rectangle adverse dans ma carrière. Au moment où Khalilou (Fadiga) s'élance pour tirer le corner, je suis en retard avant de me rendre compte que je suis seul. Je ferme les yeux en frappant le ballon espérant qu'il aille se loger dans un endroit impossible pour mon collègue. Ce sera le goal de l'année et celui de ma carrière. Il va faire le tour des télés dans le monde entier. Et il rapporte une unité méritée pour mon club. Un beau point final à deux années de malchance !"

Vidéo:


 

Rédigé par Dadema à 18:47:00 dans

Marquez le premier but !

Mouscron-Genk: Première défaite de Mouscron

Après un partage la semaine dernière contre Westerlo, Mouscron s'est cette fois incliné contre le Racing Genk. Les Hurlus avaient ouvert la marque mais ont été rejoints et distancés en seconde période. Voilà de quoi inquiéter avant le douloureux déplacement de Mouscron à Anderlecht.

Excel. Mouscron 1-2 Racing Genk

Composition des équipes:

Mouscron: Slovenciak, El Araichi, Sapina, Van Gijseghem, Vandooren (46ème Haghedooren), Assou-Ekotto (81ème Walasiak), Baseggio, Lepoint, Ouali, Oussalah (67ème Jaycee), Custovic (84ème exclu).

Racing Genk: Verhulst, Carlos, Cornelis, Matoukou, Tiago da Silva, A. Da Silva (90ème Vossen), De Decker (46ème Tözser), Soetaers (80ème Bosnjak), Toth, Barda, Nemec.


Crédit photo: Belga

Résumé:


Les deux équipes étaient privées de leur gardien principal. Volders écarté pour une blessure au dos cédait sa place à Slovenciak et Bailly se remet de son tête à tête avec le Brugeois Akpala et léguait provisoirement sa cage à Davino Verhulst.

Genk prenait le dessus en début de match et s'offrait déjà un essai après cinq minute grâce à Barda. Le joueur prolongeait un coup franc de Soetaers mais l'envoi ratait l'objectif. Mouscron se montrait plus réaliste à la 15ème minute via Vandooren. Le joueur profitait d'une intervention de Custovic sur un coup de coin de Baseggio pour ouvrir la marque.

La possession de balle restait tout de même en faveur de Genk mais c'est les Mouscronnois qui s'appropriaient les meilleures occasions en jouant le contre.

En seconde période, les visiteurs pressaient les Hurlus dans leur camp et Barda rétablissait l'égalité à vingt minutes de la fin du temps règlementaire. A la 76ème minute, Joao Carlos reprenait victorieusement de la tête un coup de coin de Soetaers. Custovic écopait de son second carton jaune du match à quelques minutes de la fin et rejoignait prématurément les vestiaires.

Avec cette victoire, le Racing Genk remonte à la 5ème place et recevra la semaine prochaine le FC Malines. De son côté, Mouscron reste troisième à égalité de points avec Anderlecht à qui il rendra visite vendredi prochain.

Réactions d'après-match (à la Dernière Heure):


Enzo Scifo
, entraineur de Mouscron: "Il n'y a pas grand-chose à dire après cette défaite, nous sommes tombés sur un adversaire plus déterminé et plus fort que nous. C'est dommage, car nous avions une bonne opportunité de rester en tête du championnat et de poursuivre sur notre lancée mais nous n'avons pas su la saisir. Physiquement, nous n'avons pas été à la hauteur et nous avons été dominés dans tous les secteurs de jeu. Après la rencontre j'ai dit aux joueurs que cette défaite devait bien tomber un jour ou l'autre maintenant c'est à nous de nous remettre en question après ce premier faux-pas."


Ronny Van Geneugden, entraineur de Genk: "Je suis très content avec cette victoire et avec l'équipe de Genk que j'ai vue en deuxième mi-temps. Par contre en première période, nous avons montré trop de respect à nos adversaires."

Crédit photo: lalibre.be & images.mds

 

Rédigé par Dadema à 17:11:00 dans

Marquez le premier but !

Lokeren - Cercle Bruges: 1-1

Lokeren a une fois de plus partagé l'enjeu ce samedi soir. Au terme d'un match calme, le Cercle qui avait ouvert la marque n'a mené que dix minutes avant de se faire rejoindre.

Lokeren 1-1 Cercle Bruges

Composition des équipes:

Lokeren: Copa, Doll, Dupré, El Mouataz, Camara (87ème Golan), Carevic, Mbayo, Overmeire, Pavlovic (79ème Demiri), Maazou, Muharemovic (90ème exclu).

Cercle Bruges: Verbist, Boi, Nyoni, Portier, Viane, Serebrennikov, Sergeant, De Smet, De Sutter, Gombani (74ème Snelders), Iachtchouk.


Crédit photo: site officiel de Lokeren

Résumé:

Malgré une frappe de De Smet qui ratait l'objectif, la rencontre était peu animée tant les deux équipes se livraient à un round d'observation. De Smet réveillait enfin les supporter à la 31ème minute en profitant d'une remise de l'ancien anderlechtois Iachtchouk pour tromper Copa.

Dix minutes plus tard, Maazou inscrivait son quatrième but de la saison et rétablissait en même temps l'égalité.

La seconde période n'était guère plus agitée, le Cercle se créait les meilleurs occasions et les locaux voyaient Muharemovic rejoindre les vestiaires avant eux lorsqu'il écopait de son second carton jaune du match à la 90ème minute. Quelques minutes plus tôt, Lokeren était passé de peu à côté de leur second but de la soirée.

Finalement, le roi du match nul de la saison passée, conserve sa couronne et se place en sixième position avant de se déplacer à La Gantoise samedi prochain. Le Cercle, onzième, accueillera par contre le Standard.

Réactions d'après-match (à Het Nieuwsblad):

Glen De Boeck, entraineur du Cercle Bruges: "Le football n'est pas juste car nous aurions du gagner cette rencontre. J'ai vu une équipe dominante et une autre qui voulait limiter les dégâts durant les nonante minutes. En ce qui concerne l'arbitrage, je peux juste vous dire que l'homme qui devait prendre ses responsabilités a refusé d'intervenir. Nous étions la seule équipe qui souhaitait jouer au football et nous n'avons pas été récompensés. Je suis actuellement frustré mais mes joueurs le sont encore plus."

Georges Leekens, entraineur de Lokeren: "Je suis en colère parce que nous avons reçu beaucoup de cartons jaunes. Nous sommes la seule équipe à avoir reçu des cartes durant ce duel. Je suis d'accord pour dire que certaines cartes étaient justifiées mais pas toutes. Quand je vois la faute pour laquelle Olivier Doll a reçu une carte, je ne peux pas éclater de rire. À chaque fois qu'il y avait un contact entre deux joueurs, on recevait une carte. Mais bon, nous devons maintenant nous concentrer sur la prochaine rencontre qui aura lieu face à La Gantoise. Plusieurs joueurs devront louper la rencontre et cela me désole. Nous en sommes à notre troisième match nul en six matchs mais notre intention n'est pas de jouer comme la saison précédente. Nous avons de bonnes intentions mais plusieurs reviennent de blessure et ils manquent donc de rythme. Cela, tu le remarques directement."

 

Rédigé par Dadema à 19:52:00 dans

Marquez le premier but !

Charleroi-Courtrai: Le promu s'impose

Courtrai est manifestement une des belles surprises de ce début de championnat. Ce samedi, les joueurs de Vanhaezebrouck ont pris l'ascendant sur Charleroi en s'imposant 1-2.

Charleroi 1-2 Courtrai


Composition des équipes:

Charleroi: Laquait, Chakouri, Kéré, Sbai, Vandenbroeck, Chabaud, M'Bia, Sergio (59ème Orlando), Smolders, Iajour (67ème Théréau), Makiese (67ème Habibou).

Courtrai: Mollez, De Ly, Demets, Verbrugghe, Belhocine, Calvo, Guédioura (14ème Fontenette), Hempte, Kums (89ème Kouyaté), Bakx (73ème Vermast), Coulibaly.


Crédit photo: Belga

Résumé:

Déjà privé de Benjelloun et Oulmers blessés et de Defays suspendu, l'entraineur de Charleroi, Thierry Siquet décidait, peut-être à tort, de ne pas titulariser Orlando et Théréau.

Les deux équipes développaient un jeu agréable techniquement en début de match et Courtrai se montrait déjà dangereux après huit minutes de jeu. Le Néerlandais Bakx offrait le ballon à Kums dont la frappe finissait sur le portier de Charleroi. Les Zèbres répliquaient peu après via Smolders qui voyait son tir de loin passer à côté du cadre.

En seconde période, une erreur de Kéré permettait à Bakx de défier Laquait qui ne pouvait empêcher le ballon d'atteindre ses filets. Charleroi éprouvait des difficultés à revenir au score. L'entraineur décidait alors de procéder à un double remplacement en faisant monter Théréau et Habibou. Orlando était déjà monté quelques minutes plus tôt.

Malheureusement pour les Carolos, Coulibaly doublait la marque à six minutes de la fin du temps règlementaire grâce à un long ballon de Kums. Smolders sauvait toutefois l'honneur en inscrivant un but en fin de match.

Avec cette nouvelle victoire, Courtrai, qui accueillera le Germinal Beerschot la semaine prochaine, grimpe à la 5ème position tandis que Charleroi occupe la 13ème place. Les Zèbres se rendront à Mons pour la prochaine journée.

 

Rédigé par Dadema à 19:18:00 dans

Marquez le premier but !

Zulte-Waregem - Tubize: 1-0

Zulte-Waregem s'est joué de Tubize avec un seul but d'écart. Malgré une bonne organisation défensive, les Brabançons n'ont pas réussi à maintenir leur but inviolé.

Zulte-Waregem 1-0 Tubize

Composition des équipes:

Zulte-Waregem: Bossut, Colpaert, D'Haene, Reina, Van Zundert, Matton, Mbuyi-Mutombo (61ème Meert), Roelandts, Van Nieuwenhuyze, Leye (85ème Berrier), Matthys (71ème Subotic).

Tubize: Ardouin, Barisic, Beynié, Neels, Vandelannoite (75ème Karaca), Thiago Ferreira (53ème Perbet), Dufer, Haydock (67ème Ramael), Mvuezolo, Villano, Diafutua.


Crédit photo: afctubize.be

Résumé:

D'entrée de jeu, Zulte-Waregem s'appropriait la maîtrise du match tandis que Tubize se contentait de repousser les offensives adverses. Après 18 minutes, Diafutua récupérait une perte de balle de la défense locale mais Haydock avortait ensuite l'opportunité en ratant son contrôle.

La première véritable occasion n'arrivait qu'à la 34ème minute. Matthys glissait la balle à Roelandts qui tentait sa chance à l'entrée du rectangle. Heureusement, Nicolas Ardouin, le portier de Tubize, repoussait le ballon en corner.

La seconde période était à peine plus riche en occasion. Seulement six minutes après la reprise, Mbuyi-Mutombo s'offrait un face à face avec Ardouin et donnait l'avantage à Zulte-Waregem. Ce but réveillait enfin Tubize qui ne voulait pas repartir bredouille mais les joueurs d'Albert Cartier ne parvenaient pas à se montrer dangereux.

Zulte-Waregem empoche donc sa seconde victoire de la saison et ira la semaine prochaine à Westerlo. Tubize conserve quant à lui la dernière place du classement et recevra Dender.

 

Rédigé par Dadema à 18:39:00 dans

Marquez le premier but !

RAEC Mons-Roulers: Seconde victoire pour Mons

Mons s'est repris hier en remportant la victoire face à Roulers. Avec un but d'Oris et Brahami, les Dragons, qui bloquaient avec trois points, remportent enfin leur seconde victoire de la saison.

RAEC Mons 2-0 Roulers

Composition des équipes:

RAEC Mons: Herpoel, Hatchi, Mirri, Brahami, Buyssens, Cordaro, Jarju (68ème Diane), Okkonen, Ragued, Dahmane (79ème Fleurival), Oris (87ème Gueye).

Roulers: Sierens, Daineche (75ème Tokpa), Hietanen (53ème Lutun), Mirvic, Oliseh (90ème exclu), Ouattara, Goossens, Provoost, Tanghe (50ème Papassarantis), Mama Dissa, Mulisa.

Résumé:

Mons débutait la rencontre avec des intentions offensives. Dahmane s'illustrait déjà après cinq minutes de jeu en profitant d'un service d'Oris. Sa frappe était déviée par la main d'un défenseur mais l'arbitre considérait que c'était involontaire. Jarju héritait à son tour d'une occasion à la onzième minute mais ne parvenait pas à la concrétiser.

Les efforts montois étaient finalement récompensés à la 24ème minute lors d'une accélération de Cordaro sur son flanc qui centrait ensuite pour Oris. L'attaquant reprenait de la tête et trahissait ses anciennes couleurs. Quelques minutes après, Jarju tentait d'imiter son équipier sur un coup de coin frappé par Cordaro mais une belle parade de Sierens le privait du but.



Mons contrôlait la suite de la rencontre et les occasions se faisaient rares malgré un léger pressing de Dahmane et Cordaro. A dix minutes du terme, Mulisa touchait la balle de la main et l'arbitre désignait le point de penalty. Brahami se chargeait de le transformer et mettait définitivement son équipe à l'abri.

En fin de match, Roulers se retrouvait à dix suite au second carton jaune reçu par Oliseh.

Au prochain match, Mons qui est remonté à la 12ème position, recevra Charleroi et Roulers, avant-dernier, recevra le Club Bruges.

 

Rédigé par Dadema à 18:02:00 dans

Marquez le premier but !

FC Bruges-Westerlo: Bruges gagne sans briller

Après son partage mercredi contre Malines, le FC Bruges s'est difficilement imposé contre Westerlo. Un penalty généreux a lancé les Brugeois qui l'ont finalement emporté 2-0.

FC Bruges 2-0 Westerlo

Composition des équipes:

FC Bruges: Stijnen, Alcaraz, Clement (84ème Leko), Evens, Simaeys, De Mets, Dirar (79ème Blondel), Geraerts, Vargas, Akpala, Sonck (79ème Sonck).

Westerlo: De Winter, Farssi, Van Kerckhoven, Vanaudenaerde, Adams, Delen, Modubi (73ème Zelenka), Sarki (65ème Sotil), Wils, Ruiz, Tomou.

Résumé:

Westerlo dominait le début de la rencontre mais l'arbitre allait très vite les freiner dans leur élan. Au quart d'heure, la balle rebondissait malencontreusement sur la main de Tomou qui se trouvait dans le rectangle. Monsieur Nzolo sifflait aussitôt penalty et Sonck le convertissait malgré que De Winter soit parti du bon côté.

Les joueurs de Jan Ceulemans tentaient de réagir et se créaient quelques bonnes occasions. La finition leur faisait cependant défaut. Stijnen livrait en plus une très bonne prestation. Les deux équipes retournaient aux vestiaires avec un avantage pour Bruges qui menait contre le cours du jeu.


Crédit photo: Belga

Après la pause, les Brugeois affichaient un meilleur visage. Notamment grâce à Vargas et Dirar, souvent déroutants. De son côté, Westerlo était contraint de courir après le score parfois au détriment de son organisation en défense.

Peu après l'heure de jeu, Dirar trouvait Akpala en profondeur qui prolongeait vers Sonck. L'attaquant belge terminait l'action de l'extérieur du pied pour loger la balle dans la lucarne de De Winter. Le score restait inchangé jusqu'au coup de sifflet final.

Le Club s'impose finalement sans briller et remonte à la cinquième place avec 5 points de retard sur le Standard mais compte un match de moins. Cette victoire leur permet d'envisager leur match retour de coupe UEFA qui aura lieu jeudi avec plus de sérénité.

Lors de la prochaine journée, les Brugeois se rendront à Roulers et Westerlo recevra Zulte-Waregem.

Réactions d'après-match:

Jacky Mathijssen, entraineur de Bruges (sur le site du Club): "Dans un premier temps on a laissé trop facilement les visiteurs faire circuler le ballon. Dans l'orientation du jeu nous avons agi de manière beaucoup trop précipitée. Et en plus nous avons concédé trop d'occasions.Nous pouvons être heureux d'être rentrés aux vestiaires avec ce 1-0. C'était immérité! Pendant le repos nous avons corrigé certaines choses. Ça me tombe dessus alors que l'équipe compte neuf internationaux sur le terrain et que personne ne trouve de solution. Après le repos nous avons été plus dangereux, mais le manque d'efficacité était encore présent. Heureusement que nous avons pu compter aujourd'hui sur la classe de Stijnen."

"
Grâce à notre victoire aujourd'hui nous pouvons pourtant préparer jeudi avec le sentiment du devoir accompli. On arrive à la fin d'une dure semaine de labeur avec le boulot accompli. Nous allons, de toute façon, tout faire, jeudi soir, pour satisfaire nos supporters, le club et le football belge."

Joseph Akpala, joueur de Bruges: "C'est une victoire importante dans un match difficile. Nous prenons les trois points et c'est ce qui compte. La première mi-temps n'était pas bonne. Nous sommes mieux revenus des vestiaires, nous étions bien concentrés et on a bien commencé la seconde période, ce qu'avait demandé le coach. Nous avons essayé de jouer sans être trop nerveux et nous avons recherché les possibilités pour bien jouer. Je n'ai pas marqué moi-même, mais j'ai participé à la prise des trois points, c'est bien plus important. Je suis content de ma prestation. Cette victoire est bonne pour la confiance pour jeudi."

Wesley Sonck, attaquant de Bruges: "Durant le premier quart d'heure, Westerlo était la meilleure équipe et Stijn (Stijnen) nous a sauvés quelque fois. Après ce penalty réussi le jeu s'est amélioré. J'ai de nouveau le sentiment que nous avons jouer trop en retrait, pendant que dans le milieu de l'entrejeu nous laissions trop d'espaces. Après la pause nous sommes bien revenus."

Jan Ceulemans, entraineur de Westerlo: "Avant le repos nous avons eu les occasions pour conclure le match. Finalement c'est 1-0 quand nous rentrons aux vestiaires! J'ai le sentiment aujourd'hui que le Club aurait vraiment eu des difficultés à marquer contre nous. Une décision arbitrale en a décidé autrement. Après la pause nous avons dû prendre plus de risques, c'était un tout autre match: les visiteurs devaient attaquer, Club pouvait repartir en contre. Après le 2-0 nous avons accusé le coup naturellement."

"
Nous avons reçu assez d'occasions pour marquer. Cette phase sur le penalty n'est pas claire . Tu sais que contre le Standard, le Club ou Anderlecht ce genre de balle est interprétée comme un hands. Finalement, il semble que ce soit une décision fatale pour nous à un moment clé de la rencontre. Sans cette décision arbitrale les blauw-zwart seraient devenus nerveux, le public aurait commencé à siffler et nous nous serions créé encore plus d'occasions."

Bertin Tomou, joueur de Westerlo (à Het Nieuwsblad): "Cette décision fut stupide. Le ballon est passé à travers tout le monde et il a touché mon coude. Il n'y a aucune intention de toucher le ballon de la main. Mais l'arbitre a décidé de donner un penalty pour le Club de Bruges et je ne peux pas accepter cela. Il a réduit nos chances de nous imposer dans la Venise du Nord. En plus de cela, j'ai écopé d'une carte jaune stupide plusieurs minutes après cela et elle n'est pas non plus correcte. L'arbitre m'a adressé la carte jaune sans aucune explication. Les images vont me donner raison. C'est pour cela que j'étais très en colère sur le terrain. Avec des décisions douteuses, il est difficile de rester concentré."

 

Rédigé par Dadema à 16:54:00 dans

Marquez le premier but !

Rechercher