Nouvelle défaite d'Arsenal



Après sa défaite 0-2 à domicile il y a une semaine face à Aston Villa, Arsenal s'est à nouveau incliné cet après-midi à Manchester City. Les Gunners comptent désormais dix points de retard sur le duo de tête Chelsea-Liverpool tous deux auteurs d'un nul vierge face à Newcastle pour les Blues et Fulham pour les Reds.


Devant déjà se passer de Fabregas, Adebayor, Sagna et Eboué, Arsene Wenger décidait également d'écarter son capitaine William Gallas pour le sanctionner de ses déclarations dans la presse cette semaine. Pour rappel, l'international français avait vivement critiqué ses équipiers après la défaite contre Aston Villa.

Malgré ces absences, Arsenal débutait bien la rencontre et s'installait rapidement dans le camp de Manchester City. La tendance s'équilibrait toutefois au bout d'une dizaine de minutes mais les occasions se faisaient rares. Seuls une tentative croisée de Benjani sur un centre de Wright-Philips qui passait à côté du but d'Almunia à la demi-heure et un coup franc de Nasri contré par Joe Hart près de Song qui ratait à son tour le cadre étaient à signaler.

Manchester City intensifiait cependant le jeu en fin de mi-temps en manquant d'abord le cadre avec une nouvelle reprise de Benjani sur un centre de Wright-Philips puis en trouvant le chemin des buts via Ireland dans les arrêts de jeu. En profitant d'une mésentente entre Silvestre et Clichy, le médian de City trompait Almunia d'une balle piquée.

Au retour des vestiaires, Arsenal se montrait plus offensifs et obtenait plusieurs occasions dont une de Diaby à la 47ème minute et une autre de Van Persie sur coup franc quatre minutes plus tard. Malheureusement pour les Londoniens, les Citizens inscrivaient un second but à la 56ème minute lorsque Robinho, lancé à la limite du hors-jeu par Wright-Philips remportait son duel face à Almunia.

Peu de temps après, Arsenal obtenait une nouvelle opportunité de revenir au score mais l'envoi croisé de Bendtner était repoussé du pied par Hart. Robinho inscrivait un autre but cinq minutes plus tard que l'arbitre annulait pour un hors-jeu très limite. En fin de match, Van Persie se voyait également refuser un but et City clôturait la marque dans les arrêts de jeu grâce à un penalty transformé par Sturridge.

Dans les autres rencontres, Chelsea et Liverpool sont restés muets à domicile face à Newcastle et Fulham. De son côté Hull City a également partagé l'enjeu à Portsmouth sur le score de deux buts partout. Crouch ouvrait la marque pour les locaux à la 20ème minute puis Turner rétablissait l'égalité huit minutes après la pause. Johnson redonnait une dernière fois l'avantage à son équipe peu après l'heure de jeu mais Pamarot trahissait ses couleurs en trompant son gardien en fin de match.

Les autres résultats :

Middlesbrough - Bolton : 1-3
Stoke City- West Bromwich : 1-0
Aston Villa - Manchester United : 0 - 0
Sunderland - West Ham : 0-1
Tottenham - Blackburn : 1-0

Crédit photo : UEFA.com

 

Rédigé par Dadema à 18:43:00 dans

Marquez le premier but !

Hoffenheim s'isole en tête, le Bayern gagne



L'étonnant Hoffenheim s'est à nouveau isolé en tête de la Bundesliga en s'imposant à Cologne et en profitant de la défaite de Leverkusen à Bielefeld. Le Bayern Munich s'est quant à lui facilement imposé face à la lanterne rouge Cottbus.


En totalisant 16 points sur 18 lors des six précédents matchs de championnat, le Bayern Munich partait logiquement favori avant de recevoir l'Energie Cottbus, dernier du classement. Cela se vérifiait rapidement sur le terrain lorsqu'au bout de seulement trois minutes de jeu, une demi-volée de Klose heurtait le montant de Tremmel suite à une erreur défensive de Cottbus.

Cette action lançait les Munichois qui cumulaient les occasions dans ce début de match. Luca Toni confirmait cette domination en remisant au quart d'heure un centre de Ribéry vers Klose qui trouvait le chemin des filets. Malheureusement, l'arbitre estimait que le ballon était sorti du terrain au moment de la passe vers l'international allemand et annulait le but.

Dix minutes plus tard, encrassait la machine locale en ouvrant la marque contre le cours du jeu grâce à un coup franc de Skela qui rebondissait devant Rensing avant de finir dans le but. Mais le moteur du Bayern continuait de tourner à plein régime et Ribéry rétablissait l'égalité, sur coup franc également, seulement trois minutes plus tard. Demichelis donnait ensuite l'avantage au Bayern à la 35ème minute en reprenant victorieusement un centre d'Oddo.

Le début de la seconde période restait à l'image de la précédente. Huit minutes après la reprise, un centre de Ribéry trouvait la tête de Klose qui déviait le ballon dans le but mettant ainsi son équipe en sécurité. Peu avant l'heure de jeu, un corner frappé par Oddo permettait Luca Toni d'anéantir tout espoir pour Cottbus en s'aidant de la transversale pour inscrire le quatrième but du Bayern d'une reprise de volée au point de penalty.

La suite de la rencontre perdait en intensité et Cottbus se montrait surtout prudent derrière plutôt que de pousser davantage. Le score n'évoluait donc plus et le Bayern rejoint à la seconde place du classement le Bayer Leverkusen qui s'est incliné 2-1 à Bielefeld. Wichniarek et Halfar débloquaient le marquoir aux 53ème et 69ème minutes pour l'Arminia puis Helmes réduisait l'écart à douze minutes du terme.

Cette défaite profite également à Hoffenheim qui s'est imposé 1-3 à Cologne. Ba ouvrait la marque à la 32ème minute puis un doublé d'Ibisevic avec un but à la 66ème minute et un autre à la 87ème scellait le sort des locaux qui avaient sauvé l'honneur via un but de Petit à la 79ème minute. Notons que les deux équipes ont terminé la rencontre à dix contre dix suite aux expulsions de McKenna pour Cologne et de Gustavo pour Hoffenheim en début de seconde mi-temps.

Les autres résultats :

Schalke 04 - M'Gladbach : 3-1
17' Altintop (Schalke)
23' Farfan (Schalke)
30' Friend (M'Gladbach)
45' Altintop (Schalke)

Wolfsburg - Stuttgart : 4-1
17' Lanig (Stuttgart)
51' Grafite (Wolfsburg)
75' Grafite (Wolfsburg)
80' Dzeko (Wolfsburg)
85' Dzeko (Wolfsburg)

Francfort - Hanovre : 4-0
25' Liberopoulos (Francfort)
40' Russ (Francfort)
86' Liberopoulos (Francfort)
90' Fenin (Wolfsburg)

Bochum - Hertha Berlin : 2-3
25' Raffael (Hertha)
33' Kacar (Hertha)
39' Santos (Hertha)
51' Sestak (Bochum)
74' Mieciel (Bochum)

Karlsruhe - Dortmund : 0-1
20' Zidan (Dortmund)

23/11 :
17h : Hambourg - Werder Breme


Crédit photo : Eurosport.fr

 

Rédigé par Dadema à 17:39:00 dans

Marquez le premier but !

City prêt à payer 75 millions pour Buffon



A la recherche d'un gardien de haut niveau, Manchester City serait sur le point de faire une offre folle de 75 millions d'euros pour s'attacher les services du portier de la Juventus, Gianluigi Buffon. Avec, à la clé, un salaire annuel de 15 millions d'euros.

Ça faisait quelques temps que les richissimes propriétaires de Manchester City n'avaient plus exhibé leur mégalomanie dans le monde du foot. Nous aurions presque pu croire que les refus successifs des stars qu'ils convoitaient les avaient fait redescendre sur terre. Mais il n'en est rien car, une fois de plus, l'Abu Dhabi Group affole la presse anglaise et italienne en étant sur le point de faire parvenir une offre de 75 millions d'euros pour faire tomber le gardien Gianluigi Buffon dans les filets de leur but.

L'intérêt des Citizens pour le portier de la Juventus n'est pas nouveau et les dirigeants turinois avaient déjà tenté de refroidir les ardeurs du club anglais. Cette fois, la Gazetta dello Sport révèle que l'emblématique gardien italien pourrait se voir offrir un salaire annuel de 15 millions d'euros en rejoignant Manchester City. Ce qui ferait de lui le joueur le mieux payé du monde devant l'Intériste Zlatan Ibrahimovic et ses 12 millions d'euros par an.

Cependant, Jean-Claude Blanc, directeur général et administrateur délégué des Bianconeris aurait déclaré sur Sky Sport Italia : "Buffon a accepté la relégation en Série B et il a toujours dit qu'il voulait rester ici. Donc, il ne partira pas. Nous savons que beaucoup de grands clubs européens sont derrière lui. Mais aucun club n'a eu de contacts avec lui puisque Gigi leur a toujours fermé la porte. Il veut rester et nous ne le vendrons pas."

Mais il est peu probable que ces déclarations suffisent pour dissuader les dirigeants du club anglais et leur entraineur Mark Hughes qui dispose d'une enveloppe de 243millions d'euros pour faire ses achats de Noël.


Crédit photo : football-wallpapers.com

 

Berbatov songe à une retraite internationale

Tenu pour responsable par les supporters des mauvais résultats actuels de l'équipe nationale bulgare, Dimitar Berbatov, âgé de seulement 27 ans songerait à prendre prématurément sa retraite internationale.

Mercredi dernier, lors des matchs amicaux, la Bulgarie a subit une lourde défaite 6-1 en Serbie. Ce revers cumulé aux trois partages en autant de rencontres dans la phase de qualification pour la Coupe du Monde 2010 fait naître un certain doute au sein de l'équipe nationale bulgare.

Étant donné qu'il faut toujours trouver un responsable lorsque ça va mal, les supporters bulgares ont décidé d'accabler Berbatov. Ce qui semble logiquement contrarier l'attaquant de Manchester United qui songerait dès lors à mettre un terme à sa carrière internationale. C'est en tout cas, ce que révèle son agent, Emile Danchev, dans les colonnes du Sun.

"Dimitar m'a dit que vu que les gens le rendaient responsable des mauvaises performances de la Bulgarie, il était prêt à quitter l'équipe nationale", déclarait-il au quotidien anglais.

Par ailleurs, le détenteur de 47 sélections avait été contraint de quitter le terrain face à la Serbie en raison d'une blessure à la cuisse. Celle-ci qui ne serait qu'une petite élongation selon Alex Ferguson devrait tout de même le priver du match des Red Devils contre Aston Villa ce week-end ainsi que la rencontre de Ligue des Champions à Villareal mardi prochain. Sa présence est également incertaine pour le derby mancunien le dimanche suivant.

Crédit photo : The Sun

 

Le Brésil corrige le Portugal



Plusieurs équipes nationales s'offraient hier soir un petit exercice amical pour clôturer la page internationale de cette année 2008. Cette soirée permettait notamment à Maradona de faire ses débuts à la tête de la sélection argentine ou à Domenech de rassurer encore un peu plus ses dirigeants. Par ailleurs, les rencontres entre le Brésil et le Portugal et l'Allemagne contre l'Angleterre constituaient deux affiches intéressantes à suivre.


Outre John Terry, Fabio Capello alignait une équipe inédite pour affronter l'Allemagne privée de son côté de Ballack et Lahm. Les titulaires habituels, Lampard, Gerrard, Rooney et Ashley Cole étaient restés au pays.

Ca n'a toutefois pas empêché les Anglais de s'imposer au final sur le score de deux buts à un. Upson déflorait la marque à la 24ème minute sur un coup de coin frappé par Downing mais Helmes, monté au jeu en cours de match, rétablissait l'égalité peu après l'heure de jeu. En fin de première période, Wright-Philips aurait pourtant pu doubler l'avance des visiteurs si l'arbitre n'avait pas jugé que Defoe, en position hors-jeu, participait à l'action. Finalement, c'était Terry qui clôturait le score à six minutes de la fin en reprenant un coup franc de Downing.

Du côté du Brésil, le Portugal n'a pas résisté très longtemps face aux quintuples champions du monde. Les Lusithaniens ouvraient pourtant la marque après quatre minutes de jeu via Danny mais Adriano répliquait à la huitième et à la 25ème minute pour mettre les Auriverde aux commandes.

En seconde période, Maicon à la 56ème puis une nouvelle fois Fabiano deux minutes plus tard portaient le score à 4-1. Sabrosa réduisait la marque peu de temps après mais Elano ramenait rapidement l'avance brésilienne à trois buts. En fin de match, Adriano mettait fin au cauchemar portugais qui s'inclinait sur le score de 6-2.

Dans d'autres duels entre des équipes européennes et d'Amérique du Sud, l'Espagne s'est imposée 3-0 contre le Chili grâce à un but de Villa sur penalty à la 36ème minute, un autre de Torres peu après l'heure de jeu et un dernier de Cazorla à cinq minutes du coup de sifflet final.

L'Argentine s'est quant à elle imposée 0-1 en Ecosse grâce à un but de Rodriguez à la huitième minute de jeu et la France n'a pu faire mieux qu'un partage vierge face à l'Uruguay.

La Grêce et l'Italie se sont également neutralisés mais sur le score d'un but partout. Gekas débloquait le marquoir à la 50ème minute et Toni égalisait quatre minutes plus tard. Le Luxembourg et la Belgique se sont quittés sur un résultat similaire avec un but de Mirallas à la 21ème minute pour la Belgique et un autre de Mutsch en début de seconde période. A noter pour cette rencontre, la montée au jeu encourageante d'Eden Hazard à vingt minutes de la fin.


Crédit photo : UEFA.com

 

L'Angleterre sous le charme des Belges ?



Depuis quelques semaines, la presse anglaise ou belge révèle chaque jour un nouvel intérêt d'un grand club de Premier League pour un de nos jeunes Diables Rouges. Les plus cités étant les Standardmen Axel Witsel et Defour mais aussi Eden Hazard depuis ce week-end.


Suite aux très bonnes prestations du Standard en tour préliminaire de la Ligue des Champions contre Liverpool en début de saison, nos jeunes talents belges ont attiré l'attention des riches formations anglaises. Ainsi, Marouane Fellaini devenait le transfert le plus cher de l'histoire du football belge en signant juste avant le terme du mercato estival à Everton pour la somme de 20 millions d'euros.

Quelques jours plus tôt, c'était Vincent Kompany qui rejoignait le nouveau club le plus riche du monde, Manchester City.

Mais la Premier League ne semble pas se contenter que de ses deux Belges et d'Hoefkens qui évolue à West Bromwich. Toujours en quête de jeunes talents, Arsenal s'était intéressé il y a peu à Moussa Dembélé, auteur d'un excellent tournoi olympique et d'un but de grande classe avec l'AZ. Désormais, les Gunners semblent avoir coché d'autres noms belges sur leur liste.

Steven Defour, qui était d'abord dans le viseur de Middlesbrough, serait pressenti pour renforcer l'entrejeu londonien. Au même titre qu'Axel Witsel mais l'offre de 24 millions d'euros que viendrait d'envoyer Manchester United aux dirigeants liégeois pourrait en décider autrement. D'autant que Chelsea serait sur le point de surenchérir dans les prochains jours.

Autre jeune espoir belge, Eden Hazard serait également dans le viseur d'Arsenal et de Chelsea. Le milieu offensif de 17 ans qui vient de prolonger avec Lille jusqu'en 2012, fêtera ce soir sa première sélection en équipe nationale A face au Luxembourg. Des émissaires des Blues et des Gunners devraient être présents dans les tribunes pour évaluer la prestation du Louviérois qui semble s'installer comme successeur d'Enzo Scifo. Par ailleurs, Eden avait déjà séduit Arsene Wenger lors de l'Euro U17 il y a deux ans.

Enfin, selon Footgoal, le grand défenseur Daniel Van Buyten, qui avait déjà évolué à Manchester City, ferait également l'objet de convoitises de la part d'Arsenal.

Il est toutefois surprenant de ne pas voir le nom de Jan Vertonghen, lui aussi promis à un très bel avenir, figurer dans le collimateur de ces grosses cylindrées anglaises.

 

Zidane futur directeur sportif au Real ?



Ramon Calderon, pourrait pâtir des performances moyennes de son club du Real Madrid lors des prochaines élections de l'été 2010 pour la présidence du club madrilène. Bien que cet écueil soit encore loin, le quotidien Marca aurait, selon Foot Mercato, révélé que deux candidats se seraient déjà présentés. L'un d'eux aurait, de plus, l'intention d'emmener Zinedine Zidane dans ses bagages.


Actuellement quatrième de la Liga avec cinq points de retard sur le FC Barcelone, le Real Madrid ne semble pas être aussi souverain que lors de ses deux derniers sacres nationaux. Ce manque de performance cumulé aux quelques transferts ratés l'été dernier, pourrait menacer la place de Ramon Calderon, président du club, lors des prochaines élections de l'été 2010.

S'il est encore trop tôt pour s'étendre sur le sujet, deux candidats se seraient déjà présentés. Le premier serait l'ancien premier ministre, José Maria Aznar et le second Fiorentino Perez qui occupait déjà cette fonction lors de l'ère galactique du Real. Ce dernier souhaiterait redonner cette étiquette prestigieuse à la Casa Blanca mais pas seulement au niveau des joueurs.

En effet, selon le quotidien espagnol, Fiorentino Perez envisagerait d'offrir le poste de directeur sportif qu'occupe actuellement Pedja Mijatovic à l'ancien champion du monde, Zinedine Zidane.

Reste à savoir si ce sont effectivement ses intentions où si ce n'est qu'une démarche pour séduire les supporters madrilènes.

Crédit photo : sport24.com

 

Les deux meilleurs buteurs se neutralisent

Le duel entre les deux meilleurs buteurs de la compétition a bel et bien eut lieu mais en inscrivant chacun un but, Mbokani et Maazou n'ont pu se départager. Au même titre que leurs buteurs, le Standard et Lokeren se sont également neutralisés sur le score d'un but partout.

Lokeren 1-1 Standard

Composition des équipes :

Lokeren : Copa, Doll, Dupré, El Mouataz, Strul, Mbayo, Overmeire (68' Camara), Pavlovic, Tiko, Golan, Maazou.

Standard : Espinoza, Marcos, Mulemo, Onyewu, Sarr, Dalmat, Defour, Witsel, De Camargo, Jovanovic, Mbokani.

Résumé :

Devant compter avec la suspension de Dante, l'entraineur du Standard, Bölöni décidait de titulariser Mulemo. Du côté de Lokeren, De Wilde était absent pour cause de blessure et Pavlovic faisait son retour après avoir purgé sa suspension.

Le match était animé durant les cinq premières minutes puis les deux équipes semblaient se calmer. Les Liégeois s'octroyaient cependant les meilleures occasions avec son trio d'attaquants qui sollicitaient Copa à plusieurs reprises. Le portier lokerenois s'emparait d'abord d'une tête de De Camargo puis s'interposait un peu plus tard sur une balle de Jovanovic destinée à Mbokani.

Peu avant la demi-heure de jeu, une perte de balle de Golan permettait à Dalmat de tenter également sa chance mais son tir passait au-dessus du but. Lokeren prenait ensuite la direction du match et mettait la pression à l'entrée du rectangle d'Espinoza sans pour autant se montrer dangereux.

L'entame de la seconde période était calme et pauvre en occasion de but, seul un slalom de Jovanovic qui manquait de peu la lucarne survenait avant la 72ème minute. A ce moment, un contre joliment joué, permettait à Maazou de déflorer la marque et de prendre la tête du classement des buteurs. Provisoirement en tout cas car seulement deux minutes plus tard, Mbokani inscrivait à son tour un but en reprenant un coup de coin de Jovanovic prolongé par la tête d'Onyewu.

Ces deux buts relançaient la rencontre qui retrouvait de l'intensité. Quatre minutes après l'égalisation, Dalmat obligeait Copa à se coucher pour empêcher un second but. Les actions étaient toutefois assez brouillonnes et le score ne bougea plus jusqu'au coup de sifflet final.

Le Standard qui n'a plus gagné à Lokeren depuis près de dix ans, a manqué l'occasion de profiter du partage entre Anderlecht et Bruges pour reprendre la tête du championnat. La semaine prochaine, les Liégeois recevront Mouscron tandis que Lokeren se rendra au Germinal Beerschot.

 

Rédigé par Dadema à 17:18:00 dans

Marquez le premier but !

FC Bruges - Anderlecht : 1-1

Le choc de la douzième journée entre le FC Bruges et Anderlecht s'est soldé par un partage un but partout. En dominant la seconde période, les Mauves ont certainement quelques regrets à nourrir.

FC Bruges 1-1 RSC Anderlecht

Composition des équipes :

FC Bruges : Stijnen, Alcaraz, Clement, Klukowski, Simaeys, De Mets, Dirar, Geraerts, Vargas (75' Van Heerden), Akpala, Sonck.

Anderlecht : Zitka, Deschacht, Juhasz, Kruiswijk, Wasilewski, Gillet, Legear (83' Chatelle), Polak, Sare (46' Biglia), Boussoufa (89' Suarez), Frutos (78' exclu).

Résumé :

L'homme en forme du Sporting, Jelle Van Damme étant suspendu, Ariel Jacobs décidait d'enfin donner sa chance au jeune hollandais Kruiswijck dans l'axe défensif. Deschacht retrouvait ainsi sa place d'arrière gauche. Une autre promesse anderlechtoise, Sare était également titularisé à la place de Biglia qui débutait sur le banc.

La rencontre débutait après une minute de silence en hommage à Alfons Bastijns, ancien joueur de Bruges. Le Club annonçait rapidement la couleur en ouvrant la marque dès la cinquième minute de jeu. Un centre de Vargas était dévié par la tête de Kruiswijck et le ballon arrivait dans les pieds de Sonck qui trompait Zitka d'une volée.

Anderlecht tentait de répliquer aussitôt mais De Mets déviait de justesse un centre qui s'annonçait fatal pour Stijnen en coup de coin. Sept minutes plus tard, c'était au tour de Vargas de sauver son gardien en dégageant sur sa ligne une reprise de Juhasz.

Les occasions se succédaient ensuite des deux côtés et comme d'habitude la 23ème minute était destinée à François Sterchele que les supporters brugeois applaudissaient et que ceux d'Anderlecht respectaient.

A cinq minutes de la pause, Stijnen sortait un arrêt réflexe sur sa ligne pour avorter une tête plongeante de Wasilewski. Juste avant le retour aux vestiaires, Kruiswijck centrait en retrait pour Legear dont la frappe était contrée par un Brugeois devant le but.

Les Mauves poursuivaient sur ce rythme après la pause et trouvaient enfin le chemin des buts à la 49ème minute. Legear adressait un centre à Boussoufa qui surgissait dans le petit rectangle afin de dévier le ballon au fond des filets brugeois.

Legear s'illustrait à nouveau quatre minutes plus tard en s'emparant dans le rectangle d'une passe de Frutos. Il la remettait ensuite à l'Argentin qui ne parvenait pas à envoyer le cuir dans le but.

Le rythme diminuait quelque peu par la suite jusqu'à la 69ème minute où Anderlecht s'octroyait une grosse occasion. Legear, encore lui, débordait sur son flanc et adressait un centre, qui battait à la fois Stijnen et Simaeys, à destination de Frutos. L'attaquant argentin, se retrouvait seul devant le but mais sa reprise du gauche passait au-dessus du but. Ce dernier inquiétait une dernière fois Stijnen en déviant de la tête un centre de Boussoufa qui retombait malheureusement sur la transversale. C'était l'ultime occasion pour Frutos qui écopait six minutes plus tard de son second carton jaune pour une altercation avec Simaeys.

Peu avant la fin du match, Kruiswijck compromettait ses chances de convaincre l'entraineur anderlechtois en manquant son dégagement qui arrivait chez Akpala. Par chance, le tir de l'attaquant brugeois était contré.

La semaine prochaine, Anderlecht recevra Westerlo et Bruges se déplacera à Mons.



 

Rédigé par Dadema à 16:31:00 dans

Marquez le premier but !

Quatrième nul vierge d'affilée pour Mons

Mons a réalisé son quatrième 0-0 d'affilée ce samedi dernier lors de son déplacement à Malines. Les Sangs et or auraient cependant pu revendiquer plus que le point du partage mais n'ont pas été en mesure de concrétiser leurs occasions.

FC Malines 0-0 RAEC Mons

Composition des équipes :

FC Malines : Renard, Chen, Ivens, Van Goethem, Van Hoevelen, Asare, Dunkovic (61' Nong), Gorius (87' Lezi), Mununga (74' Biset), Vrancken, Vleminckx.

Mons : Herpoel, Dzidic, Jay, Brahami, Buyssens, Cordaro (69' Collet), Diane, Jarju (86' De Pauw), Okkonen, Ragued, Oris.

Résumé :

Le début de la rencontre était calme et équilibré. La première véritable occasion arrivait au bout d'un quart d'heure de jeu. Une longue remise en jeu était prolongée de la tête vers Gorius au point de penalty mais sa frappe manquée rebondissait au sol avant de s'envoler au-dessus du cadre.

Mons répliquait un peu plus tard avec un puissant tir d'Oris sur Renard. Le portier malinois relachait le ballon qui arrivait dans les pieds de Jarju. Ce dernier trouvait le chemin des filets mais sa position hors-jeu n'avait pas échappé à l'arbitre et son but était logiquement annulé.

Vleminckx donnait l'impression d'être dans un bon soir et se montrait plusieurs fois dangereux. D'abord, en remportant un duel avec Buysens pour se retrouver en position de tir qu'il croisait malheureusement un peu trop puis en prolongeant de la tête un centre de Mununga qui arrivait chez Gorius à l'entrée du rectangle. Herpoel déviait ensuite le tir qui ponctuait l'action.

Les hommes de Maes continuaient à se procurer quelques occasions et seul une tentative d'Oris puis de Diane venaient solliciter Olivier Renard.

Vleminckx s'illustrait encore en fin de mi-temps en plaçant un envoi de la tête qui finissait sur Herpoel. De l'autre côté, Oris imitait l'attaquant malinois mais se heurtait également à un gardien bien concentré.

A un quart d'heure du terme, Mons ratait une énorme occasion d'ouvrir la marque lorsque Oris frappait une nouvelle fois sur Renard qui déviait dans les pieds de Jarju tout seul devant le but. La surprise ou le manque de sang-froid lui faisait cependant rater son tir et le ballon filait au-dessus du but.

Au prochain match, Mons recevra le FC Bruges tandis que Malines se rendra au Cercle Bruges.


 

Rédigé par Dadema à 15:48:00 dans

Marquez le premier but !

Dender - Coutrai : 1-0

Dender a remporté sa deuxième victoire de la saison face à Courtrai sur le score d'un but à zéro. Cette victoire permet aux joueurs de Johan Boskamp de se placer en douzième position.

Dender 1-0 Coutrai

Composition des équipes :

Dender : Berthelin, Blondelle, Deflandre, Filipovic (84' Wiggers), Neva, Destorme (60' De Pever), Jacobs (68' Fred), Paco Sanchez, Smajic, Sylla, Van den Eede.

Courtrai : Mollez, De Ly, Demets, Verbrugghe, Belhocine, Fontenette, Hempte (84' Bakx), Kums (73' Vermast), Barbosa (68' Coulibaly), Ibou, Kouyaté.

Résumé :

Suite à l'éprouvante qualification mercredi dernier en coupe de Belgique face au Standard, Hein Vanhaezebrouck décidait de laisser Coulibaly, Calvo et Bakx sur le banc.

La rencontre débutait sur un rythme calme et le premier tir cadré n'arrivait qu'au bout de 26 minutes de jeu. En fin de mi-temps, Dender obtenait une occasion via Van den Eede mais sa frappe était captée par Mollez. Le gardien courtraisien avait retrouvé sa place dans les cages malgré l'excellente prestation de sa doublure Van Hout mercredi.

Le match était relativement ennuyeux et la coupure de courant du stade survenue cinq minutes après la pause constituait une des rares animations de la soirée. La rencontre reprenait dix minutes plus tard sur le même ton. Peu après, Hempte ratait une énorme occasion en se retrouvant tout seul à la récéption d'un centre à ras de terre d'Ibou. Le Courtraisien ouvrait trop sa frappe qui passait à côté du cadre.

Enfin, à 18 minutes du terme, une passe en retrait de Sylla arrivait dans les pieds de Filipovic qui centrait pour De Pever. Ce dernier sautait plus haut que tout le monde et sa reprise de la tête était repoussée par la barre dans les buts de Mollez. Dender ouvrait la marque et se contentait ensuite de défendre pour empêcher l'égalisation.

La semaine prochaine, Dender ira à Roulers et Courtrai recevra Zulte-Waregem.

 

Rédigé par Dadema à 19:40:00 dans

Marquez le premier but !

Genk - Roulers : 1-1

Le Racing Genk a été tenu en échec ce samedi lors de la venue de Roulers. En ne récoltant qu'un partage 1-1, les Limbourgeois se sont laissés rejoindre au classement par l'Excelsior Mouscron.

Genk 1-1 Roulers

Composition des équipes :

Genk : Bailly, Caillet, Cornelis, Matoukou, Tiago, Dugary, Pudil (64' Soetaers), Toth, Tözser (81' Bosnjak), Barda, Nemec (64' Ogunjimi).

Roulers : Sierens, Daineche, Hietanen, Mirvic, Oliseh, Ouattara, Dembele, Provoost, Tanghe, Van Handenhoven (88' Lutun), Dissa (82' Bétrémieux).

Résumé :

Genk se montrait entreprenant en début de rencontre mais se heurtait à un solide bloc défensif. Tiago parvenait toutefois à se mettre en position de tir mais celui-ci était repoussé par la barre transversale. Le portier de Roulers s'emparait ensuite d'un essai de Pudil puis une tête de Nemec sur un centre en retrait de Tiago passait de peu à côté du cadre.

Outre ces quelques occasions, le match était assez pauvre et les deux équipes retrouvaient les vestiaires sur un score vierge.

En seconde période, Genk restait maître du ballon mais restait impuissant. C'est donc contre le cours du jeu que Roulers ouvrait la marque à la 66ème minute. La défense de Genk repoussait de la tête un coup franc en direction d'Oliseh qui renvoyait le ballon au fond du but.

Cette avance ne dura que quelques instants car cinq minutes plus tard, Ogunjimi délivrait un centre à ras de terre à Dugary qui rétablissait l'égalité. Les Limbourgeois se procuraient d'autres opportunités par la suite mais Sierens était dans un grand soir et repoussait chacune de leurs tentatives.

Au prochain match, le Racing Genk se déplacera à La Gantoise tandis que Roulers accueillera Dender.

 

Rédigé par Dadema à 19:21:00 dans

Marquez le premier but !

Le Cercle perd à Tubize

La modeste formation de Tubize semble progressivement prendre ses marques au sein de l'élite. En remportant leur match contre le Cercle sur le score de 3-0, les Brabançons se hissent en quinzième position.

Tubize 3-0 Cercle Bruges

Composition des équipes :

Tubize : Ardouin, Barisic, Neels, Vandelannoite, Brouckaert (89' Paternotte), Dufer, Forschelet (21' Santiago), Haydock, Mvuezolo, Villano (82' Karaca), Perbet.

Cercle Bruges : Verbist, Boi, Nyoni, Portier, Viane, Buffel (78' Carlos Fernandez), Serebrennikov (45' exclu), De Smet (17' Vidarsson), De Sutter (78' Snelders), Gombani, Iachtchouk.

Résumé :

Tubize semblait décidé à réaliser un beau résultat face au Cercle Bruges qui alignait pourtant tous ses éléments offensifs avec De Sutter, Iachtchouk, Buffel et De Smet.

Après cinq minutes de jeu, Dufer se retrouvait dans le rectangle et d'une talonade permettait au ballon de rester dans la zone du gardien brugeois. Viane se trouvait dans le chemin et hésitait à contrôler le ballon qui arrivait dans les pieds de Perbet au premier poteau. Le buteur tubizien était beaucoup moins hésitant et remisait en retrait pour Villano qui ouvrait déjà la marque.

Les hommes d'Albert Cartier continuaient sur leur lancée et se créaient plusieurs occasions. Viane en profitait pour corriger son erreur en repoussant sur la ligne un tir de Perbet. Le Cercle tentait de réagir mais peu avant la pause, Serebrennikov, victime d'une légère faute, se faisait justice en accrochant Perbet par le cou. L'arbitre l'invitait alors à rejoindre les vestiaires avant ses équipiers.

Dix minutes après la pause, Tubize obtenait un coup franc à l'entrée du rectangle adverse. Dufer se chargeait de le frapper et envoyait le ballon dans la lucarne opposée. Les joueurs de Glen De Boeck tentaient de réagir mais leurs occasions n'étaient pas assez dangereuses pour inquiéter Ardouin.

En fin de rencontre, un corner botté par Karaca trouvait la tête de Perbet qui inscrivait son sixième but de la saison pour Tubize. Les Brabançons s'offrent ainsi une victoire importante dans la lutte pour le maintien avant de se rendre à Charleroi dans une semaine. Le Cercle devra quant à lui se reprendre avec la visite du FC Malines.


 

Rédigé par Dadema à 18:55:00 dans

Marquez le premier but !

Rechercher