Le Bayern remporte le choc, le Werder domine Francfort



Le Werder Breme s'est bien repris après son partage concédé mercredi à l'Anorthosis en battant cet après-midi l'Eintracht Francfort sur le score fleuve de 5-0. Ils remontent ainsi en septième position tandis que le Bayern a dépassé son adversaire du jour le Bayer Leverkusen pour s'installer en seconde position derrière Hoffenheim toujous aussi étonnant.

Le choc de cette quinzième journée de la Bundesliga opposait le deuxième et le troisième du championnat. Le Bayern qui affichait un bilan de 20 points sur 24 partait légèrement favori face au Leverkusen qui n'a empôché que quatre points en trois rencontres.

Les Munichois mettaient toutefois un peu de temps avant d'entrer dans le match. Au quart d'heure, le Bayer passait même tout près d'ouvrir la marque. Un corner arrivait sur la tête d'Henrique qui déviait vers le but. Malheureusement pour le Brésilien, la barre transversale sauvait Rensing qui était pourtant battu.

Par la suite, le ballon passait d'un camp à l'autre et les occasions se succédaient pour les deux équipes jusqu'à ce que l'arbitre ne siffle la fin de la première période.

Trois minutes après le retour des vestiaires, c'était au tour du Bayern de trouver la barre transversale qui repoussait un envoi de la tête de Schweinsteiger. Peu avant l'heure de jeu, Ribéry lançait Ze Roberto à gauche qui centrait ensuite pour Luca Toni. L'international italien déviait ensuite de la tête et battait Adler pour la première fois de la rencontre.

Les hommes de Jurgen Klinsman s'octroyaient encore quelques occasions notamment à un quart d'heure du terme sur un joli slalom de Ribéry dont le tir butait sur le gardien. Sept minutes plus tard, le Français trouvait Klose dans le rectangle qui doublait la marque d'un tir croisé dans le petit filet d'Adler.

A quelques minutes de la fin du match, le Bayer trouvait une fois de plus la barre transversale et abandonnait finalement les trois points au Bayern Munich.

De son côté, Hoffenheim s'est rapidement mis en sécurité face à l'Arminia Bielefeld en se procurant un avantage de deux buts après seulement onze minutes de jeu. Ibisevic débloquait le marquoir en premier à la 5ème minute et Carlos Eduardo l'imitait six minutes plus tard. En fin de match, Copado fixait le score à 3-0.

Le Werder Breme s'est pour sa part facilement imposé contre Francfort grâce à un triplé de Pizarro. Le Péruvien trouvait le chemin des filets à deux reprises aux 12ème et 20ème minutes puis inscrivait un dernier but peu après l'heure de jeu. Entretemps, Diego avait également inscrit un but en fin de première mi-temps. Le score prenait finalement ses allures définitives à un quart d'heure du terme suite à un but d'Aaron Hunt.

Les autres résultats :

Hanovre - Karlsruhe : 3-2
12' Hanke (Hanovre)
18' Hanke (Hanovre)
44' Forssell (Hanovre)
47' Da Silva s.p. (Karlsruhe)
87' Stindl (Karlsruhe)

Mönchengladbach - Energie Cottbus : 1-3
17' Bradley c.s.c. (Cottbus)
51' Sörensen (Cottbus)
59' Gohouri (M'gladbach)
85' Jula (Cottbus)

Hertha Berlin - Cologne : 2-1
24' Kacar (Hertha)
45' Novakovic (Cologne)
87' Pantelic (Hertha)

Suite de la 15ème journée :

30/11 :
17h :
Stuttgart - Schalke 04
Bochum - Hambourg
Dortmund - Wolfsburg



Crédit photo : UEFA.com

 

Rédigé par Dadema à 18:44:00 dans

Marquez le premier but !

Anderlecht prend trois points et trois blessés



Le Sporting d'Anderlecht a provisoirement pris la tête de la Jupiler Pro League en allant gagner à Dender sur le score de 0-2. Cette victoire n'aura cependant pas été sans frais car, en plus des trois points, les Mauves repartent également avec trois blessés.
Dender 0-2 Anderlecht

Composition des équipes :

Dender : Berthelin, Blondelle, Deflandre, Filipovic, Neva, Destorme, Jacobs (66' Wiggers), Paco Sanchez, Smajic, Sylla (66' Wittesaele), Van den Eede (41' De Pever).

Anderlecht : Zitka (88' Schollen), Deschacht, Juhasz, Kruiswijk, Van Damme (46' Boussoufa), Wasilewski, Biglia, Gillet, Polak, Frutos, Suarez (73' Legear).

Résumé :

Souffrant des adducteurs en cours de semaine, Boussoufa était laissé au repos et débutait donc sur le banc. Il était accompagné de Legear qui était également préservé. Frutos était de retour de suspension et était pour la première fois associé en pointe à son compatriote Suarez, titularisé pour la deuxième fois consécutive.

Anderlecht prenait rapidement les commandes de la rencontre et inscrivait déjà un but après quatre minutes de jeu. Sur un centre de Polak qui s'était bien joué de Deflandre, Gillet récupérait au second poteau et poussait le ballon au fond des filets. Quatre minutes plus tard, un coup de coin repoussé par Berthelin montrait que les Mauves comptaient poursuivre sur leur lancée.

A la onzième minute, Polak était une nouvelle fois à la base d'une action et offrait un ballon à Frutos qui négociait mal son contrôle et se faisait prendre la balle par un adversaire. Dender tentait ensuite de se montrer un peu mais ne parvenait pas à se montrer dangereux comme lors d'un centre de Syllah beaucoup trop haut pour trouver la tête de Van den Eede à la quatorzième minute.

Une minute plus tard, Berthelin empêchait le 0-2 de justesse en intervenant sur un envoi de Frutos une fois de plus servi en profondeur par Polak. Anderlecht dominait la suite de cette mi-temps, Biglia manquait même une grosse occasion qui obligeait Berthelin à se détendre.

Après la pause, Van Damme, victime d'une entorse à la cheville qui devrait l'éloigner des terrains pendant quelques semaines, cédait sa place à Boussoufa. Cinq minutes plus tard, Frutos doublait la marque sur un but 100% argentin. Un coup de coin de Biglia était prolongé par la tête de Suarez vers le second poteau où Frutos se chargeait de ponctuer l'action par un but.

Dender se procurait ensuite quelques occasions notamment sur un coup franc de Smajic boxé par Zitka à la 63ème minute puis dix minutes plus tard sur une tête de Blondelle qui passait au dessus du but. A la 73ème minute, Suarez qui souffrait du genou depuis la première mi-temps cédait sa place à Jonathan Legear.

L'Anderlechtois s'illustrait rapidement et sollicitait Berthelin dès sa première balle sans qui le score serait beaucoup plus lourd.

En fin de match, Zitka retombait mal sur un duel aérien avec Blondelle et était contraint de quitter le terrain. Apparemment, le gardien tchèque aurait eu quelques dents brisées ainsi qu'une fracture du peroné qui le tiendra éloigné pendant au moins deux mois. De plus, au cours de sa sortie de terrain, un des brancardiers glissait et faisait tomber la civière où reposait l'Anderlechtois.


Suite à cette blessure, les dirigeants du Sporting étudieraient la possibilité de faire revenir Silvio Proto, actuellement prêté au GBA.

Au prochain match, Anderlecht recevra Tubize et Dender se déplacera à Mons.

Les autres matchs à suivre :

Genk - Cercle Bruges
Zulte-Waregem - Charleroi
La Gantoise - Roulers
Mouscron - Lokeren
Tubize - Courtrai
Westerlo - Mons

30/11:
18h : FC Malines - Standard
20h30 : FC Bruges - Germinal Beerschot


Crédit photo : Belga & RSCA.be

 

Rédigé par Dadema à 15:55:00 dans

Marquez le premier but !

L'AC Milan déjà qualifié



Quatre équipes ont déjà assuré leur qualification pour les 16ème de finale de la Coupe UEFA. Manchester City, l'AC Milan, le CSKA Moscou et l'AS Saint-Etienne. A l'inverse, le Feyenoord et la Partizan sont déjà éliminées suite à leur troisième défaite en autant de rencontres.

Manchester City a obtenu son billet pour les seizièmes de finale suite à sa victoire 0-2 hier sur le terrain de Schalke 04. Les buts étaient signés Benjani à la 32ème minute et Ireland à la 66ème. Avec ce six sur six, les Citizens prennent la tête du groupe A devant leurs adversaires du jour.

Dans l'autre rencontre, le PSG a été contraint de partager l'enjeu avec le Racing Santander alors qu'il menait 2-0 à la pause. Kezman déflorait la marque au bout de cinq minutes d'une frappe en pleine lucarne et Luyindula lui emboitait le pas à la 32ème minute. le Racing réduisait cependant son retard à cinq minutes de la pause en profitant de l'aide de Traoré qui trompait son propre gardien. En seconde période, Colsa rétablissait définitivement l'égalité sur une frappe des 20mètres.

Le Galatasaray aurait également pu obtenir sa qualification hier mais leur défaite 0-1 suite à un but d'Edmar à neuf minutes du terme a plutôt relancer leur adversaire du Metalist qui revient à deux points des Turcs.

De son côté, l'Olympiacos a fortement compromis les chances de qualification pour le Benfica en les battant 5-1. Galleti ouvrait déjà la marque au bout d'une minute de jeu puis Patsatzoglou à la 17ème et Santo à la 24ème mettaient les Grecs en sécurité. David Luiz réduisait tout de même la marque à la 33ème minute mais Beluschi anéantissait les espoirs portugais en fin de mi-temps. Santo inscrivait un dernier but à la 53ème minute et réalisait ainsi le doublé.

Le Standard continue d'étonner sur la scène européenne et profite de sa victoire 0-1 au Partizan Belgrade pour prendre la tête du groupe C. L'unique but de la rencontre était inscrit par De Camargo peu après la demi-heure. Ce résultat anéantit par ailleurs toute chance de qualification pour les Serbes.

Dans l'autre rencontre, la Sampdoria et le VFB Stuttgart se sont neutralisés sur le score d'un but partout. Marica se chargeait de donner l'avantage à l'équipe allemande après huit minutes de jeu puis Sammarco rétablissait la parité à six minutes de la pause.

Les Anglais de Tottenham ont rejoint l'Udinese, qui ne jouait pas, en tête du groupe D en s'imposant 0-1 au NEC Nijmegen grâce à un but d' O'hara à la 14ème minute. Le Spartak Moscou a également remporté la victoire sur un score similaire au Dinamo Zagreb. Le but était l'oeuvre de Saenko à un quart d'heure de la fin du match.

L'AC Milan s'est fait peur à Portsmouth en accusant un retard de deux buts alors qu'il ne restait que 17 minutes à jouer. Les Italiens s'étant laissés une première fois tromper par Kaboul à la 62ème et une seconde par Kanu onze minutes plus tard, devaient pousser pour espérer revenir au score. Heureusement pour eux, Ronaldinho motivait ses équipiers en réduisant la marque à la 84ème minute. Les Rossoneris parvenaient finalement à arracher le partage dans les arrêts de jeu grâce à Inzaghi qui inscrivait le 65ème but de sa carrière en coupe d'Europe.

Dans l'autre rencontre, le VFL Wolfsburg est revenu de Braga avec une victoire 2-3, elle aussi, obtenue de justesse. En effet, un doublé de Meyong avec un but à la 6ème et un autre à la 49ème minute, intercalé d'un but de Dzeko peu avant la demi-heure, permettait aux Portugais d'espérer une victoire. Finalement, Misimovic profitait d'un penalty pour rétablir l'égalité à sept minutes du terme et offrait les trois points aux siens dans les ultimes secondes des arrêts de jeu.

Seule équipe hollandaise à s'être imposée hier, l'Ajax Amsterdam a profité de sa victoire 0-1 à Hambourg suite à un but de Leonardo à treize minutes du terme pour rejoindre Aston Villa en tête du groupe F. Les deux derniers de ce groupe, le Zilina et le Slavia se sont quant à eux quittés dos à dos sur un nul vierge.

Malgré son partage 1-1 au FC Bruges, l'AS Saint-Etienne a obtenu son billet pour les seizièmes de finale. Après avoir ouvert la marque à la 44ème minute via Gigliotti, les Stéphanois se laissaient rejoindre à la 50ème minute par un but de Vargas. Le déroulement de la rencontre aurait cependant pu changer si le superbe tir tendu de Dirar n'avait pas trouvé le poteau à la 14ème minute.

Le FC Valence a en revanche laissé moins de place au suspense en allant battre Rosenborg 0-4.
Les Espagnols se sont imposés grâce à des buts de Mata à la 21ème, de Pablo Hernandez à la 76ème puis de Baraja et Joaquin qui inscrivaient chacun un but dans les deux dernières minutes.

Enfin dans le groupe H, le CSKA Moscou a assuré sa qualification en remportant sa troisième victoire en autant de rencontres face au Lech Poznan. Les buts russes étaient signés Dzagoev à la 31ème et Zhirkov en fin de mi-temps tandis que Stilic inscrivait l'unique but des Polonais à la 66ème minute.

Le Deportivo a pour sa part anéantit les espoirs de qualification du Feyenoord en l'emportant à domicile sur le score de 3-0. Lopo débloquait le marquoir à la demi-heure de jeu puis Hofland trahissait ses couleurs cinq minutes après la pause. Une minute plus tard, Guardado scellait le sort des Hollandais d'un envoi en pleine lucarne.

Crédit photo : UEFA.com

 

Le suspense demeure dans le groupe A



Cinq autres équipes ont obtenu leur billet pour les huitièmes de finale ce mercredi soir. Si le FC Barcelone était pour sa part déjà sûr de disputer le prochain tour, il a cette fois assuré sa première place du groupe C où tout est décidé. Reste donc à départager Liverpool et l'Atletico pour la tête du groupe D et à attribuer les trois derniers tickets qui se disputeront entre Chelsea, la Roma, Bordeaux, le Panathinaïkos et l'Anorthosis dans les groupes A et B.


Indubitablement le plus ouvert de cette édition, le groupe A n'a encore livré aucun verdict. En s'imposant hier sur le score d'un but à trois chez les Roumains de Cluj, l'AS Roma s'est emparée de la première place grâce au partage 1-1 entre Chelsea et Bordeaux.

Les Romains prenaient une première fois l'avantage à la 11ème minute via Brighi puis Totti l'imitait douze minutes plus tard. Ils concédaient ensuite un but à la demi-heure à Koné qui redonnait un peu d'espoir à Cluj. Peu après l'heure de jeu, Brighi fixait le score à 3-1 et réalisait en même temps le doublé.

Dans l'autre rencontre, c'était Anelka qui donnait l'avantage aux Blues à la 60ème minute et Diarra qui ramenait Bordeaux à égalité à sept minutes de la fin du temps règlementaire.

Malgré sa défaite 0-1 à domicile face au Panathinaïkos suite à un but de Sarriegi à la 69ème minute, l'Inter Milan a obtenu son billet pour le prochain tour étant donné que ses deux poursuivants s'affronteront lors de la dernière journée. Le Panathinaïkos qui compte un point de retard sur les Lombards pourrait se contenter d'un partage face aux surprenants chypriotes de l'Anorthosis.

Ces derniers auraient d'ailleurs pu rejoindre l'Inter en tête du groupe en remportant les trois points hier face au Werder Breme mais ils n'ont finalement pu ramené qu'une seule unité. Alors qu'ils s'octroyaient un avantage de deux buts grâce à Nikolau à la 62ème minute et Savio sept minutes plus tard, un penalty transformé par Diego à 18 minutes du terme relançait les Allemands. En fin de match, Hugo Almeida arrachait le point du partage sur une frappe imparable.

Pas moins de douze buts ont été marqués dans les deux seules rencontres du groupe C. Le FC Barcelone qui se déplaçait au Sporting a assuré sa première place du groupe en battant les Portugais deux buts à cinq. Henry et Piqué aux 14ème et 17 ème minutes puis Messi quatre minutes après la pause mettaient les Catalans dans une situation confortable. Marco Caneira anéantissait les espoirs de ses équipiers qui venaient d'inscrire deux buts en deux minutes via Veloso et Liedson en trompant, juste après, son propre gardien. Un penalty permettait ensuite à Bojan Krkic de sceller le score à 2-5.

Dans l'autre rencontre, le Shaktar Donetsk a également assuré sa place qualificative, mais pour la Coupe UEFA, en l'emportant facilement face à Bâles. Avec un triplé de Jadson et deux autres buts inscrits par Willian et Seleznov, les Ukrainiens se sont finalement imposés sur le large score de cinq buts à rien.

Enfin, il n'y a pas eu de surprise dans le groupe D qui a vu les victoires à domicile de l'Atletico Madrid et de Liverpool. Les Espagnols qui recevaient le PSV Einhoven l'ont emporté avec un but de Simao à la 14ème minute et un autre de Maxi Rodriguez peu avant la demi-heure. Koevermans réduisait toutefois le retard des Hollandais mais en vain. Du côté des Reds, un seul but de Gerrard à la 23ème minute a suffi pour empôcher les trois points face à Marseille.

Vidéos :
Barcelone s’amuse 5-2 contre le Sporting
Pour Bordeaux, la route des huitièmes passera par Rome
Steven Gerrard élimine Marseille de la Champions League



Crédit photo : UEFA.com

 

Groupes E,F,G,H : Les qualifiés sont connus



La soirée de Ligue des Champions d'hier a donné son verdict concernant l'attribution des billets pour les huitièmes de finale dans les groupes E, F, G et H. Le seul suspens dans ces quatre groupes réside désormais dans la lutte pour la première place entre les deux premiers et pour la troisième place qui permet d'être reversé en coupe UEFA.

Dans le groupe E, Manchester United et le Villareal étaient déjà détenteurs de leur billet pour le prochain tour. En s'affrontant hier, ils auraient pu se départager afin de s'emparer de la première place mais les deux équipes sont restées muettes et se sont finalement quittées sur un partage vierge.

Les Danois d'Aalborg ont quant à eux prit une option sur la troisième place en s'imposant 2-1 à domicile contre le Celtic Glasgow. Les Ecossais ouvraient pourtant la marque à la 53ème minute via Robson mais Caca rétablissait la parité à la 73ème minute. Enfin, Caldwell trahissait ses couleurs en inscrivant un but contre son camp synonyme de victoire pour les locaux.

Pourtant présenté comme un des deux favoris du groupe F, la Fiorentina a hier mis fin à ses espoirs de qualification pour les huitièmes de finale en s'inclinant 1-2 face à Lyon. Les Lyonnais se mettaient rapidement en sécurité suite à un but de Makoun au quart d'heure et un autre de Benzema à la 27ème minute. Gilardino réduisait cependant la marque avant la pause mais le score restait inchangé.

L'OL s'assure donc une place au prochain tour et se disputera la tête du groupe avec le Bayern Munich vainqueur 3-0 contre le Steaua. Les buts pour l'équipe allemande étaient signés Klose aux 57ème et 71ème minutes et Toni peu après l'heure de jeu.

Si dans ces deux premiers groupes, la tête est partagée par deux équipes, celle des groupes G et H ne connait qu'un seul leader. Dans le groupe G, il s'agit d'Arsenal qu'un but de Bendtner à la 87ème minute a permis hier de s'imposer 1-0 face au Dynamo Kiev pendant que ses poursuivants du FC Porto revenaient de Fenerbahce avec une victoire 1-2. Lisandro se chargeait d'offrir une avance confortable à son équipe en réalisant le doublé aux 19ème et 28ème minutes puis l'équipe turque réduisait la marque à la 63ème minute via Kazim Kazim.

Enfin dans le dernier groupe, le Real Madrid, qui s'est imposé 0-1 au BATE Borisov grâce à un but de Raul au bout de sept minutes de jeu, profite du nul vierge de la Juventus au Zenit pour revenir à deux points des leaders italiens.


Programme de ce soir :

Groupe A :
Bordeaux - Chelsea
Cluj - AS Roma

Groupe B :
Inter Milan - Panathinaïkos
Anorthosis - Werder Breme

Groupe C :
Shaktar Donetsk - Bâle
Sporting - Barcelone

Groupe D :
Atletico - PSV
Liverpool - Marseille

Vidéos :

Lyon s’impose 2-1 contre la Fiorentina et se qualifie (vidéo des buts)

Raul rejoint Filippo Inzaghi

Le Bayern Munich rejoint Lyon en huitième de finale

Crédit photo : UEFA.com

 

Roulers-Dender : 2-2



Alors qu'il avait ouvert la marque après une minute de jeu, Roulers a été contrant de partager l'enjeu avec Dender. Les Roulariens avaient même été menés pendant 30 minutes avant d'égaliser à la 88ème minute.


Roulers 2-2 Dender

Composition des équipes :

Roulers : Sierens, Hietanen, Mirvic, Oliseh, Dembele (66' Daineche), Goossens, Provoost, Soares, Tanghe, Van Handenhoven (66' Bétrémieux), Dissa (80' Dequevy).

Dender : Berthelin, Blondelle, Deflandre, Filipovic, Fred, Neva, Destorme, Paco Sanchez (89' Degroote), Smajic (78' Copel), Sylla (85' De Pever), Van den Eede.

Résumé :

D'entrée de jeu, Roulers se facilitait la tâche en ouvrant la marque après seulement une minute de jeu. L'auteur du but était Sylla qui, au second poteau, repoussait un centre au fond des filets.

Cependant, les joueurs de Dennis Van Wijk ne profitaient que peu de temps de cette facilité. Douze minutes après le but d'ouverture, Destorme était à son tour à la récéption d'un centre et le déviait de la tête dans le but de Sierens. Outre ces deux buts, la suite de la mi-temps n'offrait que très peu d'occasions dangereuses des deux côtés.

Dix minutes après le retour des vestiaires, une longue passe était déviée de la tête par Van den Eede à destination de Sylla dont le tir était ensuite contré par le portier de Roulers. Cependant, le ballon n'était pas assez dévié et prenait de la hauteur avant de finir dans le but.

Suite à ce second but de Dender, Roulers tentait de revenir au score et commençait à pousser. Bétrémieux manquait une première opportunité de rétablir l'égalité en voyant la barre transversale repousser son envoi. A la 88ème minute, il obtenait une nouvelle chance et décidait cette fois de frapper à ras de terre qui lui permettait de tromper Berthelin et d'offrir de justesse le point du partage à son équipe.

Au prochain match, Dender recevra Anderlecht tandis que Roulers se rendra à La Gantoise.



Crédit photo : Belga

 

Rédigé par Dadema à 16:34:00 dans

Marquez le premier but !

Habibou sauve Charleroi



Habibou a sauvé Charleroi en inscrivant trois buts face à Tubize. Après une mauvaise première mi-temps au terme de laquelle ils étaient menés 0-2, les Zèbres ont renversé la tendance pour finalement s'imposer 3-2.


Charleroi 3-2 Tubize

Composition des équipes :

Charleroi : Laquait, Chakouri, Kéré, Sbai (46' Diallo), Vandenbroeck, Camus, Chabaud, Sergio (46' Orlando), Smolders, Habibou, Makiese (90' Digiugno).

Tubize : Ardouin, Barisic, Beynié, Neels, Vandelannoite (63' Rafael), Brouckaert, Dufer, Haydock, Mvuezolo, Villano (71' Diafutua), Perbet (77' Gorez).

Résumé :

Suite à une altercation à l'entrainement avec Habibou, Iajour était puni et n'était pas repris pour ce match.

Les Tubiziens prenaient rapidement le dessus sur leurs hôtes du soir et se procuraient déjà une occasion au bout de deux minutes de jeu. Dufer sur la droite s'appuyait sur Perbet pour pénétrer dans l'axe. Sa frappe tendue était ensuite repoussée des poings par Ardouin.

Charleroi réagissait peu après sur un corner qui trouvait la tête de Makiese mais l'envoi était dégagé sur la ligne par Dufer. A la 8ème minute, une frappe croisée d'Habibou était repoussée par le portier de Tubize.

L'ouverture du score pour Tubize arrivait à la 22ème minute lorsqu'une longue passe de Perbet arrivait chez Dufer qui marquait d'une balle piquée tout de même touchée par Laquait. Forts de cette avance, les hommes d'Albert Cartier poursuivaient sur leur lancée et doublaient la marque à trois minutes de la pause. Villano plongeait dans le rectangle sur une nouvelle longue balle d'Haydock cette fois et déviait le ballon au fond des filets.

En seconde période, Charleroi affichait un tout autre regard et réduisait leur retard après seulement quatre minutes de jeu. Camus profitait d'une ouverture de Smolders pour s'élancer et centrait ensuite à destination d'Habibou qui déviait dans le but.

L'attaquant carolo récidivait quatre minutes plus tard en récupérant un coup franc de Camus avant de marquer son second but de la soirée. Il ne fallait ensuite attendre que cinq minutes pour le voir réaliser le triplé sur une passe de Chakouri qui lui permettait de dribler son opposant et de battre une dernière fois Ardouin.

Les Brabançons s'offraient quelques opportunités de recoller au score en fin de partie mais le marquoir restait inchangé.

Samedi prochain, Charleroi se déplacera à Zulte-Waregem et Tubize accueillera Courtrai.


Crédit photo : Belga

 

Rédigé par Dadema à 19:21:00 dans

Marquez le premier but !

Pas encore d'effet Anthuenis au GBA



L'effet Anthuenis tarde à se faire ressentir du côté du GBA. Après avoir partagé l'enjeu à Zulte-Waregem il y a une semaine, les Anversois se sont inclinés 0-2 contre Lokeren et demeurent à l'avant-dernière place du classement.


Germinal Beerschot 0-2 Lokeren

Composition des équipes :

Germinal Beerschot : Proto, Dheedene, P. Monteyne, M. Monteyne, De Wree, Haroun, Peeters (62' Fadiga), Tormena (82' King), Wamfor, Dosunmu (54' Kpaka), Vandenbergh.

Lokeren : Lazic, Bouabe, Doll, El Mouataz, Muharemovic, Mbayo (78' Carevic), Overmeire, Pavlovic, Tiko, Golan (85' Mbaye), Maazou.

Résumé :

Le début de match n'offrait pas beaucoup d'animation et laissait voir beaucoup de déchets. La 1ere occasion dangereuse survenait d'ailleurs sur un mauvais dégagement de Dheedene qu'interceptait Mbayo avant de s'infiltrer. Il écartait ensuite pour Golan dont la frappe croisée frôlait l'extérieur du poteau de Proto. La première occasion du GBA arrivait un peu plus tard sur un tir de Vandenbergh qui filait à côté du but.

La neige abondante rendait la visibilité difficile dans cette rencontre et c'était dans une certaine confusion que Maazou voyait son but annulé pour un hors-jeu évident en début de seconde période.

A la 64ème minute, Pavlovic déviait un corner dans le but et donnait l'avantage aux visiteurs. Cinq minutes plus tard, El Mouataz lançait Maazou de loin qui, libre de tout marquage, s'en allait inscrire son dixième but de la saison qui lui permettait de devancer Mbokani au classement des buteurs.

En fin de match, Golan était à son tour lancé dans une défense fragile mais son tir était contré par Proto. Toutefois, la victoire n'échappait pas à Lokeren qui grimpe discrètement dans le classement et occupe désormais la sixième position.

Les joueurs de Georges Leekens se déplaceront dans une semaine à Mouscron tandis que le Germinal rendra visite au leader FC Bruges.


Crédit photo : Belga

 

Rédigé par Dadema à 18:49:00 dans

Marquez le premier but !

Anderlecht s'impose contre Westerlo



Malgré son bon niveau actuel, Westerlo n'as pas été en mesure de résister aux Anderlechtois qui s'imposent 2-0 grâce à des buts de Boussoufa et de Biglia. Cette victoire permet ainsi au Sporting de reprendre la troisième place du classement et de se maintenir à deux points du leader brugeois.

Anderlecht 2-0 Westerlo

Composition des équipes :

Anderlecht : Zitka, Deschacht, Juhasz, Kruiswijck, Van Damme, Biglia, Gillet, Legear (70' Chatelle), Polak, Boussoufa (86' Losada), Suarez (89' Bulykin).

Westerlo : De Winter, Farssi, Van Kerckhoven, Adams (75' Sotil), Delen, Modubi (82' Mennes), Scheelen (73' Zelenka), Wils, Ruiz, Tomou, Van Hout.

Résumé :

Wasilewski et Frutos étant suspendus, Ariel Jacobs décidait d'apporter quelques modifications à son système de jeu. Guillaume Gillet retrouvait le flanc droit mais évoluait à hauteur des médians. Dans l'axe défensif, Kruiswijck était à nouveau titularisé et Deschacht glissait à gauche. Van Damme montait alors d'un cran pour évoluer aux côtés de Biglia et Polak au milieu de terrain. Devant, l'entraineur comptait profiter de la lente défense de Westerlo en alignant Legear et Suarez.

L'attaquant argentin était motivé pour sa première titularisation et était d'ailleurs à la base des deux premières occasions dangereuses d'Anderlecht. Sur la seconde, il lançait Legear à droite suite à une passe en profondeur. L'envoi de l'ailier belge était ensuite dévié par De Winter sur son poteau qui sauvait le gardien.

Suarez s'illustrait une fois de plus à la douzième minute en déviant une balle de la tête à l'attention de Legear qui s'élançait à nouveau sur la droite avant de centrer pour Boussoufa. Ce dernier laissait passer le ballon pour Van Damme dans son dos mais son tir manqué revenait sur l'attaquant marocain qui se chargeait d'ouvrir la marque.

Anderlecht s'octroyait les meilleures occasions au cours de cette première période. Peu avant la pause, une longue passe à ras de terre de Gillet trouvait Boussoufa qui s'écartait avant de centrer vers Polak. L'international tchèque remettait subtilement le ballon à Legear mais De Winter restait vigilent sur le tir de l'Anderlechtois.

En seconde période, un corner frappé par Legear arrivait sur la tête de Van Damme qui sautait plus haut que tout le monde pour dévier l'envoi qui mourrait ensuite sur la barre transversale des Campinois.

Westerlo tentait de réagir et cherchait la solution en faisant circuler le ballon. Celui-ci parvenait à Tomou dans le rectangle qui se défaisait de Juhasz puis de Biglia avant de tirer sur le poteau opposé. C'était la plus belle occasion du match pour les hommes de Jan Ceulemans.

Quelques instants plus tard, Van Damme, sur son flanc gauche, jouait rapidement une remise en jeu et trouvait Boussoufa près du rectangle. Le Marocain s'infiltrait puis centrait en retrait pour Suarez dont le tir en un temps était malheureusement dévié par De Winter.

A deux minutes de la fin du temps règlementaire, Gillet tentait d'adresser une passe à Chatelle sur la droite mais Deelen s'interposait. L'Anderlechtois luttait et s'emparait du ballon qu'il glissait à Losada. Le centre de l'Argentin qui suivait était repoussé dans le rectangle par un défenseur de Westerlo et le cuir arrivait dans les pieds de Biglia à l'entrée du rectangle. Le médian mauve contrôlait pour se défaire de son opposant et un contre favorable lui permettait d'envoyer la balle au fond des filets.

Le score était scellé et Anderlecht remportait les trois points avant de se déplacer à Dender dans une semaine. De son côté, Westerlo recevra Mons qui n'a inscrit qu'un but en cinq matchs.


Crédit photo : Belga

 

Rédigé par Dadema à 17:53:00 dans

Marquez le premier but !

Le Standard gagne, Mouscron voit rouge



Le Standard a remporté le derby wallon contre des Mouscronnois réduits à dix après treize minutes de jeu et à neuf dans le dernier quart d'heure. Avec un doublé de De Camargo et un dernier but de Jovanovic, les Liégeois l'ont emporté 3-1 et restent à une unité du FC Bruges tandis que Mouscron occupe la septième place.


Standard 3-1 Mouscron

Composition des équipes :

Standard : Espinoza, Marcos, Dante, Goreux (71' Nicaise), Onyewu, Sarr, Dalmat (46' Benko), Defour, Witsel, De Camargo, Jovanovic (76' Carcela).

Mouscron : Volders, El Araichi (80' Teklak), Sapina (13' exclu), Van Gijseghem, Assou-Ekotto (78' exclu), Chantry, Lepoint, Ouali (89' François), Oussalah, Walasiak (65' Custovic), Jaycee.

Résumé :

Les deux équipes affichaient un bilan de 8 points sur 12 avant d'aborder ce derby wallon. Du côté du Standard, Mbokani suspendu était remplacé en pointe par De Camargo. Dalmat glissait sur le flanc gauche et Goreux était aligné à droite. Pour les Hurlus, Jaycee était préféré à Adnan Custovic en attaque.

Le Standard était entreprenant en début de match et se procurait deux belles occasions par l'intermédiaire de Witsel et une troisième sur un tir puissant de Dalmat. A la 13ème minute, Sapina était pris de vitesse par Dalmat et interrompait la course du Français en plongeant par derrière dans ses pieds. Le carton rouge était donc logiquement brandit par l'arbitre.

Cette exclusion offrait plus d'espace aux Liégeois qui sollicitaient Volders sur une reprise de la tête d'Onyewu. Il était imité à la 24ème minute par De Camargo qui avait plus de chance en reprenant de la tête un corner de Defour au second poteau qu'il envoyait dans le but. Le Belgo-brésilien testait ensuite les réflexes du portier mouscronnois avec deux tirs consécutifs dont le second finissait en coup de coin.

Après la pause, Benko, fraichement monté au jeu, combinait avec De Camargo avant de tirer à côté du cadre. Le Croate déjà l'auteur d'une multitude d'occasions ratées en coupe de Belgique il y a une semaine en ajoutait ainsi une de plus à son compteur.

Les Mouscronnois tentaient enfin de réagir avec une tentative d'Oussalah qui passait, elle aussi, à hors du cadre d'Espinoza. Quelques instants plus tard, Benko manquait une nouvelle opportunité en déviant un centre de Goreux à côté du but de Volders.

A la 57ème minute, Witsel s'enfonçait balle au pied dans le camps des Hurlus depuis le milieu de terrain avant d'ouvrir pour Dante qui centrait ensuite pour De Camargo. Ce dernier, trompait à nouveau Volders en déviant le ballon de la tête. Quatre minutes plus tard, c'était Oussalah qui se retrouvait à la récéption d'un long centre de Chantry aux abords du rectangle liégeois. Son tir était contré par un tackle de Goreux et le ballon prenait suffisamment de hauteur pour surmonter la détente en reculant d'Espinoza et rebondir dans le but.

A une vingtaine de minutes de la fin du temps règlementaire, un contrôle raté de Van Gijseghem lançait Jovanovic qui profitait de sa pointe de vitesse pour aller faire 3-1. Quelques minutes plus tard, Assou-Ekotto rejoignait Sapina dans les vestiaires suite à une altercation avec Witsel.

Au prochain match, le Standard se déplacera sans Defour, suspendu pour une accumulation de carton jaune, au FC Malines et Mouscron retrouvera son ancien entraineur Georges Leekens avec la visite de Lokeren.

Crédit photo : Belga

 

Rédigé par Dadema à 16:55:00 dans

Marquez le premier but !

Bruges garde la tête



Après avoir été mené 1-0, le FC Bruges s'est finalement imposé 1-2 face à Mons sur une pelouse gorgée d'eau. L'égalisation est venue de Clement et Sonck offrait la victoire en fin de rencontre. Au classement, les Brugeois conservent donc la tête.

Mons 1-2 FC Bruges

Composition des équipes :

Mons : Herpoel, De Pauw, Jay, Mirri, Buyssens, Collet (81' Oris), Cordaro, Diane (81' Roussel), Okkonen, Ragued, Dahmane.

FC Bruges : Stijnen, Alcaraz, Clement, Evens, Simaeys, Demets, Dirar, Geraerts (60' Leko), Vargas (89' Ciman), Akpala (76' Djokic), Sonck.

Résumé :

L'entraineur de Mons, Thierry Pister, devait se passer de Brahami et Jarju pour la venue du Club Bruges. Oris était laissé sur le banc tandis que Dahmane effectuait son retour.

La neige tombée peu de temps avant la rencontre, avait rendu le terrain boueux et difficile à pratiquer. Le ballon roulait très peu mais l'arbitre décidait tout de même de maintenir la rencontre.

Les Montois étaient les premiers à se montrer dangereux et trouvaient même le chemin des filets suite à un inflitration de Collet à gauche. Le Français adressait ensuite un centre à Dahmane qui remportait son duel avec Simaeys et se retournait pour marquer. Cependant, l'arbitre invalidait le but en raison d'une faute commise sur le défenseur brugeois.

Mons continuait sur sa lancée et prenait à nouveau Stijnen à défaut, légitimement cette fois, à la 22ème minute. Dahmane pénétrait dans l'axe depuis la droite et passait en retrait pour Ragued dont le tir à ras de terre était dévié par Cordaro. Le cuir arrivait finalement dans les pieds de Collet qui trompait le portier brugeois d'un envoi du gauche.

Peu après, Collet manquait de peu l'opportunité de faire 2-0 en se retrouvant à la récéption d'une longue passe qui lui permettait de s'offrir un nouveau duel avec Stijnen. Malheureusement, son contrôle raté le privait du doublé et le ballon s'envolait au-dessus du cadre.

De son côté, Bruges se procurait très peu d'occasions mais commençait à pousser en fin de mi-temps. La première action dangereuse arrivait alors des pieds de Vargas qui obligeait Herpoel à se détendre.

Les Brugeois affichaient un autre visage après la pause et étaient plus entreprenants. Sonck cherchait plusieurs fois à percer la garde d'Herpoel. D'abord de la tête dont la première passait à côté du but et la seconde mourrait sur le gardien qui déviait ensuite un puissant tir de l'international belge.

A la 66ème minute, une longue passe d'Alcaraz arrivait chez Akpala qui ouvrait ensuite pour Vargas. Ce dernier remettait alors à l'entrée du rectangle dans la course de Clement dont l'envoi battait Herpoel. Peu après, Evens se retrouvait seul devant le portier montois mais son tir passait à côté du but.

Il fallait ensuite attendre les trois dernières minutes de la rencontre pour voir Sonck s'emparer d'un coup franc de Leko et offrir les trois points de la victoire à son équipe.

La semaine prochaine, le Club Bruges recevra le Germinal Beerschot et Mons se rendra à Westerlo.

Crédit photo : Belga

 

Rédigé par Dadema à 14:43:00 dans

Marquez le premier but !

Ferguson pourrait faire revenir Rossi



Selon Foot Mercato, Giuseppe Rossi, pourrait retrouver ses anciens employeurs de Manchester United. Actuellement prolifique avec Villareal, l'attaquant italien aurait donné envie à Alex Ferguson de le ramener à Old Trafford.


A la veille de la confrontation de Ligue des Champions entre Manchester United et Villareal, Giuseppe Rossi pourrait prochainement passer d'un camp à l'autre. En effet, Sir Alex Ferguson déclarait hier au Daily Star qu'un retour de l'attaquant italo-américain pourrait être envisagé si l'acquisition définitive de Tevez n'aboutit pas.

Il y a seize mois, les Red Devils cédaient l'ancien parmesan à l'équipe espagnole pour un peu plus 8millions d'euros. Cependant, dans cette transaction, les Anglais auraient négocié une option pour pouvoir racheter le joueur s'ils le souhaitaient.

Natif du New Jersey mais de parents italiens, Giuseppe Rossi quitte Parme pour rejoindre Old Trafford alors qu'il n'a que 17 ans. Il y joue quelques rencontres en équipe première mais à des fréquences limitées. Il est alors prêté à Newcastle puis à Parme qu'il sauve de la relégation en inscrivant 9 buts en 19 matchs de Série A.

Aujourd'hui âgé de 21 ans, il anime l'attaque de Villareal où son excellent début de saison avec 7 buts en 11 rencontre attire les convoitises de la Juventus et de son ancien club de Manchester United. La saison dernière, il clôturait son bilan avec seize buts en 34 matchs.


Crédit photo : Daylife.com

 

Rechercher